Quadripoint

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En géographie, un quadripoint est un point de la surface de la Terre qui touche quatre régions distinctes, c'est-à-dire où quatre frontières différentes se rejoignent.

Quadripoints internationaux[modifier | modifier le code]

Carte de Baarle-Hertog (Belgique) et Baarle-Nassau (Pays-Bas). Du fait de la fragmentation des enclaves, l'enclave H2 est reliée à l'enclave H1 par un point ; quatre lignes frontalières se rejoignent donc, formant un quadripoint.

Actuellement, il n'existe aucun quadripoint généralement reconnu entre quatre pays différents. Les frontières entre le Botswana, la Namibie, la Zambie et le Zimbabwe[1] se rejoignent trois à trois à quelques centaines de mètres dans le Zambèze, à l'ouest des chutes Victoria et laissent penser, à tort, à l'existence d'un quadripoint sur une carte à petite échelle.

Les revendications territoriales sur l'Antarctique ne sont pas reconnues au niveau international. Si c'était le cas, le pôle Sud serait le point de rencontre de sept pays (Argentine, Australie, Chili, France, Norvège, Nouvelle-Zélande et Royaume-Uni), soit donc un heptapoint.

Quadripoints entre deux pays[modifier | modifier le code]

Il existe cependant deux endroits où quatre lignes frontalières se rejoignent en un point, mais ces frontières ne concernent à chaque fois que deux pays :

Tripoints proches[modifier | modifier le code]

Le Zambèze, à la jonction entre Namibie (haut gauche), Zambie (haut), Zimbabwe (bas droite) et Botswana (bas gauche).

En plusieurs endroits, deux tripoints sont très proches l'un de l'autre et peuvent donner l'impression — avec une carte ne possédant pas une échelle suffisante — qu'un quadripoint existe :

Quadripoints historiques[modifier | modifier le code]

En bleu le Moresnet neutre. 1 : Pays-Bas ; 2 : Belgique, 3 : Moresnet (1816–1919), 4 : Prusse ; c. La frontière actuelle Allemagne-Belgique depuis 1919).
  • Entre 1839 et 1919, l'existence du « Moresnet neutre » créa un quadripoint international entre ce territoire, l'Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas (50° 45′ N, 6° 01′ E). L'annexion de Moresnet par la Belgique après la Première Guerre mondiale mit fin à son existence. Au Pays-Bas, la voie conduisant au tripoint avec l'Allemagne et la Belgique porte toujours le nom de « Viergrenzenweg » (littéralement « chemin des quatre frontières »).
  • Entre 1922 et 1991, un quadripoint existait entre l'Arabie saoudite, l'Irak, le Koweït et la zone neutre Arabie saoudite-Irak (29° 06′ N, 46° 33′ E), mais les frontières précises entre les pays ne furent jamais explicitement spécifiées. Il cessa d'exister à la disparition de la zone neutre.
  • Le Plan de partage de la Palestine de novembre 1947, voté par l'ONU, proposait deux quadripoints mettant en contact l'État juif et l'État arabe. Le premier est près d'Afoula (vers 32° 38′ N, 35° 14′ E), sur « un point de la voie ferrée Haïfa-Afula situé à la limite des territoires des villages de Sarid et d'El Mujeidil. »[4]. Le second est entre Ashdod et Qastina (aujourd'hui Kiryat-Malakhi) (vers 31° 46′ N, 34° 44′ E), ce point d'intersection méridional « se trouve à mi-chemin entre les agglomérations de Yasur et Batani Sharqi ».
  • Entre 1947 et 2016, l'Inde et le Bangladesh (Pakistan oriental jusqu'en 1971) possédaient de nombreuses enclaves dans la région du Cooch Behar, et deux des enclaves indiennes cernées par le territoire bangladeshi se rejoignaient en un point, formant un quadripoint entre les deux pays. Cette situation a perduré jusqu'en 2015, lorsque les enclaves ont disparu suite à des échanges de territoires.

Quadripoints secondaires[modifier | modifier le code]

S'il n'existe pas de quadripoint au niveau international séparant quatre pays différents, il est possible d'en trouver au niveau des subdivisions d'un ou plusieurs de ces pays (par exemple entre quatre provinces, États, cantons, communes, etc…).

Canada[modifier | modifier le code]

Carte du quadripoint canadien

Au Canada, les Four Corners, situés à 60° N, 102° O, sont probablement un quadripoint entre les provinces du Manitoba et de la Saskatchewan, et les territoires du Nord-Ouest et du Nunavut. La définition légale du Nunavut semble indiquer que la création d'un tel point était dans l'intention du parlement du Canada[5] ; il n'est pas impossible cependant que la frontière du Manitoba et de la Saskatchewan ne soit pas précisément située sur le méridien de 102° Ouest dans le système géodésique WGS 84.

