Années 1850

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Années :

18501851185218531854
18551856185718581859

Décennies :

1830 · 1840Années 18501860 · 1870

Siècles :

XVIIIe siècleXIXe siècleXXe siècle

Millénaires :

 Ier millénaireIIe millénaireIIIe millénaire 

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

  • Algérie : consolidation de la colonisation française avec des opérations militaires visant à soumettre le sud et la Kabylie, l'acquisition des terres, l'organisation administrative et la création de départements ou de bureaux arabes militaires.
  • Bénin : établissements de relations avec la France.
  • Kenya : traités entre la Grande-Bretagne et le sultan d'Oman afin de limiter le lucratif commerce des esclaves, en échange de la garantie du maintien de l'influence du sultanat sur la côte kényane. Abolition du « commerce » en 1873.
  • Lesotho : la lutte des tribus Sotho contre les colons Boers continue (1840 - 1868).
  • Règne du kabaka (roi) Mutesa Ier sur la région de l'Ouganda de 1852 à 1884.
  • Le Sénégal devient avec le gouverneur Louis Léon César Faidherbe (1854-1861), la base de l'expansion française en Afrique occidentale.
  • Émigration en Angola de Brésiliens du Pernambouc à la suite de l’insurrection de 1847-1848. Ils développent la culture de la canne à sucre, ruinée dans le nord-est du Brésil.
  • Apogée du royaume Bamum dans l’ouest du Cameroun. Le roi Mbuembue a développé au début du siècle une politique guerrière et multiplié par sept le territoire national autour de Foumban, la capitale, entre les rivières Mbam et Noun. Vers 1850, un officier d’origine roturière, Nguwuo, s’empare du pouvoir. Le royaume, qui compte environ 20 000 habitants dont un tiers à Foumban, la capitale, vit du commerce régional, du trafic d’esclaves et de l’agriculture dans les vallées fertiles du Mbam et du Noun.
  • Début des années 1850, l'utilisation des mercenaires Zarma par les royaumes Dagomba et Mamprusi, du nord du Ghana actuel, pour razzier les pays Gourounsi.
  • Le chef Toucouleur El Hadj Omar Tall, basé au Fouta-Djalon, reçoit des armes à feu de trafiquants britanniques de Sierra Leone. Il déclare la guerre sainte pour fonder un empire tidjaniste. Il occupe sans difficulté les territoires du Mandingue et du Bambouk (1853), puis attaque les Bambara Massassi (1854).
  • Prospérité de l’axe commercial entre la Cyrénaïque et le Ouadaï, avec la contribution de la confrérie des Senousis. Abéché devient un terminus important des pistes caravanières et le lieu de passage obligé des pèlerins du Soudan occidental et central vers la Mecque. Le sultan du Ouadaï Ali installe de force dans sa capitale des milliers d’artisans prélevés dans les régions soumises et ouvre le pays aux marchands de la vallée du Nil.

Personnages significatifs[modifier | modifier le code]

Inventions, découvertes, introductions[modifier | modifier le code]

  • Les chemins de fer transcontinentaux.
  • Débuts de l’éclairage au gaz dans les villes en Espagne.
  • 1859 : création de la chaise no 14 de Michael Thonet

Art et culture[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Décennie 1850 en arts plastiques.

Économie et société[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :