Miodet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

le Miodet
Illustration
Le Miodet en amont du barrage de Sauviat.
Caractéristiques
Longueur 30,4 km [1]
Bassin 102 km2 [1]
Bassin collecteur la Loire
Débit moyen (Saint-Flour)
Régime pluvial
Cours
Source dans le bois de Mauchet
· Localisation Saint-Éloy-la-Glacière
· Altitude 995 m
· Coordonnées 45° 33′ 40″ N, 3° 33′ 49″ E
Confluence la Dore
· Localisation Saint-Flour
· Altitude 331 m
· Coordonnées 45° 42′ 54″ N, 3° 31′ 42″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Puy-de-Dôme
Arrondissements Ambert, Clermont-Ferrand, Thiers
Cantons Monts du Livradois, Billom, Thiers
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes

Sources : SANDRE:« K29-0300 », Géoportail

Le Miodet est un ruisseau français qui coule dans le département du Puy-de-Dôme, en région Auvergne-Rhône-Alpes, en ancienne région Auvergne. Il prend sa source dans les monts du Livradois et se jette dans la Dore en rive gauche. C'est donc un sous-affluent de la Loire par l'Allier.

La totalité du bassin versant du Miodet se trouve dans le parc naturel régional du Livradois-Forez.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Miodet prend sa source à 1 000 mètres d’altitude, sur la commune de Saint-Éloy-la-Glacière, près du Bois de Mauchet (1095 mètres). La quasi-totalité de son parcours se situe sur des terrains boisés. Dans un premier temps il prend la direction Nord-sud, puis, au niveau du sommet du Grun du Bois (896 mètre) il oblique au Nord-ouest. À la hauteur de Saint-Dier-d'Auvergne il reçoit l’apport du ruisseau des Martinanches et bifurque au Nord-est. Il s’oriente à nouveau vers le nord peu avant son embouchure sur la rive gauche de la Dore[2]

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département du Puy-de-Dôme, le Miolet traverse ou longe les huit communes[1] suivantes, d'amont en aval, de Saint-Éloy-la-Glacière (source), Auzelles, Brousse, Saint-Jean-des-Ollières, Estandeuil, Saint-Dier-d'Auvergne, Domaize, Saint-Flour (confluence).

Soit en termes de cantons, le Miolet prend source dans le canton des Monts du Livradois, traverse le canton de Billom, conflue dans le canton de Thiers, le tout dans les arrondissement d'Ambert, arrondissement de Clermont-Ferrand, et arrondissement de Thiers.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Le Miolet traverse les trois zones hydrographiques K290, K291, K292 pour une superficie totale de 102 km2[1]. Ce bassin versant est constitué à 52,12 % de « territoires agricoles », à 47,88 % de « territoires agricoles », à 0,27 % de « territoires agricoles »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

Le Miodet a sept affluents référencés[1] dont :

  • Le ruisseau du Pichet
  • Le ruisseau de la Rivet
  • Le ruisseau du Croizat
  • Le ruisseau des Martinanche
  • Le ruisseau des Ribes
  • Le ruisseau des Palles

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - ruisseau le Miodet (K29-0300) » (consulté le 28 janvier 2017)
  2. Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 5 juin 2010)