Jean Murat (comédien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Murat et Murat.

Jean Murat est un acteur français, né le 13 juillet 1888 à Périgueux (Dordogne) et mort le à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Il fut marié avec la comédienne Annabella.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Murat fait des études à Périgueux, Rennes, puis en Indochine.

Jean Murat commence sa carrière professionnelle en tant que correspondant à Berlin pour un quotidien français.

Pendant la Première Guerre mondiale, il s'illustre dans l'aviation.

Il commence sa carrière au cinéma, un peu par hasard, dans le rôle du « beau militaire », un rôle qui le poursuit une bonne partie de sa carrière.

Jean Murat joue aussi des rôles antipathiques pendant la période du cinéma muet, Galerie des monstres de Jaque Catelain en 1924, Carmen de Jacques Feyder, en 1926. Le cinéma parlant lui permet de faire découvrir au public sa belle voix grave.

Archétype du séducteur sportif, du militaire et de l'homme d'honneur, il remporte un vif succès grâce à sa prestation dans le film La nuit est à nous de Roger Lion en 1929.

À partir des années 1940, Jean Murat se fait un peu âgé pour des rôles de jeune premier, et il interprète alors essentiellement des seconds rôles.

Ses films les plus marquants sont : La Kermesse héroïque de Jacques Feyder, Si Versailles m'était conté… de Sacha Guitry (où il interprète Louvois), Les Grandes Familles de Denys de La Patellière et Les Misérables de Jean-Paul Le Chanois.

Il repose au cimetière Saint-Pierre d'Aix-en-Provence.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Période muette[modifier | modifier le code]

Période 1930/1939[modifier | modifier le code]

Période 1940/1949[modifier | modifier le code]

Période 1950/1959[modifier | modifier le code]

Période 1960/1964[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Olivier Barrot et Raymond Chirat, Noir et Blanc - 250 acteurs français du cinéma français 1930-1960, Paris, Flammarion, 2000, pp. 400-402.

Liens externes[modifier | modifier le code]