États-Unis[modifier | modifier le code]

Carte des Four Corners

Finlande[modifier | modifier le code]

En Finlande, les communes d'Aura, Masku, Mynämäki, Nousiainen, Pöytyä, Turku, Vahto et Yläne se rencontrent dans le parc national de Kurjenrahka, formant un octopoint.

France[modifier | modifier le code]

Des quadripoints existent en France entre plusieurs communes. Certains sont spécifiquement marqués d'un toponyme relatif à « quatre communes » ou similaire.

Département Commune 1 Commune 2 Commune 3 Commune 4 Nom Notes Coords. Illus.
Cantal Labesserette Lacapelle-del-Fraisse Ladinhac Lafeuillade-en-Vézie Rocher des quatre communes 44° 46′ 02″ nord, 2° 28′ 21″ est
Corrèze Arnac-Pompadour Beyssenac Concèze Saint-Sornin-Lavolps Pierre des quatre communes 45° 23′ 34″ nord, 1° 20′ 47″ est
Côtes-d'Armor Lannion Perros-Guirec Pleumeur-Bodou Saint-Quay-Perros Pont des quatre recteurs 48° 47′ 12″ nord, 3° 27′ 57″ ouest
Doubs Le Bizot Le Luhier Le Mémont Mont-de-Laval Pierre des quatre communes 47° 09′ 22″ nord, 6° 40′ 18″ est
Gironde Cubzac-les-Ponts Saint-Loubès Saint-Romain-la-Virvée Saint-Vincent-de-Paul Au milieu de la Dordogne 44° 57′ 12″ nord, 0° 27′ 18″ ouest
Loire-Atlantique Grandchamps-des-Fontaines Notre-Dame-des-Landes Treillières Vigneux-de-Bretagne Croix des quatre communes Érigée en 1801 47° 21′ 23″ nord, 1° 41′ 03″ ouest
Paris 1er arrondissement 4e arrondissement 5e arrondissement 6e arrondissement Pont Saint-Michel 48° 51′ 15″ nord, 2° 20′ 41″ est Pont Saint-Michel vu du Petit-Pont-closeup-20050628.jpg
Paris 10e arrondissement 11e arrondissement 19e arrondissement 20e arrondissement Intersection du boulevard de Belleville, de la rue du Faubourg-du-Temple, du boulevard de la Villette et de la rue de Belleville 48° 52′ 19″ nord, 2° 22′ 37″ est
Pyrénées-Atlantiques Casteide-Doat Lamayou Montaner Pontiacq-Viellepinte Pierre des quatre maires 43° 21′ 58″ nord, 0° 02′ 02″ ouest
Rhône Longessaigne Saint-Laurent-de-Chamousset Saint-Clément-les-Places Brullioles Pierre des quatre communes 45° 45′ 51″ nord, 4° 27′ 03″ est
Vosges Basse-sur-le-Rupt La Bresse Cornimont Rochesson Pierre des quatre communes 47° 59′ 49″ nord, 6° 49′ 26″ est

En Dordogne, les tripoints entre Biras, Bussac et La Chapelle-Gonaguet, et entre Biras, Château-l'Évêque et La Chapelle-Gonaguet sont très proches (moins de 100 m d'écart). Il sont d'ailleurs marqués du poteau des quatre communes, érigé en 1870.

Philippines[modifier | modifier le code]

Carte de la province d'Albay, aux Philippines. La ville de Legazpi est mise en évidence en rouge. L'octopoint se situe au niveau du Mayon, au nord-ouest de Legazpi.

Saint-Christophe-et-Niévès[modifier | modifier le code]

Carte de Saint-Christophe-et-Niévès indiquant la division du pays en paroisses

Dans l'État de Saint-Christophe-et-Niévès :

Suisse[modifier | modifier le code]

Dans le canton de Genève, on dénombre un quadripoint entre communes :

On y trouve également quelques quasi-quadripoints (à moins de 10 mètres).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Audience publique sur l'en l'affaire de l'île de Kasikili/Sedudu, Cour internationale de Justice Verbatim, 20 juin 2006
  2. [PDF] (en) P. Opoku Darwa, Kazungula Bridge Project, African Development Fund, (lire en ligne)
  3. (en) « Zambia and Botswana reach Kazungula bridge deal », Palapye News blog,‎
  4. Résolution 181 sur le site de l’ONU
  5. Western Boundary of Nunavut, Nunavut Act (1993) [1]