Godjam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

11° 00′ N 37° 00′ E / 11, 37 Godjam (Ge'ez ጎጃም gōjjām, initialement ጐዛም gʷazzam, plus tard ጐዣም gʷažžām, ጎዣም gōžžām) était une province du nord-ouest de l'Éthiopie, dont la capitale était Debre Marqos.

Les habitants du Godjam se sont révoltés deux fois à l'époque contemporaine contre l'augmentation des taxes. La première fois en 1950 et la seconde en 1968, à peu près à la même époque que la révolte Balé. À la différence de la province du Balé, le gouvernement central n'employa pas l'armée pour mater la révolte, mais remplaça les gouverneurs et revint sur sa décision de lever de nouveaux impôts. Lors de la révolte de 1968, le gouvernement central alla jusqu'à cesser de réclamer les arriérés de dette datant de 1950[1].

Awrajas[modifier | modifier le code]

La province était divisée en 7 awrajas.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Zahru Zewde, A History of Modern Ethiopia, second edition (London: James Currey, 2001), pp. 216ff.