Tahaa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tahaa
Administration
Pays Drapeau de la France France
Collectivité Polynésie française
Île Tahaa
Maire
Mandat
Céline Temataru
2014-2020
Code postal 98733
Code commune 98745
Démographie
Population
municipale
5 220 hab. (2012)
Coordonnées 16° 37′ S 151° 30′ O / -16.616666666667, -151.5 ()16° 37′ Sud 151° 30′ Ouest / -16.616666666667, -151.5 ()  

Géolocalisation sur la carte : Polynésie française

Voir la carte administrative de Polynésie française
City locator 14.svg
Tahaa

Géolocalisation sur la carte : Polynésie française

Voir la carte topographique de Polynésie française
City locator 14.svg
Tahaa


Tahaa
Carte topographique des îles de Tahaa et de Raiatea.
Carte topographique des îles de Tahaa et de Raiatea.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Archipel Îles de la Société/Îles Sous-le-Vent
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 16° 36′ 34″ S 151° 30′ 07″ O / -16.609481, -151.501925 ()16° 36′ 34″ S 151° 30′ 07″ O / -16.609481, -151.501925 ()  
Superficie 88 km2
Point culminant Mont Ohiri (590 m)
Administration
Collectivité d'outre-mer Polynésie française
Commune Tahaa
Démographie
Population 5 003 hab. (2007)
Densité 56,85 hab./km2
Autres informations
Fuseau horaire UTC-10

Géolocalisation sur la carte : Polynésie française

(Voir situation sur carte : Polynésie française)
Tahaa
Tahaa
Îles de France
Bora Bora, Tahaa et Raiatea.

Tahaa est une commune constituée d'une île. Elle fait partie des îles Sous-le-Vent dans l'archipel de la Société en Polynésie française. Elle est située à 230 km à l'ouest de Tahiti, elle partage le même lagon que l'île de Raiatea. Elle est connue pour sa vanille.

Autre nom polynésien: Uporu.

Géographie[modifier | modifier le code]

Géographie physique[modifier | modifier le code]

L'île de Tahaa, située à 230 km à l'ouest de Tahiti, se trouve à 16°37 de latitude sud et 151°30 de longitude ouest. C'est une petite île de 88 km2 de superficie qui partage un lagon de 290 km2 avec son île-sœur, Raiatea.

Tahaa est une île volcanique, et les vestiges de l'ancien volcan s'élèvent au centre de l'île : le mont Ohiri (590 m) et le mont Puurauti (550 m). De profondes baies découpent le littoral de l'île :

  • la baie de Hurepiti
  • la baie d'Apu
  • la baie de Haamene (la plus profonde de Polynésie française)
  • la baie de Faaaha

La barrière de corail qui entoure l'île est parsemée de nombreux motu.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de Tahaa est de type tropical maritime humide. On distingue généralement deux grandes saisons[1] :

  • La saison chaude, de novembre à avril (l'été austral).
  • La saison fraîche, de mai à octobre (l'hiver austral).

Voies de communication[modifier | modifier le code]

Il n'y pas d'aéroport à Tahaa ; on accède à l'île par bateau depuis Raiatea ou par hélicoptère.

Contrairement à Raiatea et à la plupart des autres îles de l'archipel, la route côtière ne fait pas entièrement le tour de l'île. Certains endroits de la côte ne sont donc accessibles que par bateau. Tahaa ne dispose pas de transports en commun.

Histoire[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

La langue tahitienne est plus utilisée à Tahaa que dans l'ensemble de la Polynésie : 77 % de la population parle le tahitien au sein de la famille et plus de 93 % le maîtrise parfaitement[2].

Commune de Tahaa[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 5 220 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1971. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1971 1977 1983 1988 1996 2002 2007 2012
3 539 3 513 3 751 4 005 4 470 4 781 5 003 5 220
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4]. 98745)
Histogramme de l'évolution démographique


La commune de Tahaa comprend les communes associées suivantes (population 2012) :

  • Iripau (1 250 habitants, chef-lieu : Patio),
  • Hipu (500 habitants),
  • Faaaha (476 habitants),
  • Haamene (910 habitants),
  • Vaitoare (420 habitants),
  • Niua (567 habitants, chef-lieu : Poutoru),
  • Ruutia (466 habitants, chef-lieu : Tiva) et
  • Tapuamu (631 habitants).

Administration[modifier | modifier le code]

Le maire est Emma Maraea (mandat 2008-2014).

Économie[modifier | modifier le code]

Tahaa produit 80 % de la vanille polynésienne. La culture du nono s'est également développée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site de Méteo France en Polynésie Française
  2. Individus de plus de 15 ans, recensement ISPF-INSEE de 2007
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 1996, 2002, 2007