Vrille (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vrille.

la Vrille
Illustration
L'office de tourisme de Saint-Amand-en-Puisaye près de la Vrille.
Carte.
La Vrille de l'est vers l'ouest tout au nord-ouest du département
Caractéristiques
Longueur 33 km [1]
Bassin 185 km2 [2]
Bassin collecteur la Loire
Débit moyen ? (Neuvy-sur-Loire)
Nombre de Strahler 3
Régime pluvial
Cours
Source dans le bois de la Garenne
· Localisation Treigny
· Altitude 240 m
· Coordonnées 47° 33′ 49″ N, 3° 11′ 33″ E
Confluence la Loire
· Localisation Neuvy-sur-Loire
· Altitude 136 m
· Coordonnées 47° 31′ 13″ N, 2° 52′ 30″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Malaise, Maloise, Vallées ou Jourdain
· Rive droite Trois Fontaines
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Nièvre, Yonne
Arrondissements Auxerre, Cosne-Cours-sur-Loire
Cantons Saint-Sauveur-en-Puisaye, Saint-Amand-en-Puisaye, Cosne-Cours-sur-Loire-Nord.
Régions traversées Bourgogne-Franche-Comté
Principales localités Neuvy-sur-Loire

Sources : SANDRE:« K41-0300 », Géoportail, Banque Hydro

La Vrille est une rivière française des départements Nièvre et Yonne dans la région Bourgogne-Franche-Comté, et un affluent droit de la Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 33 kilomètres de longueur[1],[note 1],[note 2], la Vrille prend sa source à 240 mètres d'altitude dans le bois de la Garenne sur Treigny, seule commune de l'Yonne arrosée par son cours[3].

Il coule globalement de l'est vers l'ouest[1],[4] dans la partie nord-ouest du département de la Nièvre qu'il rejoint dès sa sortie de Treigny.

Il conflue avec la Loire à Neuvy-sur-Loire, à 136 mètres d'altitude[5].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans les deux départements de l'Yonne et de la Nièvre, la Vrille traverse cinq communes[1],[6] et trois cantons :

  • Communes d'amont en aval :

Treigny (source, Yonne), Dampierre-sous-Bouhy (Nièvre), Saint-Amand-en-Puisaye, Arquian, Annay, Neuvy-sur-Loire (confluence)[note 3].

Soit en termes de cantons, la Vrille prend source dans le canton de Saint-Sauveur-en-Puisaye, traverse le canton de Saint-Amand-en-Puisaye, conflue dans le canton de Cosne-Cours-sur-Loire-Nord, le tout dans les arrondissements d'Auxerre et de Cosne-Cours-sur-Loire.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

La Vrille traverse quatre zones hydrographiques : la Loire de la Vrille (NC) à la Cheuille (K413), la Loire du Nohain à la Vrille (K410), la Vrille de la Maloise (NC) à la Loire (K412) et la Vrille de sa source à la Maloise (C) (K411). L'ensemble mesure 35 213 km2[1].

La Vrille traverse 175 km2 sur cinq communes pour 4 558 habitants et une densité de 26 hab/km2 à 179 m d'altitude moyenne[6].

La Vrille a un bassin versant de 185 km2 pour un linéaire de 42 km (donc bras compris)[note 2] avec une pente moyenne de 2,5 %[2]

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

La Vrille a dix-sept affluents référencés[1] ou plus exactement trois bras et onze affluents :

Rang de Strahler[modifier | modifier le code]

Le rang de Strahler est de trois.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

On peut apercevoir des castors dans la vallée de la Vrille

La Vrille à Arquian[modifier | modifier le code]

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : K4123010 - La Vrille à Arquian en 2012 à 152 m d'altitude et pour un bassin versant de 167 km2
(données non calculées)

Les débits de la Vrille ne sont observés à Arquian que depuis 2010, donc aucun chiffre n'est disponible[21]

Étiage ou basses eaux[modifier | modifier le code]

Crues[modifier | modifier le code]

Le débit instantané maximal a été observé le pour 26,0 m3/s, en même temps qua le débit journalier maximal de 25,6 m3/s ainsi que la hauteur maximale instantanée de 2 720 mm soit aussi 2,72 m

Crue historique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Inondations européennes de 2016.

