Saint-Christophe-sur-Guiers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Christophe et Guiers (homonymie).

Saint-Christophe-sur-Guiers
Saint-Christophe-sur-Guiers
Vue générale du village de Saint-Christophe-sur-Guiers.
Blason de Saint-Christophe-sur-Guiers
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement Grenoble
Canton Chartreuse-Guiers
Intercommunalité Communauté de communes Cœur de Chartreuse
Maire
Mandat
Nicole Vérard
2014-2020
Code postal 38380
Code commune 38376
Démographie
Population
municipale
858 hab. (2015 en augmentation de 7,52 % par rapport à 2010)
Densité 36 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 26′ 17″ nord, 5° 46′ 29″ est
Altitude Min. 386 m
Max. 1 761 m
Superficie 23,54 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte administrative de l'Isère
City locator 14.svg
Saint-Christophe-sur-Guiers

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte topographique de l'Isère
City locator 14.svg
Saint-Christophe-sur-Guiers

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Christophe-sur-Guiers

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Christophe-sur-Guiers
Liens
Site web mairiestchristophe.wixsite.com/stchristopheguiers

Saint-Christophe-sur-Guiers est une commune rurale de montagne de l'Isère, canton de Saint-Laurent-du-Pont, adhérente au parc naturel régional de la Chartreuse, dans la vallée du Guiers, à la limite de la Savoie. La commune fait partie du massif des Alpes. Elle est aussi appelée « village aux trois clochers » (Le Bourg, Berland, La Ruchère).

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Bourg dans la vallée du Guiers

Trois villages, ainsi que trois clochers, étagés entre 400 et 1 100 m d'altitude sont la particularité de cette commune de la vallée du Guiers. Il y a le chef-lieu (le Bourg), puis en s'élevant à 500 m vers les hautes falaises calcaires boisées, Berland, important hameau contenant son église, et le reste de sa multitude de hameaux. Par le vertigineux et pittoresque « Pas du Frou » on accède à la partie la plus haute, La Ruchère dont les habitations s'étirent le long d'une route en lacets. l'église est située à 895 m d'altitude, le centre de ski nordique à 1 165 m, et la maison isolée Les Riondettes à 1 229 m. Le Planey et les Sermes sont deux hameaux implantés le long des gorges du Guiers Vif, sur la route de Saint-Pierre-d'Entremont. Le point le plus élevé de la commune est le Petit Som, à 1 772 mètres[1].

  • Plus grande longueur du nord au sud : 8,3 km
  • Plus grande largeur d'est en ouest : 5,6 km

Les communes qui entourent Saint-Christophe sur Guiers sont Saint-Christophe-la-Grotte, Les Echelles, Entre-deux-Guiers, Saint-Pierre-de-Genebroz et Corbel[2].

La commune est proche de la bretelle de la RN6 qui mène à Chambéry (Nord) à 18 kilomètres qui est la grande ville la plus proche et Grenoble (Sud) à 30 kilomètres environs.

Les principaux cours d'eau qui arrosent la commune sont le Guiers Vif , le ruisseau de Saint-Bruno, le ruisseau de Gringalet et le ruisseau de Courbière. Elle est aussi traversée par le Dixhuitrieux, les ruisseaux de la Grenaz, du Vivier et de Liatet.

La commune est également proche du Bois Saint-Christophe (distant de 2,5 km), du Mont Beauvoir (3,7 km) et du Bois de Saint-André (4,3 km). Le Mont Beauvoir (Chaîne de l'Épine) surplombe les villages de Saint-Christophe-la-Grotte, Berland et les Échelles

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Sites géologiques remarquables[modifier | modifier le code]

Les « tectoglyphes des calcaires urgoniens du Pas du Frou (Gorges du Guiers Vif) » constituent un site géologique remarquable de 0,86 hectares au Pas du Frou. En 2014, ce site d'intérêt tectonique est classé « deux étoiles » à l'« Inventaire du patrimoine géologique »[3].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Situation de Saint-Christophe-sur-Guiers.
Communes limitrophes de Saint-Christophe-sur-Guiers
Saint-Christophe-la-Grotte (Savoie) Saint-Christophe-la-Grotte (Savoie) Corbel (Savoie)
Entre-Deux-Guiers
Les Échelles (Savoie)
Saint-Christophe-sur-Guiers Saint-Pierre-de-Genebroz (Savoie)
Entre-Deux-Guiers Saint-Laurent-du-Pont Berland (Isère)

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Risques naturels[modifier | modifier le code]

On compte parmi les risques naturels les feux de forêt, les inondations et les mouvemenents de terrain. En novembre 1982, la commune avait subi une tempête[4].

Le village de Saint-Christophe-sur-Guiers est proche de la rivière Guiers Vif, entre automne et fin-printemps, la rivière connaît des crues torrentielles exceptionnelles en raison des fontes des neiges.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la commune est un nom composé du saint Christophe de Lycie et du nom de la Guiers qui s'écoule sur la commune[5]. Il devient officiel en 1932[6].

Les anciennes formes mentionnant la commune sont Sancti Christophori au XIe siècle, puis Sancti Christophori de Scalis au siècle suivant[5]. Ensuite, le nom devient Entre-Deux-Guiers-le-Haut au XVIIIe siècle, avant de prendre la forme Saint-Christophe Entre-Deux-Guiers[5]. On trouve également la forme Saint-Christophe-la-Grotte[7]

Le village de Berland fait partie de la commune.

Histoire[modifier | modifier le code]

Entre 1790 et 1794, Saint-Christophe absorbe l'ancienne commune éphémère de La Ruchère[8]. Depuis 2014, la commune est rattachée à la communauté de communes Cœur de Chartreuse.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008      
mars 2008 en cours
(au avril 2014)
Nicole Vérard DVD Retraitée Fonction publique

Population et société[modifier | modifier le code]

Ses habitants sont appelés les Saint-Christolins[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[10].

En 2015, la commune comptait 858 habitants[Note 1], en augmentation de 7,52 % par rapport à 2010 (Isère : +3,7 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
3668961 0181 0621 3001 3781 3681 3651 306
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1751 0651 026971973894903846767
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
769751747607594579600552542
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
521442430599709720766773866
2015 - - - - - - - -
858--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Saint-Christophe-sur-Guiers est située dans l'académie de Grenoble. La nouvelle école de la commune se trouve à Berland.

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Chaque année, la commune organise chaque année des festivités locales qui sont suivies par l'association Christophoros.

  • Le mois de juillet : la Fête patronale organiser par la comité des fêtes .
  • Les premiers dimanches du mois de septembre : Fête de la Fournaille au four communal de La Mollière à Berland (commune de Saint-Christophe-sur-Guiers)
  • Le mois d'octobre : la Pressée, Pressée de Pomme est une fête qui est la tradition de la commune.

Médias[modifier | modifier le code]

Stations de radio[modifier | modifier le code]

La commune est couverte par des antennes locales de radios dont Radio Couleur Chartreuse (95.6 FM), France Bleu Pays de Savoie, les radio Isèroises Radio ISA, RCF Isère et des radios Lyonnaises telles que Radio Scoop et Radio Espace.

Chaînes de télévision[modifier | modifier le code]

La chaîne de télévision locale TV8 Mont-Blanc diffuse des émissions sur les pays de Savoie. Régulièrement l'émission "La Place du village" expose la vie locale. France 3 et sa station régionale France 3 Alpes, peuvent parfois relater les faits de vie de la commune.

Presse et magazines[modifier | modifier le code]

La presse écrite locale est représentée par des titres comme Le Dauphiné libéré.

Sports[modifier | modifier le code]

La commune propose des jeux de boules lyonnaises près de la mairie au bourg. Exceptionnellement, le canoë-kayak est praticable dans certains endroits.

Les centres de ski les plus proches sont La Ruchère et à Saint-Pierre-de-Chartreuse où on pratique ski de fond, raquettes et parcours banalisés.

La Ruchère fut le théâtre d'une étape du Tour de France 1984.

Économie[modifier | modifier le code]

Les activités de la commune sont liées au tourisme (ski, accompagnement en montagne), à l'industrie agroalimentaire (fromagerie), à la construction mécanique et à l'industrie du bois[12]. La commune se trouve sur le territoire du Gruyère (AOC).

