1891

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page concerne l'année 1891 (MDCCCXCI en chiffres romains) du calendrier grégorien.

Années :
1888 1889 1890  1891  1892 1893 1894

Décennies :
1860 1870 1880  1890  1900 1910 1920
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique, Amérique (Canada (, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Ontario et Québec) et États-Unis (Louisiane)) et Europe (Belgique, France, Italie et Suisse)


Chronologies thématiques :
Architecture Chemins de fer Cinéma Droit Football Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Science Sociologie Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Samori Touré, dessin d'Edouard Riou.
  • 10 mars : Louis Archinard quitte Nyamina pour marcher contre Samori Touré[4]. Les hostilités reprennent entre l’empire du Ouassoulou et la France, car Samori Touré n’accepte pas la présence d’une mission militaire française chez son ennemi Tiéba, roi de Sikasso. Sachant qu’il ne peut compter sur une alliance avec d’autres chefs africains et qu’il ne peut résister aux troupes françaises en s’enfermant dans des postes fortifiés, Samori divise ses forces en trois groupes. Le premier, armé de fusils à tir rapide reçus de Sierra Leone ou de trafiquants français, combat les troupes françaises tout en pratiquant la politique de la terre brûlée. Le second, armé de fusils à pierre et à piston, a pour charge de lever l’impôt et de recruter des guerriers parmi les populations qui se trouvent derrière le premier groupe. Le troisième, armé comme le second, combat à l’est des tribus africaines et conquiert des territoires qui permettent à Samori de se replier sans difficultés.
  • 24 mars[5] : un accord anglo-italien reconnaît le protectorat de Rome sur l’Éthiopie et persuade le sultan de Zanzibar de louer à l’Italie la côte du Benadir (annexée à la Somalie en 1905). En contre-partie, l’Italie s’engage à ne pas perturber le régime des eaux du Nil et de ses affluents en y construisant des barrages.
  • 30 mars : Louis Archinard passe le Niger à Niantokoro[6] ; il atteint Bissandougou en avril. Samori Touré doit fuir.
Bunkeya (en), capitale de Msiri, fortifiée de palissades. Le Garaganza est un royaume prospère, situé dans la région très riche en cuivre du Katanga, qui pratique le commerce du cuivre, du fer, de l’ivoire et des esclaves. Craignant une annexion par les Britanniques des terres situées au sud du Congo, les Belges s’emparent du Garaganza, qui sera annexé à l’État du Congo.
  • 6 octobre : décret de l’État indépendant du Congo reconnaissant les chefferies traditionnelles[20] et proclamant domaine de l’État les terres non occupées de façon apparente par les indigènes (bâties ou cultivées). L’exploitation de l’ivoire, du caoutchouc, de la gomme, etc. devient de fait monopole de l’État (décret du 30 octobre 1892)[21].
  • 30 octobre : constitution d’une Polizeitruppe au Cameroun par les Allemands[22]. Les « Dahoméens » sont enrôles de force comme soldat. À la suite de soulèvements populaires et une mutinerie en 1893, une Schutztruppe (troupe coloniale) est créée en 1895[23].


Amérique[modifier | modifier le code]

24 février : promulgation de la constitution du Brésil
  • 7 janvier, Chili : la décision du président du Chili José Manuel Balmaceda de gouverner sans les députés après que la majorité libérale du Parlement s'est divisée sur le choix de son successeur déclenche une révolte menée par des parlementaires soutenus par la marine (Jorge Montt). Balmaceda est déposé (29 août)[27].
  • 24 février : promulgation de la nouvelle constitution qui crée la république laïque et fédérale du Brésil. Le général Manuel Deodoro da Fonseca en est le premier président élu[14]. La constitution, calquée sur le modèle des États-Unis, n’est guère adaptée aux exigences brésiliennes. Les provinces deviennent des États avec leur propre gouvernement, leurs finances et leur police armée.
  • 29 août : guerre civile au Chili entre libéraux et positivistes. Démission du président José Manuel Balmaceda. Le régime présidentiel est remplacé par une période de parlementarisme marquée par la corruption et la fraude électorale qui permet à l’oligarchie de conserver le pouvoir[27].
  • 31 août : mise en place d’une république parlementaire au Chili. Jorge Montt (es), commandant de la marine qui à renversé Balmaceda, doit composer avec les nombreux partis qui bloquent toutes les décisions politiques, sociales ou économiques. Les gouvernements qui se succèderont jusqu’en 1914 seront frappés d’immobilisme[27].
  • 3 novembre, Brésil : le président Manuel Deodoro da Fonseca choisit de dissoudre l’Assemblée nationale et d’imposer un pouvoir dictatorial, mais poussé à la démission par une révolte de la Marine, il cède le pouvoir le 23 novembre au vice-président Floriano Peixoto (le maréchal de fer). Il annule la dissolution, révoque tous les gouverneurs qui avaient soutenu Deodoro et se rend maître de la situation. Il maintient la République sous la protection de l’armée[14].

Asie[modifier | modifier le code]

  • 19 mars : traité d’amitié, de commerce et de navigation entre la Grande-Bretagne et Mascate et Oman[33]. Les Britanniques contrôlent la route maritime de l’Inde.
  • 9-17 mai, Japon : le fondateur du parti de la liberté, Itagaki Taisuke, publie trois articles dans le journal Jiyū Shimbun, dans lesquels il critique le militarisme et l’autocratie. Il réclame une politique étrangère purement défensive et la réduction du budget militaire[34].
  • Novembre :
    • le général Osawa Takeo dénonce l’état d’impréparation militaire du Japon[38] et sera radié pour indiscrétion en décembre. Toutefois tous les députés à la chambre élue n’obtiennent pas la réduction des dépenses militaires.
    • Chine : soulèvement dirigée par la Société de la Tempérance (Zaili) et la secte de l’Élixir d’or (Jindan dao), d’orientation antichrétienne, dans le Rehe oriental (district de Chaoyang)[39], qui se répand en Mandchourie où les populations mongoles s’opposent aux colons chinois venus du Shanxi. La répression par l’armée fait 20 000 morts[40].
  • 18 décembre, Japon : le député Shozo Tanaka présente à la chambre une pétition de paysans et de pêcheurs qui dénoncent la pollution dans la mine de cuivre d’Ashio ; le conflit n’est réglé qu’en 1897 quand 800 fermiers marchent sur Tokyo et entrent en conflit avec la police[41].
  • Décembre : début de la révolte des tabacs en Perse. L’ayatollah Hadj Mirza Hassan Shirazi lance une fatwa qui interdit la consommation du tabac, ce qui entraîne l’annulation du monopole britannique sur le tabac[42]. Le chah cède sous la pression de l’opinion publique aux revendications du clergé chiite et des moudjahidin opposés à l’influence européenne. Par ailleurs un courant nationaliste et constitutionaliste se développe à la même époque dans les cercles intellectuels.

Europe[modifier | modifier le code]

31 janvier : proclamation de al république à Porto.
  • 31 janvier, Portugal : révolte républicaine à Porto, vite réprimée[43].
  • 5 février (24 janvier du calendrier julien) : fondation à Bucarest par des professeurs et des étudiants d’une « Ligue culturelle pour tous les Roumains »[44].
  • 7 février : Alfred von Schlieffen, devient chef d’état-major en Allemagne (fin en 1906)[45]. Il élabore un plan d’attaque en cas de guerre : écraser la France en six semaines en violant la neutralité belge pour prendre à revers l’armée française, puis lancer la totalité des troupes contre la Russie. Ce plan sera appliqué en 1914.
  • 9 avril : fondation de la Ligue Pangermaniste (Alldeutscher Verband) pour favoriser les intérêts économiques de l’Allemagne d’outre mer[47]. Composée essentiellement de militaires et de hauts fonctionnaires, elle étendra rapidement ses activités à la propagande patriotique et encouragera chez les dirigeants de Berlin une politique étrangère agressive. Elle deviendra progressivement raciste et antisémite, hostile au maintien de l’Autriche-Hongrie.
  • avril : troubles agraires en Hongrie[48].
1er mai : l’échauffourée de Clichy[49]
  • 1er juin : entrée en vigueur de la loi sur la protection des travailleurs en Allemagne[53]. Le dimanche devient jour de repos obligatoire, le travail en usine des enfants de moins de treize ans est interdit, le temps de travail des adolescents est réduit à dix heures par jour et l'âge de la retraite est fixé à 65 ans (l'espérance de vie n'est que de 45 ans !).
  • 29 juin : découverte à Xanten du cadavre de Johann Hegmann, un enfant de cinq ans. Un boucher juif, Adolf Buschhoff, est accusé de meurtre rituel (affaire de Xanten) ; il est acquitté le 14 juillet 1892[54].

