Sioulot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

le Sioulot
(Ruisseau de Grande Fontaine, Ruisseau de Servières)
Illustration
Caractéristiques
Longueur 18 km
Bassin collecteur La Loire
Nombre de Strahler 2
Cours
Source dans la forêt domaniale de Guéry
· Localisation Orcival
· Altitude 1 410 m
· Coordonnées 45° 37′ 35″ N, 2° 50′ 16″ E
Confluence la Sioule
· Localisation Saint-Pierre-Roche
· Altitude 695 m
· Coordonnées 45° 45′ 10″ N, 2° 49′ 37″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement Clermont-Ferrand
Canton Orcines
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes

Sources : SANDRE:K3206500, Géoportail

Le Sioulot est une petite rivière auvergnate du Massif central au sud-ouest de la Chaîne des Puys, dans le département du Puy-de-Dôme, et un affluent gauche de la Sioule, donc un sous-affluent de la Loire par l'Allier.

Geographie[modifier | modifier le code]

Riche en truite fario, et de 18 km de longueur[1], elle prend sa source au-dessus du lac de Servières, dans la forêt domaniale de Guéry, à l'est du Puy de l'Ouïre (1 505 m), à 1 410 m d'altitude, sur la commune d'Orcival. Il s'appelle aussi dans cette partie haute le ruisseau de Grande Fontaine, puis le ruisseau de Servières.

Elle est un affluent gauche de la Sioule[2] qu'elle rejoint à Saint-Pierre-Roche, à 695 m d'altitude, à l'ouest d'Olby, et en aval du moulin de Monteillet sur la Sioule, entre les lieux-dits du Monteillet et de la Miouze[3].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département du Puy-de-Dôme, le Sioulot traverse les quatre communes suivantes de l'amont vers l'aval, d'Orcival (source), Saint-Bonnet-près-Orcival, Rochefort-Montagne, Saint-Pierre-Roche (confluence).

Soit en termes de cantons, le Sioulot prend source et conflue dans le canton d'Orcines, le tout dans l'arrondissement de Clermont-Ferrand.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Le Sioulot traverse une seule zone hydrographique 'La Sioule de sa source à la Miouze (nc)' (K320) de 146 km2 de superficie[1]. Ce bassin versant est constitué à 69,49 % de « territoires agricoles »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

Le Sioulot a deux tronçons affluents référencés[1] sans nom :

  •  ?, rd, 0,8 km sur la seule commune d'Orcival ;
  • un bras, 0,7 km sur la seule commune de Saint-Pierre-Roche.

Le rang de Strahler est donc de deux.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Aménegements et écologie[modifier | modifier le code]

Sur son cours, on rencontre les lieux dits le Moulin de Prades, le moulin de Massagettes, le château de Cordés, la Basilique d'Orcival, et une ferme expérimentale de l'INRA, à 400m à l'ouest du lieu-dit les Vergnes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]