Sainte-Anastasie-sur-Issole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Anastasie.
Sainte-Anastasie-sur-Issole
Église de Sainte-Anastasie-sur-Issole.
Église de Sainte-Anastasie-sur-Issole.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Département Var
Arrondissement Arrondissement de Brignoles
Canton Garéoult
Intercommunalité CA de la Provence Verte
Maire
Mandat
Jean-Pierre Morin
2014-2020
Code postal 83136
Code commune 83111
Démographie
Gentilé Saint-Anastasiens
Population
municipale
1 882 hab. (2014 en diminution de 0,74 % par rapport à 2009)
Densité 176 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 20′ 36″ nord, 6° 07′ 32″ est
Altitude Min. 269 m
Max. 580 m
Superficie 10,71 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Var

Voir sur la carte administrative du Var
City locator 14.svg
Sainte-Anastasie-sur-Issole

Géolocalisation sur la carte : Var

Voir sur la carte topographique du Var
City locator 14.svg
Sainte-Anastasie-sur-Issole

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sainte-Anastasie-sur-Issole

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sainte-Anastasie-sur-Issole
Liens
Site web http://www.ste-anastasie.fr/

Sainte-Anastasie-sur-Issole est une commune française située dans le département du Var, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Saintanastasiens et les Saintanastasiennes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sainte-Anastasie-sur-Issole fait partie des 39 communes du Pays de la Provence Verte labellisé Pays d’art et d’histoire et de la Communauté d'agglomération de la Provence Verte qui compte 28 communes membres[1].

Voies de communications et transports[modifier | modifier le code]

Ancienne gare de Sainte-Anastasie-sur-Issole.

Voies routières[modifier | modifier le code]

Sainte-Anastasie est accessible par la route départementale 15, depuis Flassans-sur-Issole, à l'est, ou Forcalqueiret, à l'ouest.

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Transport en Provence-Alpes-Côte d'Azur La gare la plus proche, celle de gare de Carnoules, est desservie par des TER. La gare TGV la plus proche est celle de Toulon. L'aéroport le plus proche est celui de Toulon-Hyères.

La gare de Sainte-Anastasie, propriété de la commune, est desservie par le train touristique du Centre-Var[2]. Elle a été rénovée dans son état original (PLM).

La commune est desservie par le réseau Varlib[3].

Hydrographie et les eaux souterraines[modifier | modifier le code]

La commune est arrosée par l'Issole[4],[5],[6].

Relief et géologie[modifier | modifier le code]

Village situé dans la moyenne vallée de l’Issole qui le longe, à flanc de colline, dominé par la Barre de Saint Quinis[7], qui culmine à 585 mètres.

Climat[modifier | modifier le code]

Climat chaud et tempéré sur la commune, classée comme Csb selon la classification de Köppen et Geiger.

Article détaillé : Climat du Var.

Toponyme[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Très tôt le territoire de Sainte-Anastasie a été investi par l'homme, comme en témoigne la grotte néolithique de l’Oustalout.

Le nom du village évoque le martyr de Sainte Anastasie, torturée par un légionnaire romain. Repentant, ce dernier se convertit au christianisme et devient Saint-Just, le saint Patron du village[8].

Citée pour la première fois en 1252 sur le cartulaire de l’abbaye de Saint-Victor à Marseille, Sainte-Enestasia dépendait alors de la viguerie d'Hyères, du diocèse de Toulon et du chapitre de Pignans.

La seigneurie allait ensuite appartenir à Hubert de Garde de Vins, puis à différentes familles : aux d'Agoult, aux Forbin et aux Villeneuve.

Inhabité en 1471, le village comptait 43 maisons en 1728 puis 634 en 1851. Après un fort exode rural ramenant la population à 309 habitants en 1962, Sainte-Anastasie a retrouvé, il y a quelques années, son deuxième souffle et compte aujourd’hui plus de 1 800 âmes.

Le village actuel a été reconstruit, en grande partie sous le Second Empire.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Mairie de Sainte-Anastasie-sur-Issole.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
mars 1989 en cours Jean-Pierre Morin[9]   Officier de marine en retraite
Les données manquantes sont à compléter.

Budget et fiscalité 2016[modifier | modifier le code]

En 2016, le budget de la commune était constitué ainsi[10] :

  • total des produits de fonctionnement : 1 587 000 , soit 839 par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 1 525 000 , soit 807 par habitant ;
  • total des ressources d'investissement : 326 000 , soit 172 par habitant ;
  • total des emplois d'investissement : 336 000 , soit 178 par habitant ;
  • endettement : 578 000 , soit 306 par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d'habitation : 17,87 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 21,20 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 91,59 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Chiffres clés Revenus et pauvreté des ménages en 2014 : Médiane en 2014 du revenu disponible, par unité de consommation : 20 338 [11].

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

La liste de problèmes et mesures complémentaires associés à la masse d'eau qui a été établie est issue du Programme de mesure du SDAGE adopté fin 2009[12].

En matière d’urbanisme intercommunal, qui fixe les orientations générales et objectifs, la commune de Brignoles contribuera à l’élaboration du schéma de cohérence territoriale intercommunal (SCoT) de la communauté de communes Comté de Provence. À l’issue du diagnostic et de la définition des enjeux du territoire, des orientations et des objectifs de développement et d'aménagement du territoire seront fixés à l'horizon 2020[13].