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Naissances en 1891[modifier | modifier le code]

Décès en 1891[modifier | modifier le code]

10 septembre : suicide du général français Georges Boulanger devant la tombe de sa maitresse au cimetière d'Ixelles (Bruxelles)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c A. A. Boahen (dir.), L'Afrique sous domination coloniale, 1880-1935, Éditions Unesco/NEA,‎ 1987, 940 p. (ISBN 92-3-201713-X), p. 145-149. Texte partiellement en ligne sur Google Livres
  2. Portugal em Africa : revista scientifica, vol. 5, Lisboa, Typ. da Casa Catholica,‎ 1898 (présentation en ligne)
  3. a et b Jacques Bouveresse, Un parlement colonial : les délégations financières algériennes, 1898-1945, vol. 1, Publication Univ Rouen Havre (ISBN 9782877758765, présentation en ligne)
  4. Ibrahima Khalil Fofana, L'Almami Samori Touré. Empereur, Paris. Dakar, Présence Africaine,‎ 1998 (ISBN 9782708706781, présentation en ligne)
  5. http://www.law.fsu.edu/library/collection/LimitsinSeas/IBS153.pdf
  6. Le Correspondant: religion, philosophie, politique, V.-A. Waille,‎ 1893 (présentation en ligne)
  7. Pierre Kalck, Histoire centrafricaine, L'Harmattan,‎ 1992 (ISBN 9782738415561, présentation en ligne)
  8. L'Afrique et son environnement européen et asiatique, Éditions L'Harmattan (ISBN 9782296574762, présentation en ligne)
  9. Emmanuel Kwaku Akyeampong et Henry Louis Gates, Dictionary of African Biography, vol. 1 à 6, Oxford University Press,‎ 2012 (ISBN 9780195382075, présentation en ligne)
  10. Joseph Kamanda Kimona-Mbinga, La stabilité du Congo-Kinshasa : Enjeux et perspectives, Éditions L'Harmattan,‎ 2004 (ISBN 9782296379855, présentation en ligne)
  11. http://imagesearchnew.library.illinois.edu/cdm/singleitem/collection/africanmaps/id/528/rec/2
  12. Célestin Doyari, Oubangui Chari et son évangélisation dans le contexte de la politique coloniale française en Afrique centrale: 1889-1960, Éditions L'Harmattan,‎ 2012 (ISBN 9782296485730, présentation en ligne)
  13. a, b et c William G. Stairs et Roy D. MacLaren, African Exploits : The Diaries of William Stairs, 1887-1892, McGill-Queen's Press - MQUP,‎ 1998 (ISBN 9780773516403, présentation en ligne)
  14. a, b et c Armelle Enders, Histoire de l'Afrique lusophone, Paris, Editions Chandeigne,‎ 1994 (ISBN 978-2-906462-14-4, LCCN 95147273, présentation en ligne)
  15. Jean-Pierre Duhard, Le spahi Fernand Ravin : Une vocation saharienne, Éditions L'Harmattan,‎ 2013 (ISBN 9782296536890, présentation en ligne)
  16. John Iliffe, A Modern History of Tanganyika, Cambridge University Press,‎ 1979 (ISBN 9780521296113, présentation en ligne)
  17. Jean Chauveau, Mizon à Yola, vol. 41, Revue d'histoire des colonies,‎ 1954 (présentation en ligne), p. 227-244
  18. André Salifou, Le Niger, L'Harmattan,‎ 2002 (ISBN 9782747526395, présentation en ligne)
  19. António de Almada Negreiros, Le Mozambique, A. Challamel,‎ 1904 (présentation en ligne)
  20. Alphonse Makengo Nkutu, Les institutions politiques de la RDC : De l'État indépendant du Congo à la République du Zaïre (1885-1990), vol. 1, Harmattan,‎ 2010 (ISBN 9782296128729, présentation en ligne)
  21. Georges Mpwate Ndaume, La coopération entre le Congo et les pays capitalistes : Un dilemme pour les présidents congolais - 1908-2008, Éditions L'Harmattan,‎ 2010 (ISBN 9782296252660, présentation en ligne)
