1888 en baseball

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1885 1886 1887  1888  1889 1890 1891

Décennies :
1850 1860 1870  1880  1890 1900 1910
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


1887 ◄◄ 1888 en sport ►► 1889
Athlétisme - Baseball - Cyclisme - Football - Rugby à XV - Tennis


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Alberta, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Architecture Chemins de fer Droit Football Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Science Sociologie Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Chronologie du baseball

Baseball en 1887 - Baseball en 1888 - Baseball en 1889


Les faits marquants de l'année 1888 en Baseball

Champions[modifier | modifier le code]

Ligue nationale[modifier | modifier le code]

  • 3 octobre. 13e édition aux États-Unis du championnat de la Ligue nationale. Les New York Giants s’imposent avec 84 victoires et 47 défaites. La moyenne de spectateurs des Giants sur l'ensemble de la saison s’établit pour la première fois au-dessus de la barrière des 5000.


Ligue nationale
Rang Club Vic. Déf. % vic.   GB
1er New York Giants 84 47 .641 --
2e Chicago White Stockings 77 58 .570 9
3e Philadelphia Phillies/Quakers 69 61 .531 14.5
4e Boston Beaneaters 70 64 .522 15.5
5e Detroit Wolverines 68 63 .519 16
6e Pittsburg Alleghenys 66 68 .493 19.5
7e Indianapolis Hoosiers 50 85 .370 36
8e Washington Nationals 48 86 .358 37.5

Association américaine[modifier | modifier le code]


Association américaine
Rang Club Vic. Déf. % vic.   GB
1er St. Louis Browns 92 43 .681 --
2e Brooklyn Bridegrooms 88 52 .629 6.5
3e Philadelphia Athletics 81 52 .609 10
4e Cincinnati Red Stockings 80 54 .597 11.5
5e Baltimore Orioles 57 80 .416 36
6e Cleveland Blues 50 82 .379 40.5
7e Louisville Colonels 48 87 .356 44
8e Kansas City Cowboys 43 89 .326 47.5


World's Championship Series[modifier | modifier le code]

Autres compétitions[modifier | modifier le code]

  • Le Clu Fé enlève le championnat de Cuba en remportant douze victoires pour trois défaites. Pour la première fois depuis la création du championnat, le titre échappe au Habana Club. Au bâton, Antonio Maria Garcia affiche une moyenne de 0,448 sur la saison[1].

Événements[modifier | modifier le code]

Naissances[modifier | modifier le code]

   

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Peter C. Bjarkman, Diamonds Around The Globe: The Encyclopedia Of International Baseball, Greenwood Press, 2004, p. 59
  2. (en) Mark Lamster, Spalding's World Tour: The Epic Adventure that Took Baseball Around the Globe - And Made It America's Game, New York, PublicAffairs, 2006, p.288-289