Albert Florath

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Albert Florath

Naissance 7 décembre 1888
Bielefeld
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès 11 mars 1957
Gaildorf
Profession Acteur
Films notables Le Juif Süss
Docteur Praetorius
Das Haus in Montevideo (de)

Albert Peter Adam Florath (né le 7 décembre 1888 à Bielefeld, mort le 11 mars 1957 à Gaildorf) est un acteur allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est fils de Joseph Florath, serrurier, et de son épouse Mathilde Burkart. Il va à l'école de Brakel puis au lycée de Paderborn. Il est étudiant à Delbrück où il acquiert une première expérience sur scène dans des troupes d'amateurs.

En 1908, il arrête son métier d'agent administratif et va à Munich pour être acteur. Il commence sa carrière au théâtre en 1908 et prend des cours auprès d'Alois Wohlmut, il écrit aussi des feuilletons.

Lors de la Première Guerre mondiale, il interrompt sa carrière pour se porter volontaire et est lieutenant de réserve, chargé de l'instruction. Son expérience de la guerre le pousse à s'engager en politique ; en 1919, il est candidat socialiste au parlement de Bavière. Après l'échec de la République des Conseils et la mort de Kurt Eisner, il s'en va à Berlin. Entre 1920 et 1944, il joue dans les théâtres d'État.

En 1918, il débute au cinéma. Après l'avènement du film sonore, il joue la plupart du temps des hommes de mauvaise humeur et parfois excentriques et cordiaux. Il est présent dans les adaptations comme Berlin Alexanderplatz d'après le roman d'Alfred Döblin, Der Biberpelz de Gerhart Hauptmann ou Nora de Henrik Ibsen, des drames comme Friedrich Schiller, triomphe d'un génie, des comédies comme Ce diable de garçon ou des films de propagande tels que Ich klage an, Junge Adler (de) ou Le Juif Süss.

Après le Seconde Guerre mondiale, il revient à des rôles difficiles, entre autres ceux de Liebe 47 (de) (d'après Dehors devant la porte de Wolfgang Borchert), Docteur Praetorius et Das Haus in Montevideo (de). Il est également présent dans des films de terroir : Moselfahrt aus Liebeskummer (de), Lilas blancs (le premier film de Romy Schneider).

Il finit sa vie à Stuttgart dans des rôles de vieillesse.

Filmographie (sélection)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :