Erdre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

l'Erdre
Le quai de Versailles à Nantes.l'Erdre sur Commons
Le quai de Versailles à Nantes.
L'Erdre au nord-ouest du bassin de la Loire
L'Erdre au nord-ouest du bassin de la Loire
Caractéristiques
Longueur 97,4 km [1]
Bassin 974 km2 [1]
Bassin collecteur la Loire
Débit moyen 2,5 m3/s
Régime Pluvial océanique
Cours
Source étang du Clairet
· Localisation Erdre-en-Anjou
· Coordonnées 47° 32′ 57″ N 0° 50′ 41″ O / 47.5491, -0.8446 (Source - l'Erdre)
Confluence la Loire
· Localisation Nantes
· Coordonnées 47° 12′ 39″ N 1° 32′ 21″ O / 47.2109, -1.5393 (Confluence - l'Erdre)
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Loire-Atlantique, Maine-et-Loire
Régions traversées Pays de la Loire

Sources : SANDRE:« M63-0300 », Géoportail

L'Erdre est une rivière qui traverse les départements de la Loire-Atlantique et de Maine-et-Loire. C'est un affluent en rive droite de la Loire.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de l’Erdre est très ancien : il dérive de l’hydronyme celtique * ered, en rapport avec un écoulement. La plus ancienne forme conservée date de 1072 (Erda)[2]. En breton, l'Erdre se dit Erzh[3].

Présentation générale[modifier | modifier le code]

L'Erdre, qui prend sa source à Erdre-en-Anjou, sur la commune déléguée de La Pouëze (étang du Clairet[4]), à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest d'Angers en Maine-et-Loire, est une rivière française, et un affluent de la Loire, dans laquelle elle se jette à Nantes en Loire-Atlantique. Sa longueur est de 97,4 km[1].

Avec de nombreux manoirs, parcs et châteaux qui bordent ses rives, l'Erdre porte symboliquement le titre de « plus belle rivière de France »[réf. nécessaire], en référence à une déclaration qu'aurait prononcée François Ier[réf. souhaitée].

Pendant la grande période de comblement des bras de la Loire à Nantes, au début du XXe siècle, l'Erdre a elle aussi subi des modifications. Ainsi, ses 500 derniers mètres ont été comblés et sont aujourd'hui devenus l'un des axes principaux de Nantes, le cours des 50-Otages. L'Erdre passe donc aujourd'hui par le tunnel Saint-Félix sous le cours Saint-Pierre et Saint-André, ainsi que la place Duchesse-Anne, avant de se jeter dans la Loire par l'intermédiaire du canal Saint-Félix.

Parcours de l'Erdre[modifier | modifier le code]

La source de l'Erdre, étang du Clairet à Erdre-en-Anjou (La Pouëze), Maine-et-Loire
La source de l'Erdre, étang du Clairet à Erdre-en-Anjou, Maine-et-Loire
l'étang du Clairet où l'Erdre prend sa source
l'étang du Clairet où l'Erdre prend sa source
Confluent de l'Erdre et de la Loire à Nantes.
Confluent de l'Erdre et de la Loire à Nantes.

Départements traversés :

Communes traversées (de la source à l'embouchure) :

Dans le département de Maine-et-Loire
Dans le département de la Loire-Atlantique

Le parcours de l'Erdre se divise en 3 principales parties:

  • Depuis sa source jusqu'à Candé, l'Erdre n'est qu'un petit ruisseau
  • Après Candé, l'Erdre s'élargit sous la forme d'une petite rivière jusqu'à Nort-Sur-Erdre : c'est la « Haute Vallée de l'Erdre ».
  • Après Nort-Sur-Erdre, l'Erdre s'élargit et devient navigable jusqu'à Nantes et la confluence avec la Loire. Cette partie de la rivière est d'ailleurs empruntée par le Canal de Nantes à Brest. Dans cette partie, l'Erdre traverse les marais de la plaine des Mazerolles (entre Saint-Mars-Du-Désert et Sucé-Sur-Erdre).

Franchissements[modifier | modifier le code]

Les franchissements de l'Erdre sont (d'aval en amont, la distance correspond au tirant d'air pour la navigation) :

Avant le comblement des derniers 500 m du cours de la rivière donnant naissance à l'actuel cours des 50-Otages à Nantes, il existait cinq franchissements en aval du pont Saint-Mihiel jusqu'à sa confluence avec le bras de Loire qui fut lui aussi comblé, appelé le « bras de Bourse » :

  • Pont Morand
  • Pont de l'Hôtel de Ville
  • Pont de l'Écluse
  • Pont d'Orléans
  • Pont d'Erdre (à ne pas confondre avec l'actuel "Pont de l'Erdre")

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Sandre, « Fiche cours d'eau - L'Erdre (M63-0300) » (consulté le 2 juin 2014)
  2. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, vol. 1 : Formations préceltiques, celtiques, romanes, Genève, Librairie Droz, coll. « Publications romanes et françaises » (no 193), , 1869 p. (ISBN 978-2-600-02884-4, lire en ligne), notice 1046, p 38
  3. Source : TermOffis par l’Office de la langue bretonne.
  4. 47° 32′ 55″ N 0° 50′ 39″ O / 47.54861, -0.84417,Visualisation sur Google MapsVisualisation dans OpenStreetMap