Durolle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Durolle (homonymie).

la Durolle
(la Goutte Noire)
Illustration
La Durolle proche de l'Usine du May à Thiers.
la Durolle sur OpenStreetMap.
Caractéristiques
Longueur 32,1 km [1]
Bassin ?
Bassin collecteur la Loire
Débit moyen m3/s (Thiers)
Nombre de Strahler 3
Régime pluvio-nival
Cours
Source au sud-est du Puy de la Chèvre (913 m)
· Localisation Noirétable
· Altitude 815 m
· Coordonnées 45° 49′ 43″ N, 3° 43′ 46″ E
Confluence la Dore
· Localisation Thiers
· Altitude 290 m
· Coordonnées 45° 51′ 08″ N, 3° 29′ 38″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Loire, Puy-de-Dôme
Arrondissements Montbrison, Thiers
Cantons Boën-sur-Lignon, Thiers
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes
Principales localités Thiers

Sources : SANDRE:« K29-0310 », Géoportail

La Durolle est une rivière française, longue de 32 kilomètres, située dans les départements de la Loire et du Puy-de-Dôme, en région Auvergne-Rhône-Alpes. C'est un affluent en rive droite de la Dore qu'elle rejoint en aval de Thiers. C'est donc un sous-affluent de la Loire par l'Allier.

Connue pour permettre d'abord aux papeteries de fabriquer du papier, elle détient sa renommée pour sa force motrice qui permettait à des coutelleries d'aiguiser des couteaux.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 32,1 km de longueur[1], la Durolle prend source sur la commune de Noirétable, au sud-est du Puy de la Chèvre (913 m) et à 815 m d'altitude[2]. Elle s'appelle aussi dans cette partie haute, la Goutte Noire.

La Durolle coule globalement de l'est vers l'ouest[3]

La Durolle conflue en rive droite de la Dore, à l'ouest de la commune de Thiers, à 290 m d'altitude[4], juste en face de la commune de Peschadoires.

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans les deux départements de la Loire (42) et du Puy-de-Dôme (63), la Durolle traverse les sept communes suivantes[1],[note 1], de l'amont vers l'aval, de Noirétable (source), Cervières, Les Salles, Chabreloche, Celles-sur-Durolle, La Monnerie-le-Montel, Thiers (confluence).

Soit en termes de cantons, la Durolle prend source dans le canton de Boën-sur-Lignon, conflue dans le canton de Thiers, le tout dans les arrondissement de Montbrison et arrondissement de Thiers.

Toponymes[modifier | modifier le code]

La Durolle a donné son hydronyme aux deux communes de Celles-sur-Durolle, Saint-Rémy-sur-Durolle, cette dernière traversés par un affluent de la Durolle, les Ris.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

La Durolle traverse les trois zones hydrographiques K295, K296, K297, pour une superficie totale de 1 456 km2[1]. Ce bassin versant est constitué à 58,37 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 39,63 % de « territoires agricoles », à 2,01 % de « territoires artificialisés »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

La Durolle a treize tronçons affluents référencés[1] dont :

Rang de Strahler[modifier | modifier le code]

La Durolle dans la vallée des usines en 2017.
L'Usine d'Entraygues construite sur le lit de la Durolle.

Donc son rang de Strahler est de trois.

Hydrologie[modifier | modifier le code]


Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Son cours tumultueux a permis d'établir les rouets, moulins servant à émouler (aiguiser) les lames des couteaux fabriqués à Thiers. Avec l'industrialisation, la Durolle à hauteur de la ville fut exploitée par de nombreuses usines de coutellerie. Le grand nombre d'usines sur les berges de la Durolle, dans une profonde et étroite vallée a donné le nom de Vallée des usines.

L'abbaye du Moutier se trouve sur la rive de la rivière, plus bas dans la ville basse. Elle fut ravagée par celle-ci en 1701.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. le SANDRE 2017 rajoute la huitième commune de Peschadoires qui est pourtant en rive gauche de la Dore alors que la confluence est en rive droite de la même Dore, sur la commune de Thiers, d'où le classement en catégorie Source SANDRE inexacte
  2. rd pour rive droite et rg pour rive gauche

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - la Durolle (K29-0310) » (consulté le 28 janvier 2017)
  2. Géoportail, « Source de la Durolle » (consulté le 28 janvier 2017).
  3. Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 28 janvier 2017)
  4. Géoportail, « Confluence de la Durolle avec la Dore » (consulté le 28 janvier 2017).

Ressources relatives à la géographie : GeoNames • OpenStreetMap • SandreVoir et modifier les données sur Wikidata