Communauté de communes du Pays de Fayence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CCPF.

Communauté de communes du Pays de Fayence
Blason de Communauté de communes du Pays de Fayence
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Drapeau de Provence-Alpes-Côte d'Azur Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Var
Forme Communauté de communes
Siège Fayence
Communes 9
Président René Ugo
Date de création 21 août 2006
Code SIREN 200004802
Démographie
Population 27 684 hab. (2016)
Densité 69 hab./km2
Géographie
Superficie 401,9 km2
Localisation
Localisation de Communauté de communes du Pays de Fayence
Liens
Site web cc-paysdefayence.fr
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté de communes du Pays de Fayence (CCPF) est un établissement public de coopération intercommunale qui regroupe neuf communes du département du Var.

Histoire[modifier | modifier le code]

La communauté de communes du Pays de Fayence est créé le 21 août 2006 par arrêté préfectoral et regroupe initialement huit communes. Elle succède au SIVOM du Pays de Fayence qui fut fondé en 1972[1].

Le 1er janvier 2014, Bagnols-en-Forêt rejoint officiellement l'intercommunalité et en devient le 9e membre.

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La communauté de communes est située au nord-est du département du Var, en bordure du département des Alpes-Maritimes.

Elle est limitrophe de la Communauté d'agglomération Dracénoise à l'ouest, de la Communauté d'agglomération Var Estérel Méditerranée au sud, de la Communauté d'agglomération Cannes Pays de Lérins à l'est et enfin de la Communauté d'agglomération du Pays de Grasse au nord est.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

L'intercommunalité est située en majeure partie sur un terrain montagneux avec des altitudes allant de 200m à 800m, le reste est composé de plaines et de forêts sinueuses.

Composition[modifier | modifier le code]

Les 9 communes concernées sont:

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
Fayence
(siège)
83055 Fayençois 27,68 5 731 (2016) 207
Bagnols-en-Forêt 83008 Bagnolais 42,9 2 746 (2016) 64
Callian 83029 Calliannais 25,42 3 165 (2016) 125
Mons 83080 Monsois 76,63 835 (2016) 11
Montauroux 83081 Montaurousiens 33,54 6 346 (2016) 189
Saint-Paul-en-Forêt 83117 Saintpaulois 20,26 1 718 (2016) 85
Seillans 83124 Seillanais 88,66 2 626 (2016) 30
Tanneron 83133 Tanneronnais 52,78 1 619 (2016) 31
Tourrettes 83138 Tourrettans 33,99 2 898 (2016) 85

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1968 1975 1982 1990 1999 2010 2015
7 3998 89611 34014 93519 79925 83727 519
Les données proposées sont établies à périmètre géographique identique, dans la géographie en vigueur au .
(Sources : Insee[2])


La démographie croit à un rythme de 1,8 % par an. L'intercommunalité a deux collèges et fait une pétition pour ouvrir un lycée.

Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège de la communauté de communes est établi à la Maison du Pays de Fayence, 50 route de l'Aérodrome à Fayence. Quant aux services administratifs, ils sont localisés au Mas de Tassy à Tourrettes.

Conseil communautaire[modifier | modifier le code]

Les 32 conseillers titulaires sont ainsi répartis comme suit :

Nombre de délégués Communes
5 Fayence, Montauroux
4 Callian
3 Bagnols-en-Forêt, Mons, Saint-Paul-en-Forêt, Seillans, Tanneron, Tourrettes

Élus[modifier | modifier le code]

La communauté de communes est administrée par un conseil communautaire composé de 32 élus représentant chacune des communes membres de l'intercommunalité. Celui-ci élit un bureau communautaire comprenant le président et 8 vice-présidents.

À l'heure actuelle, sa composition est la suivante :

Liste des vice-présidents
Attributions Identité Qualité
1er Culture François Cavallier Maire de Callian
2e Forêt, espaces naturels et eau Robert Trabaud Maire de Tanneron
3e Finances, administration générale et affaires sociales Éliane Féraud Maire de Mons
4e Tourisme Camille Bouge Maire de Tourrettes
5e Sports, jeunesse et nouvelles technologies Jean-Luc Fabre Maire de Fayence
6e Gestion et valorisation des déchets, assainissement Michel Tosan Maire de Bagnols-en-Forêt
7e Développement économique et agriculture Nicolas Martel Maire de Saint-Paul-en-Forêt
8e Aménagement du territoire, urbanisme, SCoT, PLUI Jean-Yves Huet Maire de Montauroux

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2006 2014 Jean-Pierre Bottero UMP Maire de Montauroux (1989 → 2014)
2014 en cours René Ugo UDI Maire de Seillans (2001 → )
Les données manquantes sont à compléter.

N.B. Jean-Pierre Bottero a été président du SIVOM du Pays de Fayence de 1999 à 2006 succédant à Alfred Rolland démissionnaire.

Compétences[modifier | modifier le code]

La communauté de communes du Pays de Fayence exerce des compétences[3],[4] :

  • des compétences obligatoires :
    • développement économique (soutien aux entreprises, tourisme)
    • aménagement du territoire communautaire (SCoT)
    • gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations
    • accueil des gens du voyage
    • collecte et traitement des déchets
  • des compétences optionnelles :
    • protection de l'environnement
    • logement et cadre de vie
    • politique culturelle et sportive d'intérêt communautaire
  • et des compétences facultatives :
    • assainissement non collectif
    • ressources naturelles et énergétiques
    • action sociale
    • sécurité (contribution au budget du SDIS)

Budget et fiscalité[modifier | modifier le code]

  • Total des produits de fonctionnement : 7 368 000 €, soit 323  par habitant
  • Total des ressources d’investissement : 2 137 000 €, soit 94  par habitant
  • Endettement : 2 516 000 , soit 110  par habitant[5].

Effectifs[modifier | modifier le code]

L'intercommunalité emploie 90 agents répartis en trois pôles :

  • développement local et attractivité (24)
  • administration générale (15)
  • environnement et cadre de vie (51)

Intérêt touristique[modifier | modifier le code]

Les neuf villages perchés de l'intercommunalité font partie des plus beaux villages de France. Un aqueduc romain connecte le Pays de Fayence à Fréjus et a laissé de nombreux vestiges. Le lac de retenue de Saint-Cassien offre une base de loisir unique pour la baignade et les activités nautiques. L'aérodrome de vol à voile est un centre majeur pour faire du planeur en France, toute l'année.

Personnalités marquantes[modifier | modifier le code]

Travaux universitaires[modifier | modifier le code]

Le Pays de Fayence fait l'objet de travaux universitaires en géographie et aménagement. Le géographe Yves Lacoste a fait une expédition à Fayence en 1976 relatée dans la revue Hérodote[6] et dans son ouvrage "La géographie, ça sert d'abord à faire la guerre". Ensuite, la thèse de doctorat de Louis Boisgibault à l'Université Paris-Sorbonne consacre un terrain d'études à la transition énergétique dans le Pays de Fayence[7], travaux repris dans l'ouvrage traduit en anglais "Transition énergétique dans les métropoles, la ruralité et le désert"[8]. En effet, deux usines hydroélectriques sur la Siagne, le barrage de Saint-Cassien construit après la catastrophe de Malpasset, la grande centrale solaire photovoltaïque de Callian, le transformateur Biançon de la ligne très haute tension à 400 000 volts qui alimente en électricité la Côte d'Azur illustrent les réalisations du Pays de Fayence en matière énergétique[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]