Intercommunalité et syndicats communaux[modifier | modifier le code]

Sainte-Anastasie-sur-Issole fait partie des 37 communes du Pays de la Provence Verte labellisé Pays d’art et d’histoire et de la Communauté d'agglomération de la Provence Verte qui compte 28 communes membres[14].

Services publics[modifier | modifier le code]

  • Bureau de poste[15].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[16]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[17].

En 2014, la commune comptait 1 882 habitants[Note 1], en diminution de 0,74 % par rapport à 2009 (Var : +3,07 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
396 499 520 557 580 594 565 562 634
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
678 687 726 745 715 572 476 462 407
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
726 413 387 335 331 332 281 281 261
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
309 318 313 754 1 205 1 532 1 775 1 810 1 844
2013 2014 - - - - - - -
1 862 1 882 - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[18] puis Insee à partir de 2006[19].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

  • Coopérative vinicole de Sainte-Anastasie[20],[21].
  • Polyculture et vignes.
  • Les cabanes de Perremenguier[22].

Commerces et artisanat[modifier | modifier le code]

  • Le village bénéficie de services de proximité assez complets[23] : épicerie, boulangeries, salon de coiffure, entreprises du bâtiment,...
  • Horlogerie comtoise et provençale[24].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Camping[25].

La gare de Sainte-Anastasie, propriété de la commune, est desservie par le train touristique du Centre-Var.

Vie locale[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune dépend de l'académie de Nice. En plus d'une micro-crèche, gérée par la municipalité[26], les élèves de Sainte-Anastasie débutent leur scolarité à l'école maternelle (75 enfants)[27], puis l'école primaire (120 enfants)[28] du village.

Santé[modifier | modifier le code]

La commune dispose de plusieurs médecins.

Les centres hospitaliers les plus proches se trouvent à Brignoles, Toulon, Hyères.

Cultes[modifier | modifier le code]

Culte catholique, paroisse de Garéoult[29], Diocèse de Fréjus-Toulon.

Sports[modifier | modifier le code]

Tennis, équitation, randonnées.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Grotte néolithique de l’Oustalout[30].
  • Église Saint-Juste[31],[32], et sa cloche de 1783[33].
  • Monument aux morts[34],[35],[36].
  • Ancienne cave coopérative, Galerie Albert Garnier[37] qui abrite des expositions[38],[39].
  • Ancien lavoir provençal,
  • Pont Vieux en dos d'âne.

Blasonnement[modifier | modifier le code]

Blason ville Sainte-Anastasie-sur-Issole (Var).svg

Les armoiries de Sainte-Anastasie-sur-Issole se blasonnent ainsi[40] :

D'or à la bande ondée d'azur, accompagnée en chef d'un casque de gueules sommé d'un dragon d'argent et en pointe de quatre pals de gueules.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Villes et Pays d’art et d’histoire, "Le pays de la Provence Verte" : Sainte-Anastasie-sur-Issole
  2. Train touristique du Centre-Var Carnoules - Ste-Anastasie - Brignoles - Tourves - St-Maximin
  3. Réseau Varlib
  4. L'eau dans la commune
  5. Fiche état des eaux
  6. Cartographie hydrogéomorphologique des zones inondables, St Anastasie, page 26]
  7. Barre de Saint Quinis, côté Ste Anastasie
  8. Le martyr de Sainte-Anastasie
  9. Maire de Sainte Anastasie
  10. Les comptes de la commune
  11. Chiffres clés Évolution et structure de la population. Dossier complet
  12. Liste des problèmes et mesures de la masse d'eau : FRDR12004 - rivière l'issole
  13. Diagnostic et l’élaboration du Scot intercommunal
  14. Villes et Pays d’art et d’histoire, "Le pays de la Provence Verte" : Sainte-Anastasie-sur-Issole
  15. Bureau de poste
  16. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  17. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  18. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  19. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  20. « Coopérative vinicole de Sainte-Anastasie », notice no IA83001369, base Mérimée, ministère français de la Culture enquête thématique régionale (coopératives agricoles de Provence-Alpes-Côte d'Azur)
  21. Coopérative vinicole de Sainte-Anastasie
  22. La commune dans la Provence verte
  23. Entreprises et commerces
  24. Horlogerie comtoise et provençale
  25. Camping La Vidaresse
  26. micro crèche
  27. école maternelle
  28. école primaire
  29. Église Sainte Anastasie
  30. Historique de la commune
  31. église Saint-Juste
  32. Église Saint-Just
  33. Notice no PM83000471, base Palissy, ministère français de la Culture cloche de l'église Sainte-Anastasie
  34. Monument aux morts 1919-1921
  35. Monument aux morts, Conflits commémorés 1914-18 et 1939-45
  36. Historique du monument aux morts
  37. La cave coopérative de Saint-Anastasie
  38. Exposition artiste Sybille Narbutt
  39. Galerie Albert Garnier, Artiste Patrick Pellerin
  40. Val d'Issole : Sainte-Anastasie-sur-Issole, Vexillologie Provençale, sur le site personnel de Dominique Cureau