Julie Reisserová

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Julie Reisserová en 1931

Julie Reisserová née Kühnlova (9 octobre 188825 février 1938, Prague) est une poète, chef d'orchestre, compositrice et critique musicale tchèque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Julie Reisserová nait à Prague en 1888. Elle étudie le piano avec Adolf Mikeš et le chant dramatique avec Richard Figar. Elle étudie de 1919 à 1921 la composition à Prague avec Josef Bohuslav Foerster. Elle poursuit ses études à Bern avec Ernst Hohlfeld. Elle suit également des cours de drirection d'orchestre à Paris avec Albert Roussel et Nadia Boulanger.

Elle se marie en 1921 avec le diplomate tchèque John Reisser et part avec lui en Suisse (1921-1929), à Belgrade (1930-1933) et à Copenhague (1933-1936). Elle continue pendant ce temps sa carrière de compositeur. Ses œuvres sont jouées à Bern, Paris, Genève, Copenhague et Philadelphie[1].

Reisserová traduit en tchèque Le testament de la tante Caroline, une opérette d'Albert Roussel sur un livret de Nino (Michel Veber). La première a lieu le 14 novembre 1936 à Olomouc — une représentation a lieu le 28 avril 1937 à Prague[2],[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Musique orchestrale[modifier | modifier le code]

  • Suite pour orchestre, 1928
  • Maritimo Pastorale pour orchestre, 1933
  • Early spring, 1936

Musique pour piano[modifier | modifier le code]

  • Esquisses, pour piano seul
  • Musikforlag, 1935
  • Deux Allegros

Musique vocale[modifier | modifier le code]

  • Marche, cycle avec orchestre, piano, 1934
  • Sous la neige (sous la neige), 1936 - cycle avec piano sur des poésies chinoises
  • Gala Day, pour chœur de femmes 1936, dédié à Františka Plamínková

Reisserová publie aussi en 1934 un recueil de poèmes, In Margin Vitae, contenant des poèmes écrits en tchèque, allemand, français et anglais.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sir George Grove et Eric Blom, Grove's dictionary of music and musicians: Volume 7,‎ 1954 (lire en ligne)
  2. (en)(cs) Programme de l'opéra de Prague, Opéra de prague,‎ 2008 (lire en ligne), p. 35
  3. (cs) Závada, Vilém, « Skladatelka Julie Reisserová o sobe (Compositrice Julie Reisserová) », Rozpravy Aventina, vol. 7, no 6,‎ 22 octobre 1931, p. 34–35 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]