  22. Kamerun - ehemalige deutsche Kolonie in Afrika
  23. Catherine Coquery-Vidrovitch, L'Afrique et les africains au XIXe siècle : Mutations, révolutions, crises, Armand Colin,‎ 1999 (ISBN 9782200259389, présentation en ligne)
  24. Roger Joint Daguenet, Histoire de la Mer Rouge : De Lesseps à nos jours, vol. 2, Harmattan,‎ 1997 (ISBN 9782738458544, présentation en ligne)
  25. Jean-Pierre Duhard, La soumission des Touareg de l'Ahaggar 1830-1922, Éditions L'Harmattan,‎ 2013 (ISBN 9782296533561, présentation en ligne)
  26. Vincent Monteil, Une confrérie musulmane : les Mourides du Sénégal, vol. 14, Archives de sociologie des religions,‎ 1962 (présentation en ligne), p. 80
  27. a, b et c Fernando Pinto Laguarrigue, Balmaceda y los gobiernos seudo-parlmentarios, Andres Bello (présentation en ligne)
  28. Aldo Musacchio, Experiments in Financial Democracy : Corporate Governance and Financial Development in Brazil, 1882-1950, Cambridge University Press,‎ 2009 (ISBN 9780521518895, présentation en ligne)
  29. K. S. Bharathi, The Political Thought of Lokmanya Bal Gangadhar Tilak, Concept Publishing Company,‎ 1998 (ISBN 9788180695841, présentation en ligne)
  30. Stéphanie Tawa Lama-Rewal, Femmes et politique en Inde et au Népal : image et présence, Karthala Éditions,‎ 2004 (ISBN 9782845865563, présentation en ligne)
  31. Gilles Dorronsoro, Les politiques ottomane et républicaine au Kurdistan à partir de la comparaison des milices Hamidiye et korucu : modèles institutionnels, retribalisation et dynamique des conflits
  32. Wirya Rehmany, Dictionnaire politique et historique des Kurdes, L'Harmattan,‎ 2014 (ISBN 9782343032825, présentation en ligne)
  33. Aldo E. Chircop et Olof Lindén, Places of Refuge for Ships : Emerging Environmental Concerns of a Maritime Custom, Martinus Nijhoff Publishers,‎ 2006 (ISBN 9789004149526, présentation en ligne)
  34. J. Charles Schencking, Making Waves : Politics, Propaganda, And The Emergence Of The Imperial Japanese Navy, 1868-1922, Stanford University Press,‎ 2004 (ISBN 9780804767385, présentation en ligne)
  35. Recueil des arrêts, avis consultatifs et ordonnances : Édition 2001, United Nations Publications,‎ 2004 (ISBN 9789210709804, présentation en ligne)
  36. Kurt Grunwald, Turkenhirsch : A Study of Baron, Transaction Publishers,‎ 1966 (ISBN 9781412845366, présentation en ligne)
  37. Gregory Smits, When the Earth Roars : Lessons from the History of Earthquakes in Japan, Rowman & Littlefield,‎ 2014 (ISBN 9781442220102, présentation en ligne)
  38. Steven J. Ericson, The Sound of the Whistle : Railroads and the State in Meiji Japan, Harvard Univ Asia Center,‎ 1996 (ISBN 9780674821675, présentation en ligne)
  39. Jean Chesneaux, Histoire de la Chine : De la guerre franco-chinoise à la fondation du Parti communiste chinois, 1885-1921, vol. 2, Hatier,‎ 1969 (présentation en ligne)
  40. Alvyn Austin, China's Millions : The China Inland Mission and Late Qing Society, 1832-1905, Wm. B. Eerdmans Publishing,‎ 2007 (ISBN 9780802829757, présentation en ligne)
  41. Kenneth Strong, Ox Against the Storm : A Biography of Tanaka Shozo : Japans Conservationist Pioneer, Routledge,‎ 2005 (ISBN 9781135318949, présentation en ligne)
  42. Pierre-Jean Luizard, Histoire politique du clergé chiite : XVIIIe-XXIe siècle, Fayard,‎ 2014 (ISBN 9782213682686, présentation en ligne)
  43. Marie-Jo Ferreira, Le Brésil indépendant et le Portugal, 1822-1922 : normalisation politique, liens culturels et migrations, Éditions L'Harmattan,‎ 2012 (ISBN 9782296569980, présentation en ligne)
  44. Revue de Transylvanie, vol. 5, Astra,‎ 1939 (présentation en ligne)
  45. Robert Foley, Alfred Von Schlieffen's Military Writings, Routledge,‎ 2012 (ISBN 9781136328671, présentation en ligne)
  46. Didier Chauvet, Le nazisme et les Juifs : caractères, méthodes et étapes de la politique nazie d'exclusion et d'extermination, Harmattan,‎ 2011 (ISBN 9782296561304, présentation en ligne)
  47. Uwe Puschner, Walter Schmitz et Justus H. Ulbricht, Handbuch zur "Völkischen Bewegung" 1871-1918, Walter de Gruyter,‎ 1996 (ISBN 9783110964240, présentation en ligne)
  48. Jacques Droz (dir.) et al., Austriaca - Les Historiens des pays successeurs sur l'Autriche-Hongrie, vol. 18, Publication Univ Rouen Havre,‎ 1984 (présentation en ligne)
  49. Michel Cordillot, La Sociale en Amérique : dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis, 1848-1922, vol. 9, Éditions de l'Atelier,‎ 2002 (ISBN 9782708235434, présentation en ligne)
  50. Odette Hardy-Hemery, L'envers d'une fusillade Fourmies, 1er mai 1891 : Un patron face à la grève, Éditions L'Harmattan,‎ 1996 (ISBN 9782296318540, présentation en ligne)
  51. Mahmoud-Hamdane Larfaoui, L'occupation italienne de la Libye 1882-1911, Éditions L'Harmattan,‎ 2010 (ISBN 9782296257375, présentation en ligne)
  52. Jean-Yves Paraïso, Catholicisme et socialisme en Allemagne (1848-1933) : aux origines du catholicisme de gauche, Harmattan,‎ 2003 (ISBN 9782747550826, présentation en ligne)
  53. Roswitha Leckebusch, Entstehung und Wandlungen der Zielsetzungen, der Struktur und der Wirkungen von Arbeitgeberverbänden, vol. 3, Duncker & Humblot,‎ 1966 (présentation en ligne)
  54. Roswitha Leckebusch, Entstehung und Wandlungen der Zielsetzungen, der Struktur und der Wirkungen von Arbeitgeberverbänden, vol. 3, Duncker & Humblot,‎ 1966 (présentation en ligne)
  55. Pierre Miquel, La Troisième République, Fayard,‎ 1989 (ISBN 9782213638850, présentation en ligne)
  56. http://www.parlement.com/id/vh8lnhrp8wsl/kabinet_van_tienhoven_1891_1894
  57. Georges Sokoloff, La Puissance pauvre : Une histoire de la Russie de 1815 à nos jours, Fayard,‎ 1993 (ISBN 9782213647678, présentation en ligne)
  58. Patrick Jackson, Harcourt and Son : A Political Biography of Sir William Harcourt, 1827-1904, Fairleigh Dickinson Univ Press,‎ 2004 (ISBN 9780838640364, présentation en ligne)
  59. Joseph Biederlack, Die Sociale Frage, Innsbruck, Felician Rauch,‎ 1899 (présentation en ligne)
  60. http://nobeliana.com/english/laureates/_1910_ipb/read_more/
  61. Cédric Humair, Développement économique et État central (1815-1914) : un siècle de politique douanière suisse au service des élites, Peter Lang,‎ 2004 (ISBN 9783039103904, présentation en ligne)
  62. Jean Sigmann, Sarah Rebecca Tirrell, German Agrarian Politics after Bismarck's Fall. The Formation of the Farmer's League, vol. 10, Annales. Économies, Sociétés, Civilisations,‎ 1955 (présentation en ligne), p. 130
  63. http://data.bnf.fr/11978066/alexandre_dubourg/