Huahine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Huahine
Carte topographique de Huahine
Carte topographique de Huahine
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 16° 44′ S 151° 00′ O / -16.73, -15116° 44′ S 151° 00′ O / -16.73, -151  
Superficie 74 km2
Point culminant Mont Turi (669 m)
Administration
Collectivité d'outre-mer Polynésie française
Démographie
Population 5 999 hab. (2007)
Densité 81,07 hab./km2
Autres informations
Fuseau horaire UTC-10

Géolocalisation sur la carte : Polynésie française

(Voir situation sur carte : Polynésie française)
Huahine
Huahine
Îles de France
Vanilleraie sous ombrière
Culture de pastèque sur motu (fosse de culture)

Huahine ou « l'Authentique » est une île de Polynésie française qui fait partie des îles Sous-le-Vent dans l'archipel de la Société. Elle est située à 175 kilomètres au nord-ouest de Tahiti, par 151° de longitude Ouest et 16°30 de latitude Sud. Elle est proche de Bora-Bora et de Tahaa.

Les noms de l'île[modifier | modifier le code]

Huahine est aussi appelée « l'île de la femme », car elle a toujours été gouvernée par des reines. Cette île s'appelait autrefois Tematatoerau, puis Matairea. "HuaHine" peut se traduire "sexe de femme" ; peut-être une référence à la forme particulière et pourfendue de la topologie.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'île compte environ 6 000 habitants sur une superficie de 74 km².

Elle est composée de deux massifs montagneux, Huahine Nui (« grande Huahine ») et Huahine Iti (« petite Huahine »), séparés par les baies de Maroe et de Bourayne. Huahine Iti ne possède qu'un volcan, dont le sommet, Pohue Rahi, atteint 460 m. Plus élevée, Huahine Nui culmine à 669 m au mont Turi.

On y cultive la vanille, ainsi que les melons et les pastèques sur les motus. On y exploite le coprah et on y pratique la pêche.

C'est sur Huahine Nui que se trouve Fare, ville principale de l'île et chef-lieu de la commune de Huahine.

Histoire moderne et contemporaine[modifier | modifier le code]

Jusqu'à la fin du XIX° siècle, Huahine était un royaume indépendant, aussi appelé royaume de Huahine et Maia'o. Selon la tradition, trois principales dynasties s'y sont succédé :

  • La dynastie Hau-mo'o-rere a été fondée aux XVII° siècle ; son dernier représentant est la reine Teha'apapa I que le capitaine Cook a rencontrée en 1769. Cette dernière maintenait la cohésion et l'indépendance de son royaume.

Alors que les îles du Vent sont devenues colonie française dès 1880, les îles Sous-le-Vent restent indépendantes jusque dans les années 1890. Le royaume de Huahine et Mai'ao est annexé en 1895 et rattaché aux Établissements français de l'Océanie en 1897. Son histoire se confond dès lors avec celle de Tahiti.

Personnalités de l'île[modifier | modifier le code]

  • Teurura'i
  • Teha'apapa II
  • Teha'apapa III
  • Régent Marama
  • Tamatoa VI
  • Pouvanaa Oopa, le metua, est né à Huahine et la famille Oopa y est encore bien présente: on pourra citer Annick Oopa, petite-fille du frère de Pouvanaa, Benjamin Oopa, et de Teuramarea Puupuu, très connue et reconnue en tant qu'ancienne doyenne de l'ile, sous le surnom de Mama Peni,qui était restauratrice (1916-2010)], représentante (UDSP) des Iles sous le Vent à l’Assemblée de Polynésie Française. Mais il faut avouer que la famille Oopa est très nombreuses et ainsi très connue sur l'île mais aussi dans l'archipel.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Yosihiko H.Sinoto, "Excavations on Huahine, French Polynesia" in Pacific Studies Journal vol 3, N°1, 1979 [Serveur : Scholarly Publication Center (Brigham Young University)]
  • (fr) Anonyme, Histoire et traditions de Huahine et Pora Pora : Puta Tumu, in Cahiers du patrimoine : savoirs et traditions, volume 1, Ministère de la culture de Polynésie française, Papeete, 2000.- Edition critique de Bruno Saura.- Texte bilingue, traduction en français de Patrick Matari'i Daubard et Hiriata Millaud.– 89 p., 28 cm.

Lien externe[modifier | modifier le code]