Chamalière (Arzon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Chamalière
Illustration
Caractéristiques
Longueur 11,8 km [1]
Bassin collecteur la Loire
Nombre de Strahler 1
Régime Pluvial
Cours
Source es monts du Livradois
· Localisation Félines
· Altitude 990 m
· Coordonnées 45° 16′ 29″ N, 3° 45′ 58″ E
Confluence Arzon
· Localisation Bellevue-la-Montagne
· Altitude 661 m
· Coordonnées 45° 13′ 58″ N, 3° 51′ 33″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche sans
· Rive droite sans
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Haute-Loire
Arrondissement Brioude, Le Puy-en-Velay
Canton La Chaise-Dieu, Craponne-sur-Arzon, Allègre
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes

Sources : SANDRE, Géoportail

La Chamalière est un ruisseau français qui coule dans le département de la Haute-Loire, en région Auvergne-Rhône-Alpes. C'est un affluent droit de l'Arzon, donc un sous-affluent de la Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Chamalière naît dans les monts du Livradois, sur le territoire de la commune de Félines (Haute-Loire) à une altitude de 990 mètres, près du village d’Almance[2]..

De 11,8 km de longueur[1], son orientation générale va du nord-est au sud-ouest.

Elle se jette dans les gorges de l'Arzon en rive droite sur le territoire de Bellevue-la-Montagne, et à 661 m d'altitude[2].

Communes traversées[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de la Haute-Loire, la Chamalière traverse les trois communes[1] suivantes (mais dans trois cantons) : de l'amont vers l'aval, Félines (source), Chomelix et Bellevue-la-Montagne (confluence).

En termes de cantons, la Chamalière prend sa source dans le canton de La Chaise-Dieu, traverse celui de Craponne-sur-Arzon, conflue dans celui d'Allègre, le tout dans les deux arrondissements de Brioude et du Puy-en-Velay.

Affluent[modifier | modifier le code]

La Chamalière n'a pas d'affluent référencé[1] Son rang de Strahler est donc de un.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Sandre, « Fiche cours d'eau - La Chamalière (K0334600) » (consulté le 2 février 2015)
  2. a et b Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 2 février 2015)