Mezzo-soprano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans la musique occidentale, et plus précisément, la musique classique, le terme mezzo-soprano peut désigner soit une catégorie vocale, soit un emploi dans un chœur.

Description[modifier | modifier le code]

En ce qui concerne les voix solistes, un mezzo-soprano est un type de voix féminine dont la tessiture centrale se situe entre le soprano et l'alto.

Il est parfois utilisé dans un chœur lorsque le pupitre des altos est divisé : les voix les plus graves sont alors appelées « secondes altos » ou simplement, « altos » ; les voix les plus aiguës, « premières altos » ou « mezzo-sopranos ».

Historique[modifier | modifier le code]

Étymologie[modifier | modifier le code]

D'origine italienne, le mot signifie littéralement « à moitié soprano »[1] . Le terme « mezzo-soprano » est du genre masculin, quel que soit le sexe du chanteur (« un soprano ») Le pluriel est « mezzo-sopranos »; le pluriel italien « mezzo-soprani » est déconseillé par l'Académie française, qui recommande la régularité pour les pluriels des mots d'origine étrangère. Concernant les voix féminines, on trouve parfois le dérivé « mezzo-soprane » du genre féminin (« une mezzo-soprane », « des mezzo-sopranes ») ; ce terme est toutefois absent du Dictionnaire de l'Académie française et du Littré (ce dernier employant la forme « soprano » au féminin).

Typologie vocale[modifier | modifier le code]

La typologie vocale détaillée ci-dessous (aussi appelée FACH system) est une invention relativement moderne (fin XIXe siècle - début XIe siècle) et correspond exclusivement à la technique vocale d'esthétique classique. Elle ne peut en aucun cas être appliquée aux autres genres musicaux comme la variété ou le jazz.

Il existe plusieurs sous-catégories de mezzo-sopranos qui diffèrent par le caractère des personnages qu'ils interprètent, la vaillance de la voix (qui correspond souvent à un emploi particulier), et la richesse du timbre. Une voix évoluant avec l'âge, il arrive fréquemment qu'une cantatrice change d'emploi et de registre au cours de sa carrière[2].

La plupart des œuvres lyriques du XIXe siècle regroupant sous le seul vocable « soprano » les sopranos et les mezzo-sopranos, seule l'étude de l'ambitus du rôle permet de les différencier. Les exemples ci-dessous (souvent indiqués comme soprano dans la partition originale) sont donc donnés à titre indicatif.

Mezzo-soprano léger[modifier | modifier le code]

Le mezzo-soprano léger ou dugazon (du nom de Louise-Rosalie Lefebvre dite Madame Dugazon, célèbre interprète de la fin du XVIIIe siècle), est une voix claire et agile, pouvant posséder la même tessiture qu'un soprano lyrique mais avec la rondeur du timbre qui caractérise le mezzo-soprano. Tessiture : la2do5

Exemple : Chérubin dans Les Noces de Figaro de Mozart.
Frederica von Stade et Anne-Sofie von Otter sont des exemples de mezzo-sopranos légers.

Mezzo-soprano lyrique[modifier | modifier le code]

Le mezzo-soprano lyrique est l'intermédiaire entre la catégorie précédente et la suivante. Il s'agit d'une voix moyennement puissante dotée de couleurs chaudes dans le bas du registre, souvent très étendue d'un côté à l'autre du registre. Plus clair et agile que le dramatique, le mezzo lyrique garde une texture de voix riche, enveloppante et sombre sans lourdeur.

Exemple : Dorabella dans Cosi fan tutte, Angelina dans La Cenerentola, Siébel dans Faust.
Teresa Berganza et Elīna Garanča sont des exemples de mezzo-sopranos lyriques.

Mezzo-soprano dramatique[modifier | modifier le code]

Le mezzo-soprano dramatique ou galli-marié (du nom d'une autre célèbre cantatrice de la fin du XIXe siècle, Célestine Galli-Marié) est la sous-catégorie la plus puissante des mezzo-sopranos, caractérisée par un timbre chaud, se rapprochant du contralto. Tessiture : fa2la{{#}}4

Exemple : Mignon d'Ambroise Thomas et Carmen de Bizet.
Grace Bumbry, Janet Baker et Christa Ludwig sont des exemples de mezzo-sopranos dramatiques.

Mezzo-sopranos célèbres[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pour l'étymologie de soprano, voir Soprano#Étymologie
  2. Les exemples donnés ci-dessous se basent sur la fréquentation des rôles interprétés par les cantatrices sans que cela ne les enferme dans la dite catégorie.