1913

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page concerne l'année 1913 (MCMXIII en chiffres romains) du calendrier grégorien.

Années :
1910 1911 1912  1913  1914 1915 1916

Décennies :
1880 1890 1900  1910  1920 1930 1940
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Droit Économie Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Amérique[modifier | modifier le code]

Pancho Villa et autres
Article détaillé : Révolution mexicaine.

Asie et Pacifique[modifier | modifier le code]

  • Janvier - février : élections à la chambre des représentants en Chine. Les candidats présidentiels l’emportent dans le Nord, ceux du Guomindang dans le sud.
  • Le 8 janvier et le 14 février, 13e Dalaï Lama réalise une déclaration publique puis un édit proclamant l'indépendance du Tibet vis-à-vis de la Chine qu'il avait déclaré en 1912 par une lettre à Yuan Shikai.
  • 13 mars : Canberra reçoit officiellement son nom.
  • 20 mars : assassinat de Song Jiaoren à la gare de Shanghai.
  • 8 avril : ouverture du premier parlement chinois à Pékin. Le Guomindang entame une opposition forcenée qui empêche tout travail parlementaire.
  • Été : révolte en Mongolie-Intérieure qui déclare son rattachement à la Mongolie autonome.
  • En juillet à Nankin, le Guomindang vote la déchéance de Yuan Shikai qui réplique par la force du 12 au 29 juillet.
  • 27 août : Yuan Shikai occupe Nankin. Sun Yat-sen doit fuir au Japon.
  • 2 septembre : trois cents députés et cent sénateurs du Guomindang sont expulsés.
  • 5 octobre : accord sino-russe reconnaissant l’autonomie de la Mongolie extérieure. Le gouvernement russe interdit aux Mongols toute intervention en Mongolie intérieure.
  • 6 octobre (Tibet) : une conférence réunit à Simla des représentants des autorités britanniques, chinoises et tibétaines (fin en juillet 1914). Il en résulte une convention provisoire qui porte sur l’harmonisation de leurs relations mutuelles et en particulier sur la question des frontières (Ligne Mac-Mahon). La convention prévoit également l’autonomie du Tibet et la souveraineté de la Chine sur le Tibet intérieur, qui a une frontière commune avec la Chine. L’accord signé en avril 1914, n’est jamais ratifié par la Chine.
  • 4 novembre : le Guomindang est déclaré illégal.

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : 1913 en France, 1913 en Italie et 1913 en Suisse.
Juillet : victimes bulgares de la Deuxième Guerre balkanique

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Arts et culture[modifier | modifier le code]

Fable I, Franz Marc

Prix Nobel[modifier | modifier le code]

Naissances en 1913[modifier | modifier le code]

Décès en 1913[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://tekrur-ucad.refer.sn/IMG/pdf/09S2FALLRO.pdf
  2. Fondation Albert-Schweitzer
  3. 19 June 1913 – Native Land Act
  4. Ségrégation à l'égard des Noirs : le Native Land Act no 27 fixe la part des terres réservé à chaque communauté en Union sud-africaine. Les Noirs se voient attribuer 8 % des terres cultivables, alors qu’ils forment plus de 67 % de la population. Il leur est interdit de posséder et d’acheter des terres hors des réserves. Plus d’un million d'entre eux sont expulsés des terres qu’ils cultivaient. Dépossédés de leurs terres, les Noirs vont travailler dans les mines et les plantations européennes.
  5. Kituo cha katiba >> Zanzibar Constitution
  6. links.jstor.org
  7. Un gigantesque serpent sorti du lac Victoria aurait adressé un message à un homme, lui enjoignant de prêcher contre le christianisme et les Européens. Il prédit la fin prochaine et spectaculaire de la domination des Blancs. Dès 1914, le mumbo se répand parmi les Gusii, en intégrant des croyances comme le mythe du retour du prophète Zakawa..
  8. Faculdade de Medicina da Universidade de São Paulo
  9. Saudi Arabia
  10. L’usage de la langue arabe dans l’administration et les établissements scolaires des provinces arabes est accepté. Un certain nombre de notables arabes se voient proposer des postes important en Syrie . En acceptant, ils se discréditent aux yeux des autonomistes.
  11. Ceux-ci semblent donner leur accord pour une immigration juive en Palestine mais prônent l’égalité des droits entre Arabes et Sionistes. Les arabes de Palestine s’inquiètent de ces tentatives d’accords dpont ils craignent d'être les victimes.
  12. à Touroukhansk
  13. Dernière réunion familiale des têtes couronnées d'Europe consommant la réconciliation des Hohenzollern et des Hanovre
  14. La Turquie vaincue perd la plus grande partie de ses territoires européens. Grecs, Bulgares et Serbes doivent se partager la Macédoine. Dissensions immédiates entre les vainqueurs.
  15. Les libéraux hongrois d’Étienne Tisza sont obligés d’accorder une reforme électorale faisant passer les électeurs de 1 à 1,9 million.
  16. http://www2.dce.ua.pt/docentes/ventura/ficheiros/documpdf/ministros_da_educacao.pdf
  17. La Grèce et la Serbie se partagent la majeure partie de la Macédoine. La Roumanie reçoit la Dobroudja méridionale. La Bulgarie acquiert la Thrace occidentale et le nord-est de la Macédoine. La Grèce acquiert la Crète et les îles de la mer Égée.
  18. En s’en prenant aux recrues d’Alsace-Lorraine, le lieutenant von Forstner provoque des manifestations d’hostilités dans toute l’Alsace. Le Landtag condamne à l’unanimité son geste. Forstner et le colonel du régiment sont absous par le ministre de l’armée et au Reichstag, le chancelier défend l’armée.
  19. Chronologie der deutschen Gewerkschaftsbewegung von 1794 bis 1918 / von Dieter Schuster. - Teil: Chronologie 1913
  20. la grève générale en cas de guerre est condamnée et les députés socialistes qui ont votés les crédits militaires reçoivent l’approbation de la majorité.
  21. Quelques jours plus tard, le Kaiser déclare au roi Albert Ier de Belgique que la guerre contre la France est inévitable et lui rappelle qu'il est un Saxe-Cobourg. Le roi des Belges répondra avec à-propos qu'il est aussi un Orléans mais qu'il ne saurait oublier qu'il est surtout Belge.
  22. La nouvelle loi électorale porte le nombre des électeurs de 3,3 millions à 8,7. Giovanni Giolitti conclut un accord avec l’Unione Cattolica qui l’assure de son appui (Pacte Gentiloni) ; 33 députés catholiques font leur entrée à la Chambre.
  23. Juif accusé de meurtre rituel, il est acquitté par le jury.
  24. Mission du général allemand Liman von Sanders à Constantinople pour moderniser l’armée turque;
  25. Le nombre d’ouvriers syndiqués passe de 2 millions en 1901 à 4 millions.
  26. 1,75 million de grévistes de juin 1913 à .