Lame d'eau et débit spécifique[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Aménagements[modifier | modifier le code]

Le confluent est juste en face de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire. Sur le cours de la Vrille ou de ses affluents on trouve le moulin Bléneau, le moulin de la Foge Salée, le barrage du Moulin Brûlé, le moulin du Château, le barrage Métrot, le moulin Porché, le moulin d'Arquian, le barrage Gadoin, le moulin des Loges, le moulin d'Annay et le moulin Carré[9]. Depuis 2008, la question d'un SAGE est écrite[Quoi ?][22]

Écologie et tourisme[modifier | modifier le code]

La Vrille rencontre le sentier de grande randonnée GRP Tour de Puisaye. La Vrille est un cours d'eau de première catégorie en amont du pont d'Annay (jusqu'à sa source donc) et un cours d'eau de deuxième catégorie en aval du pont jusqu'à sa confluence. Trois associations de pêche se partagent le bassin versant : une sur la partie en première catégorie et deux sur la partie en seconde catégorie. L'occupation des sols est à 10 % de prairie, 22 % de forêt, 48 % de terres labourables et 20 % autre. Son IBGN Indice biologique global normalisé était très bon au 1er juillet 2005[2]. On peut voir des castors dans la vallée de la Vrille[23].

AAPPMA[modifier | modifier le code]

Trois AAPPMA sont établies sur le bassin versant : dans la Nièvre, la Myennoise en aval du pont d'Annay, et la Gaule Poyaudine du pont d'Annay à Saint-Amand-en-Puisaye ; et dans l'Yonne, la Gaule Treignicoise à Treigny[22].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon annuaire-mairie, la Vrille aurait 42,9 km.
  2. a et b 33 km + 9,9 km total des trois bras = 42,9 km.
  3. Le SANDRE 2012 a oublié la commune de Dampierre-sous-Bouhy : la Vrille sert de limite nord à cette commune sur environ 1,5 km.
  4. Le ruisseau de l'Angelier, affluent de la Malaise en rive droite, n'est pas référencé au SANDRE 2012 mais il apparaît sur la carte de Géoportail.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - La Vrille (K41-0300) » (consulté le 20 octobre 2012).
  2. a, b et c Conseil général de la Nièvre, « La Vrille » (consulté le 21 octobre 2012).
  3. Source de la Vrille sur Géoportail (consulté le 20 octobre 2012).
  4. « Géoportail », Géoportail - Institut géographique national (France) (consulté le 20 octobre 2012).
  5. Confluence de la Vrille en rive droite de la Loire sur Géoportail (consulté le 20 octobre 2012).
  6. a et b « Rivière La Vrille », annuaire-mairie.fr (consulté le 20 octobre 2012).
  7. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Malaise (K4115200) ».
  8. Position de la source de l'Angelier, Dampierre-sous-Bouhy sur Géoportail.. La couche « Hydrologie » est activée.
  9. a et b « État écologique de la Vrille et de ses affluents et facteurs influant la répartition des populations piscicoles », INIP 07 - gestion des eaux dans un bassin versant (consulté le 21 octobre 2012).
  10. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Maladrerie (K4117200) ».
  11. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau du Bois Bertot (K4117400) ».
  12. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de Maison Fort (K4117500) ».
  13. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau des Prés Pillon (K4117600) ».
  14. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau des Trois Fontaines (K4117800) ».
  15. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de la Fontaine (K4118200) ».
  16. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Maloise (K4118000) ».
  17. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Jourdain (étang de Jérusalem) ».
  18. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau du Vernoy (K4127000) ».
  19. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Breuzin (K4127200) ».
  20. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau des Petits Picards (K4127300) ».
  21. Banque Hydro - MEDDE, « Synthèse de la Banque Hydro - La Vrille à Arquian ( K4123010 ) » (consulté le 21 octobre 2012).
  22. a et b « Gestion des eaux dans un bassin versant INIP07 - février/avril 2008 », Agro Paris Tech (consulté le 21 octobre 2012).
  23. L'Yonne.fr - et les amis de la Rouette, « La vallée de la Vrille sous le préau » (consulté le 21 octobre 2012).

Ressources relatives à la géographie : GeoNames • OpenStreetMap • SandreVoir et modifier les données sur Wikidata