Le commune fait partie de l'aire géographique de production et transformation du « Bois de Chartreuse », la première AOC de la filière Bois en France[13],[14].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le Pont Saint-Martin

Le Pont Saint-Martin, pont médieval appelé improprement « pont romain », marque le débouché des gorges du Guiers Vif. Ce lieu est un des anciens postes frontières entre le royaume de France et les États de Savoie. Il sépare actuellement Saint-Christophe-sur-Guiers, en Isère, de Saint-Christophe, en Savoie.

L'église Saint-Christophe date de la première moitié du XIe siècle et appartenait à la Maison de Savoie jusqu'en 1355. Elle était dédiée au saint patron des voyageurs en raison du passage difficile de l'Echaillon emprunté à l'époque par des pèlerins et des marchands. Une statue en bois sculpté représentant Saint Christophe portant le Christ y est installée depuis 1938. Une fête patronale se tient le dernier dimanche de juillet : elle se compose d'une messe traditionnelle suivie d'une bénédiction des voitures et des voyageurs. À Noël également, des festivités ont lieu avec un concert, l'illumination de l'édifice et une crèche monumentale[15]. L'association "Christophoros" assure une grande partie du financement lors des animations. Le portail du clocher-porche date du XIIIe ou XIVe siècle[16].

La maison forte du Châtelard est mentionnée au XIVe siècle ; elle se situait probablement dans le hameau homonyme. Cependant, il n'existe plus aucune trace de son emplacement. Le toponyme de Châtelard pourrait indiquer également la présence d'une ancienne motte castrale, qui aurait pu se trouver sur la butte boisée au Nord-Ouest du hameau, là aussi aucun preuve de cet emplacement si ce n'est le nom[16]. Les mêmes observations peuvent être faites avec le toponyme Le Mollard.

Autres monuments :

  • Le manoir de Beauvais, du XVe ou XVIe siècle, ancien château de Saint-Christophe transformé en ferme[16].
  • Le manoir du Haut-Saint-Christophe, du XVe ou XVIe siècle[16].
  • Vieilles demeures en style cartusien[16].

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Zones Naturelles Protégées[modifier | modifier le code]

Faisant partie du parc naturel régional de la Chartreuse, le territoire de la commune compte plusieurs ZNIEFF de type I

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://st-christophe-guiers.pagesperso-orange.fr/Presentation.html
  2. http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/38376_Saint-Christophe-sur-Guiers.html
  3. Inventaire du patrimoine géologique : résultats, Ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer - DREAL Auvergne-Rhône-Alpes, 24 janvier 2014 (mis à jour le 31 mars 2015), accès le 23 septembre 2016.
  4. http://www.annuaire-mairie.fr/mairie-saint-christophe-sur-guiers.html
  5. a b et c Henry Suter, « Saint-Christophe », sur le site d'Henry Suter, « Noms de lieux de Suisse romande, Savoie et environs » - henrysuter.ch, 2000-2009 (mis à jour le 18 décembre 2009) (consulté le 20 novembre 2016).
  6. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. a et b « Léchère (la) », sur le site de mutualisation des Archives départementales de la Savoie et de la Haute-Savoie - sabaudia.org (consulté le 20 novembre 2016), Ressources - Les communes.
  8. http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/fiche.php?select_resultat=61218
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  12. http://st-christophe-guiers.pagesperso-orange.fr/economie.html
  13. Information Presse du 5 novembre 2018 : Le Bois de Chartreuse obtient la première AOC Bois en France. Une première dans la filière bois !, site officiel du Bois de Chartreuse.
  14. Cahier des charges de l’appellation d’origine « Bois de Chartreuse », homologué par l’arrêté du 23 octobre 2018 publié au JORF du 31 octobre 2018, Bulletin officiel du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation, n° 2018-46 (.PDF).
  15. http://rhone-alpes.france3.fr/2012/12/24/creche-provencale-saint-christophe-sur-guiers-isere-170151.html
  16. a b c d et e Eric Tasset, Châteaux forts de l'Isère : Grenoble et le Nord de son arrondissement, Grenoble, éditions de Belledonne, (ISBN 2911148665), pp. 437-438