Enseignement primaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis École primaire)
Jeune institutrice en Afrique du Sud.

L’enseignement primaire, ou l’école primaire, est dans plusieurs pays le premier degré de l’enseignement. Il permet notamment l'apprentissage de la lecture, de l'écriture et des bases de mathématiques. Les enfants entament leurs études primaires vers l’âge de 6 ans et les achèvent vers l’âge de 11 ans.

Au Québec, l'école maternelle, proposée par certaines écoles, n'est pas considérée comme faisant partie du parcours primaire puisqu'elle n'est pas obligatoire.

Éducation et état de droit[modifier | modifier le code]

Les écoles jouent un rôle majeur dans la socialisation des enfants, filles ou garçons, et dans le développement de leur appréciation du partage, de l'équité, du respect mutuel et de la coopération. Elles définissent donc les valeurs et les compétences fondamentales qui sont à la base de la compréhension de concepts tels que la justice, la démocratie et les droits humains[1].

Les systèmes éducatifs qui favorisent le respect de l'état de droit conformément aux instruments internationaux relatifs aux droits humains et aux libertés fondamentales renforcent la relation entre les apprenant(e)s et les institutions publiques dans l'objectif ultime de donner aux jeunes les moyens de devenir des défenseurs de la paix et de la justice. Le personnel enseignant est généralement le principal acteur de ce travail et a une influence décisive, de même que les familles, sur les attitudes et les comportements des enfants[2].

En menant à une compréhension commune des règles qui régissent une société – et des droits et devoirs qui leur sont associés –, l'éducation à la citoyenneté mondiale (ECM) contribue au développement d'un sentiment de solidarité et de responsabilité mutuelle entre la population et le gouvernement, et donc à une culture de la légalité[1].

Belgique[modifier | modifier le code]

École primaire de Viesville en Belgique.

Cambodge[modifier | modifier le code]

Le système scolaire cambodgien, marqué par un protectorat français de 90 ans (1863-1953), apparaît, au moins quant à sa structuration, très proche du modèle français. Il s'en distingue cependant sur au moins deux points principaux :

  • la succession des classes est inversée. Ainsi, le cours préparatoire constitue le premier niveau ; alors que l'année du baccalauréat forme la douzième classe ;
  • l'école primaire comporte six classes (ou six grades), contrairement au système français qui ne comprend que cinq niveaux.

Canada[modifier | modifier le code]

Au Canada, l’éducation est de juridiction provinciale.

Québec[modifier | modifier le code]

Au Québec, l’enseignement primaire est le premier de quatre niveaux d’enseignement dispensés dans cette province. Il est obligatoire pour tous les Québécois. Il comporte 6 grades d’enseignement (de la première à la sixième année), chacun rattaché à une année scolaire. Ces six années sont réparties en trois cycles. Le premier cycle regroupe la première et la deuxième année, le second la troisième et la quatrième année et le troisième la cinquième et la sixième année. Au niveau administratif, l’enseignement primaire québécois est rattaché à l’éducation préscolaire qui n'est pas obligatoire (on parle d’éducation préscolaire et enseignement primaire).

Au Québec, pour devenir enseignant au primaire, il faut obtenir un brevet d'enseignement en faisant un baccalauréat en éducation. Ce baccalauréat est d'une durée de quatre ans. Les étudiants doivent faire plus de 700 heures de stage.

France[modifier | modifier le code]

Passage primaire-secondaire[modifier | modifier le code]

Lors de cette étape, les élèves de sixième année doivent choisir une école secondaire. Ils peuvent soit intégrer une école secondaire de leur quartier, soit aller à une école privée ou internationale. Concernant l'école située dans le quartier, ils peuvent l'intégrer sans passer de test ou d'examen, sauf pour des concentrations. Pour intégrer une école privée ou internationale, ils doivent passer des tests d'admission, variant de plusieurs niveaux et dépendants de l'école. Puis, si l'élève est admis(e), il recevra une lettre et devra remplir un formulaire de confirmation.

Cycles[modifier | modifier le code]

Cycle I : cycle des apprentissages des premiers

Cycle II : cycle des apprentissages fondamentaux

Cycle III : cycle de consolidation

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b UNESCO, Permettre aux élèves d’œuvrer pour des sociétés justes: manuel pour le personnel enseignant du primaire, Paris, UNESCO, , 77 p. (ISBN 978-92-3-200199-3, lire en ligne)
  2. John Dewey, La conception démocratique dans l’éducation dans Démocratie et éducation (2018), pages 163 à 181, Armand Colin, , 528 p. (lire en ligne), p. 163 à 181

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :