Arrondissement de Montbrison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arrondissement de Montbrison
Arrondissement de Montbrison
Situation de l'arrondissement de Montbrison dans le département Loire.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département et
collectivité territoriale
Loire
Chef-lieu Montbrison
Code arrondissement 421
Démographie
Population 182 936 hab. (2018)
Densité 94 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 36′ 14″ nord, 4° 03′ 47″ est
Superficie 1 943,2 km2
Subdivisions
Communes 135

L'arrondissement de Montbrison est une division administrative française, située dans le département de la Loire et la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il est formé de 136 communes.

Composition[modifier | modifier le code]

Avant le redécoupage cantonal de 2014[modifier | modifier le code]

Jusqu'aux élections départementales de mars 2015, l'arrondissement de Montbrison n'avait pas subi de modification depuis sa création en l'an VIII (1800), en dehors de la création, à une date non connue, après 1882, du canton de Chazelles-sur-Lyon (auparavant inclus dans le canton de Saint-Galmier). Cet arrondissement était composé de 10 cantons :
Canton de Boën (18 communes) - canton de Chazelles-sur-Lyon (10 communes) - canton de Feurs (23 communes) - canton de Montbrison (19 communes) - canton de Noirétable (12 communes) - canton de Saint-Bonnet-le-Château (11 communes) - canton de Saint-Galmier (11 communes) - canton de Saint-Georges-en-Couzan (9 communes) - canton de Saint-Jean-Soleymieux (13 communes) - canton de Saint-Just-Saint-Rambert (12 communes)

Composition actuelle[modifier | modifier le code]

Dans le cadre du redécoupage territorial de 2014 , il n'y a plus de lien entre le canton et l'arrondissement. L'arrondissement de Montbrison compte d'abord 137 communes puis, au 1er janvier 2017, 136 communes[1] :

Découpage communal depuis 2015[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, le nombre de communes des arrondissements varie chaque année soit du fait du redécoupage cantonal de 2014 qui a conduit à l'ajustement de périmètres de certains arrondissements, soit à la suite de la création de communes nouvelles. Le nombre de communes de l'arrondissement de Montbrison est ainsi de 138 en 2015, 137 en 2016, 136 en 2017 et 135 en 2019. Au , l'arrondissement groupe les 135 communes suivantes[2] :

  1. Aboën
  2. Ailleux
  3. Apinac
  4. Arthun
  5. Aveizieux
  6. Bard
  7. Bellegarde-en-Forez
  8. Boën-sur-Lignon
  9. Boisset-lès-Montrond
  10. Boisset-Saint-Priest
  11. Bonson
  12. Bussy-Albieux
  13. Cervières
  14. Cezay
  15. Chalain-d'Uzore
  16. Chalain-le-Comtal
  17. Chalmazel-Jeansagnière
  18. La Chamba
  19. Chambéon
  20. Chambles
  21. Chambœuf
  22. La Chambonie
  23. Champdieu
  24. La Chapelle-en-Lafaye
  25. Châtelneuf
  26. Châtelus
  27. Chazelles-sur-Lavieu
  28. Chazelles-sur-Lyon
  29. Chenereilles
  30. Chevrières
  31. Civens
  32. Cleppé
  33. La Côte-en-Couzan
  34. Cottance
  35. Craintilleux
  36. Cuzieu
  37. Débats-Rivière-d'Orpra
  38. Écotay-l'Olme
  39. Épercieux-Saint-Paul
  40. Essertines-en-Châtelneuf
  41. Essertines-en-Donzy
  42. Estivareilles
  43. Feurs
  44. La Gimond
  45. Grammond
  46. Grézieux-le-Fromental
  47. Gumières
  48. L'Hôpital-le-Grand
  49. L'Hôpital-sous-Rochefort
  50. Jas
  51. Lavieu
  52. Leigneux
  53. Lérigneux
  54. Lézigneux
  55. Luriecq
  56. Magneux-Haute-Rive
  57. Marcilly-le-Châtel
  58. Marclopt
  59. Marcoux
  60. Margerie-Chantagret
  61. Maringes
  62. Marols
  63. Merle-Leignec
  64. Mizérieux
  65. Montarcher
  66. Montbrison
  67. Montchal
  68. Montrond-les-Bains
  69. Montverdun
  70. Mornand-en-Forez
  71. Nervieux
  72. Noirétable
  73. Palogneux
  74. Panissières
  75. Périgneux
  76. Poncins
  77. Pouilly-lès-Feurs
  78. Pralong
  79. Précieux
  80. Rivas
  81. Roche
  82. Rozier-Côtes-d'Aurec
  83. Rozier-en-Donzy
  84. Sail-sous-Couzan
  85. Sainte-Agathe-la-Bouteresse
  86. Saint-André-le-Puy
  87. Saint-Barthélemy-Lestra
  88. Saint-Bonnet-le-Château
  89. Saint-Bonnet-le-Courreau
  90. Saint-Bonnet-les-Oules
  91. Saint-Cyprien
  92. Saint-Cyr-les-Vignes
  93. Saint-Denis-sur-Coise
  94. Saint-Didier-sur-Rochefort
  95. Saint-Étienne-le-Molard
  96. Sainte-Foy-Saint-Sulpice
  97. Saint-Galmier
  98. Saint-Georges-en-Couzan
  99. Saint-Georges-Haute-Ville
  100. Saint-Hilaire-Cusson-la-Valmitte
  101. Saint-Jean-la-Vêtre
  102. Saint-Jean-Soleymieux
  103. Vêtre-sur-Anzon
  104. Saint-Just-en-Bas
  105. Saint-Laurent-la-Conche
  106. Saint-Laurent-Rochefort
  107. Saint-Marcellin-en-Forez
  108. Saint-Martin-Lestra
  109. Saint-Maurice-en-Gourgois
  110. Saint-Médard-en-Forez
  111. Saint-Nizier-de-Fornas
  112. Saint-Paul-d'Uzore
  113. Saint-Priest-la-Vêtre
  114. Saint-Just-Saint-Rambert
  115. Saint-Romain-le-Puy
  116. Saint-Sixte
  117. Saint-Thomas-la-Garde
  118. Les Salles
  119. Salt-en-Donzy
  120. Salvizinet
  121. Sauvain
  122. Savigneux
  123. Soleymieux
  124. Sury-le-Comtal
  125. La Tourette
  126. Trelins
  127. Unias
  128. Usson-en-Forez
  129. Valeille
  130. La Valla-sur-Rochefort
  131. Veauche
  132. Veauchette
  133. Verrières-en-Forez
  134. Viricelles
  135. Virigneux

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2018, l'arrondissement comptait 182 936 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2018
119 838127 675138 940151 147160 289174 538183 121181 551182 936
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[3] puis population municipale à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Liste des sous-préfets[modifier | modifier le code]

Liste des sous-préfets successifs
Période Identité Fonction précédente Observation
6 juillet 1812 François GREYFIÉ de BELLECOMBE
14 juin 2015 CAVY
23 novembre 1855 Nicolas, Gustave, Marie, Antoine TÉZENAS
14 décembre 1860 Alfred BORDAS-LARRIBE
7 septembre 1870 Octave BLANC
CROZET
18 février 1871 Antoine AUBAGNAN
17 avril 1971 DUCHÊNE
30 mai 1871 André, Jean, Joseph ROUX
25 octobre 1873 Paul COPIN
10 avril 1875 Marie, François, Xavier, Alfred CHAVANNE
24 mai 1876 Edmond, Jean, Baptiste, Pierre de RIVIÈRE DE LA MURE
30 décembre 1877 André de LABORDE-LASSALE
25 mars 1879 Louis, Jean, Baptiste LÉPINE
13 février 1880 Régis, Emmanuel MAURAS
10 janvier 1888 Frédéric, Maurice, Albert CLESSE
7 janvier 1891 Jean, René SALVADOR DU FESQ
18 avril 1891 Alexandre, Marie, Jean, Louis, Bernard, Pierre MARRAUD
23 mai 1896 Jacques, Louis, Alfred, François, Germain, Michel DUPRÉ
12 octobre 1901 Antoine, Auguste, Joseph COGGIA
2 février 1905 Pierre JOUHANAUD
7 février 1905 Léon, Alfred DELBARRE
30 décembre 1905 Aristide, Charles, Jules ROUSSELOT
3 novembre 1906 Adolphe ALDEBERT
21 mai 1907 Lucien, Charles, Auguste DAVID
21 décembre 1909 Jean-Batiste ICARD
23 mai 1911 Paul, Léonard, Constant MATHIVET
25 novembre 1911 Pierre, Etienne TAVÉRA
28 septembre 1912 Humbert, Charles, Marie de LAVENAY
3 mai 1913 Augustin, Ernest BEAUGUITTE
27 mars 1915 Marcel BODENAN
4 janvier 1916 Charles, Marie VIÉ
20 octobre 1918 CADIOT
24 février 1919 Charles, Marie VIÉ
17 mai 1921 Maurice, Georges OUVRÉ
16 juillet 1921 Marcel, Aimé, Auguste, Louis BOUTROUE
1er août 1922 Francisque, Annet VARENNE
20 février 1925 Paul, Émile, Robert BIZARDEL
12/07/28 ANTELME
17 juillet 1928 Augustin JOUVE
20 juin 1930 Xavier FLACH
1er juillet 1932 Jean, Henri, François DESTARAC
15 novembre 1934 Élie, Raoul, Marcel MATHIEU
21 janvier 1939 Henri, Jacques, Louis DIGARD
21 janvier 1939 Gabriel, Joseph, Noël ARCHE
23 mars 2007 Bernard LE MENN
29 juillet 2011 Jean-Michel PORCHER
7 juillet 2014 André CARAVA
13 juin 2016 Rémi RECIO
12 août 2020 Loïc ARMAND

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]