Parti populaire autrichien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parti populaire.
Österreichische Volkspartei
Image illustrative de l'article Parti populaire autrichien
Logo officiel
Présentation
Président Reinhold Mitterlehner
Fondation 1893 (Parti chrétien social)
17 avril 1945 (ÖVP)
Siège Lichtenfelsgasse 7
A-1010 Vienne
Secrétaire général Fritz Kaltenegger
Idéologie Conservatisme libéral, démocratie chrétienne, populisme
Affiliation européenne Parti populaire européen
Affiliation internationale Union démocratique internationale
Adhérents 700 000
Couleurs Noir
Site web www.oevp.at/
Représentation
Membre du conseil national
51 / 183
Membre du conseil fédéral
28 / 62
Députés européens
5 / 18

Le Parti populaire autrichien (ÖVP, Österreichische Volkspartei en allemand) est un parti politique autrichien d'orientation chrétien-démocrate-conservateur. Au niveau international, il est membre de l'Union démocratique internationale.

L'ÖVP est le successeur du Christlichsoziale Partei (CS ou CSP), le parti chrétien-social d'avant la Seconde Guerre mondiale. Son programme fondateur (Grundsatzprogramm) de 1945, repris par le « programme de Salzburg » de 1972 puis enfin par son manifeste pour l'avenir de 1985 mettent en avant deux principes fondamentaux : une économie sociale de marché (ökosoziale Marktwirtschaft), qui ne serait que la traduction politique et économique des traditions humanistes et chrétiennes de l'Europe, et un engagement pro-européen qui aboutira à l'adhésion de l'Autriche à l'Union européenne en 1995.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'ÖVP gouverne l'Autriche en participant aux gouvernements avec le SPÖ de 1945 à 1966 et de 1986 à 1999 (avec le poste de chancelier durant la première période), et seul de 1966 à 1970 (cette coalition devant revenir au pouvoir). De 1999 à 2006, il gouverne avec le FPÖ d'extrême-droite.

De 2002 à 2006, il obtient la majorité relative au Conseil national avec 42,3 % des voix et 79 sièges, le chef du parti Wolfgang Schüssel devenant chancelier fédéral.

L'ÖVP perd cette majorité aux élections d'octobre 2006 où il obtient 34,2 % des voix et 66 sièges au Conseil national (Nationalrat). Il est donc contraint de gouverner à nouveau avec les sociaux-démocrates du SPÖ, à égalité au sein d'un gouvernement issu de longues négociations. Wolfgang Schüssel cède sa place de chancelier au président du SPÖ Alfred Gusenbauer le 11 janvier 2007, démissionnant du même coup de la direction du parti, et il devient chef du groupe parlementaire au Nationalrat.

La couleur distinctive du parti populaire est le noir, d'où l'appellation les noirs en langage familier ou journalistique. Traditionnellement le rouge désigne le SPÖ, le verts désigne Die Grünen, l'orange désigne le BZÖ et le bleu désigne le FPÖ.

Outre une grande coalition, l'ÖVP a déjà formé une coalition noire-bleue avec le FPÖ et une coalition noire-orange avec la BZÖ.

Lien externe[modifier | modifier le code]