Plaine de la Bekaa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bekaa)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections « Bekaa » redirige ici. Pour les homophones, voir BK.
Plaine de la Bekaa
Paysage agricole de la plaine de la Bekaa.
Paysage agricole de la plaine de la Bekaa.
Massif Vallée du grand rift
Pays Drapeau du Liban Liban
Gouvernorat Bekaa
Coordonnées géographiques 33° 51′ 07″ N 35° 59′ 28″ E / 33.852, 35.99133° 51′ 07″ Nord 35° 59′ 28″ Est / 33.852, 35.991

Géolocalisation sur la carte : Liban (relief)

(Voir situation sur carte : Liban (relief))
Plaine de la Bekaa
Orientation Nord-est-sud-ouest
Longueur 120 km
Type Graben
Écoulement Litani et Oronte

La plaine de la Bekaa, aussi appelée simplement Bekaa, en arabe سهل البقاع, est une vallée située dans la partie orientale du Liban, encadrée à l'ouest par le mont Liban et à l'est par l'Anti-Liban.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située entre les chaînes du mont Liban et de l'Anti-Liban, à une altitude moyenne d'environ 900 mètres, elle couvre 4 000 kilomètres carrés, soit plus du tiers de la surface du Liban. La plaine s'étend sur 120 km sur une largeur de 8 à 14 km.

Le nord (vallée de l'Oronte) est une région semi-aride à aride, menacée de désertification. Le centre et le sud bénéficient de ressources en eau plus abondantes. La séparation entre, au nord, le bassin de l'Oronte et, au sud, celui du Litani se trouve juste au nord de la ville de Baalbek.

La partie méridionale, que les Libanais appellent « Bekaa Ouest » du fait de l'axe nord-est-sud-ouest de la plaine, est limitée par le Jabal Gharbi à l'ouest et le mont Hermon à l'est. Elle est traversée par le fleuve Litani.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette région était connue dans l'Antiquité comme l'Iturée ou la Chalcis. Bérénice, iduméenne descendante du roi Hérode et maîtresse du futur empereur romain Titus, était selon Flavius Josèphe reine de Chalcis.

Population[modifier | modifier le code]

Organisation administrative[modifier | modifier le code]

La plaine de la Bekaa constitue le gouvernorat de la Bekaa. Une loi adoptée en 2003[1] prévoit de créer le Gouvernorat de Baalbeck-Hermel dans le nord de la Bekaa, mais n'est pas encore entrée en application.

Urbanisation[modifier | modifier le code]

Les villes de la Bekaa sont alignées de part et d'autre de la plaine agricole, sur un axe Ouest adossé aux contreforts Est du Mont-Liban, et un axe Est adossé aux contreforts Ouest de l'Anti-Liban.

Les deux grandes villes de la Bekaa sont Zahlé et Baalbek.

Les principales localités de la Bekaa sur l'axe Ouest sont, du nord au sud :

Les principales localités de la Bekaa sur l'axe Est sont, du nord au sud :

La route Beyrouth-Damas traverse la plaine de la Bekaa transversalement en son milieu. Elle a engendré le développement de villes au milieu de la plaine :

Religion[modifier | modifier le code]

Toutes les confessions libanaises sont présentes dans la Bekaa, avec des dominantes dans certaines parties.

Le village de Béchouate, dans le centre, principalement maronite, est le siège d'un pèlerinage multi-religieux pour la vierge Marie[2].

Productions agricoles[modifier | modifier le code]

Le domaine vinicole de Ksara

Elle produit des céréales, de la vigne, de la betterave, de la pomme de terre, du coton, du chanvre et des fruits dans les régions irriguées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Loi 522 du 16 juillet 2003
  2. « La Vierge, les chrétiens, les musulmans et la nation », sur Terrain (revue) (consulté en juillet 2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :