Vouzance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vouzance (homonymie).

la Vouzance
Illustration
Vallée de la Vouzance au niveau du bourg de Neuilly-en-Donjon.
la Vouzance sur OpenStreetMap.
Caractéristiques
Longueur 41,3 km [1]
Bassin 152 km2 [1]
Bassin collecteur la Loire
Débit moyen 0,772 m3/s (Saint-Léger-sur-Vouzance) [2]
Nombre de Strahler 4
Régime pluvial
Cours
Source entre les lieux-dits la Vernière et les Couérattes
· Localisation Loddes
· Altitude 490 m
· Coordonnées 46° 17′ 41″ N, 3° 45′ 35″ E
Confluence la Loire
· Localisation La Motte-Saint-Jean
· Altitude 224 m
· Coordonnées 46° 29′ 30″ N, 3° 56′ 24″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Lénon, Crézançon, Picard
· Rive droite Petite Vouzance
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Allier, Saône-et-Loire
Arrondissement Vichy, Charolles
Cantons Donjon, Dompierre-sur-Besbre, Digoin
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté

Sources : SANDRE:« K1414000 », Géoportail, Banque Hydro, OpenStreetMap, GeoNames

La Vouzance est une rivière française qui coule dans le département de l'Allier, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, et conflue dans le département de Saône-et-Loire, donc en région Bourgogne-Franche-Comté. C'est un affluent direct de la Loire en rive gauche.

On peut remarquer sur des cartes ou textes anciens qu'elle portait le nom d'Ouzance.

Géographie[modifier | modifier le code]

La longueur de son cours d'eau est de 41,3 km[1]. La Vouzance est un cours d'eau des Basses Marches du Bourbonnais, qui prend sa source dans les contreforts nord-est de la montagne bourbonnaise. Elle naît sur le territoire de la commune de Loddes, dans le département de l'Allier, entre les lieux-dits la Vernière et les Couérattes, et à 490 m d'altitude.

À sa naissance, elle se dirige vers l'est, puis bientôt vers le nord-est[3].

Arrivée aux abords de la Loire, entre Luneau et Saint-Léger-sur-Vouzance, son cours s'incurve vers le nord-nord-ouest, et suit dès lors une orientation parallèle à celle du fleuve, dans lequel elle finit par se jeter sur le territoire de la commune de La Motte-Saint-Jean, juste à la limite nord de Molinet[note 1], à 224 m d'altitude, un peu en aval (à l'ouest) de la ville de Digoin.

La Vouzance, une frontière naturelle ?[modifier | modifier le code]

La Vouzance a dû être pendant la période gallo-romaine la frontière entre deux pays distincts qui étaient celui des Boïens ou Arvernes et des Eduens. Il est possible de rapprocher le vieux nom de cette rivière (l'Ouzance) à celui d'ad Ansas que portaient, souvent sur les voies romaines, les stations limitrophes de provinces ou gouvernements[4].

La Vouzance aurait pu être ensuite la limite provinciale entre le Bourbonnais et la Bourgogne, héritage de la frontière entre les deux peuples celtes (le Bourbonnais pourrait descendre des Boïens et la Bourgogne des Eduens). En effet le nom de la rivière pourrait aussi provenir de l'expression : "Vallis ainsoe" qui signifierait la vallée de la frontière selon l'étymologie. Son parcours semble être la raison qui donnait au duc de Bourgogne Avrilly et sa dépendance, Le Bouchaud, Luneau et une partie de Chassenard[5].

Il ne faut pas oublier que la partie Est de l'actuel département de l'Allier : les Basses Marches du Bourbonnais, fut un territoire qui mit en rivalité le duc de Bourbon et celui de Bourgogne pour sa possession jusqu'au XIIIe siècle.

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans les deux départements de l'Allier et de Saône-et-Loire, la Vouzance traverse les neuf communes suivantes[1],[note 1], de l'amont vers l'aval, de Loddes (source), Lenax, Le Bouchaud, Neuilly-en-Donjon, Saint-Didier-en-Donjon, Luneau, Saint-Léger-sur-Vouzance, Molinet La Motte-Saint-Jean (confluence).

Soit en termes de cantons, la Vouzance prend source dans le canton du Donjon, et traverse le canton de Dompierre-sur-Besbre et conflue dans le canton de Digoin, le tout dans les arrondissement de Vichy et arrondissement de Charolles.

Toponyme[modifier | modifier le code]

La Vouzance a donné son hydronyme à la commune de Saint-Léger-sur-Vouzance.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

La Vouzance traverse une seule zone hydrographique « La Vouzance & ses affluents » (K141) d'une superficie de 152 km2[1]. Ce bassin versant est constitué à 91,22 % de « territoires agricoles », à 7,52 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 1,22 % de « territoires artificialisés »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

La Vouzance a huit tronçons affluents référencés[1] :

  • Le Lénon (rg[note 2]), 8,4 km sur les trois communes de Loddes, Lenax, Neuilly-en-Donjon avec un affluent de 0,4 km sur la seule commune de Lenax.
  • Le Crésançon ou Cresanion[réf. nécessaire] (rg), 11,7 km sur les trois communes de Le Donjon, Lenax et Neuilly-en-Donjon avec deux affluents :
    •  ? (rg) 0,6 km sur la seule commune du Donjon.
    • Les Gouttes Martin (rd), 4 km sur les deux communes du Donjon et Lenax.
  • le ruisseau des Veillaux (rg), 2,1 km sur la seule commune de Neuilly-en-Donjon.
  • le Picard (rg), 9,2 km sur les quatre communes de Saint-Didier-en-Donjon, Luneau, Neuilly-en-Donjon et Le Donjon avec trois affluents, donc de rang de Strahler deux.
  •  ? (rd), 0,8 km sur les deux communes de Luneau et Saint-Léger-sur-Vouzance.
  • un bras donc affluent et défluent (rg), 2 km sur la seule commune de Saint-Léger-sur-Vouzance.
  • La Petite Vouzance (rd), 13 km, de rang de Strahler trois.
  • le canal latéral à la Loire, qu'elle traverse de 195,9 km

Rang de Strahler[modifier | modifier le code]

Donc le rang de Strahler est de quatre.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

La Vouzance à Saint-Léger-sur-Vouzance[modifier | modifier le code]

Le débit de la Vouzance a été observé depuis le (22 ans), à 244 m d'altitude, à Saint-Léger-sur-Vouzance, localité du département de l'Allier située peu avant son confluent avec la Loire[2]. La surface étudiée y est de 131 km2[2], soit la presque totalité du bassin versant de la rivière, 86 % du bassin versant total de 152 km2[1].

Le module de la rivière à Saint-Léger-sur-Vouzance est de 0,802 m3/s[2].

Débit moyen mensuel (en l/s)
Station hydrologique : K1414010 - La Vouzance à Saint-Léger-sur-Vouzance pour un bssin versant de 131 km2 et à 244 m d'altitude[2]
(08/11/2014 - Données calculées sur 20 ans de 1997 à 2016)

La Vouzance présente des fluctuations saisonnières de débit bien marquées. Les hautes eaux se déroulent en hiver, et se caractérisent par des débits mensuels moyens allant de 0,932 à 1,69 m3/s, de décembre à avril inclus (avec un maximum en janvier). À partir du mois d'avril, le débit moyen diminue progressivement, ce qui mène aux basses eaux d'été-automne. Celles-ci ont lieu de juin à octobre inclus, entraînant une baisse du débit mensuel moyen jusqu'au plancher de 0,193 m3/s au mois de septembre (193 litres par seconde)[2], ce qui reste très confortable pour un cours d'eau de cette taille. Mais ces moyennes mensuelles cachent des fluctuations bien plus prononcées sur de courtes périodes ou selon les années. Des averses violentes ne sont nullement exclues en plein été, telles celles de juillet 2008.

Étiage ou basses eaux[modifier | modifier le code]

À l'étiage, c'est-à-dire aux basses eaux, le VCN3, ou débit minimal du cours d'eau enregistré pendant trois jours consécutifs sur un mois, en cas de quinquennale sèche s'établit à 0,018 m3/s, soit 2,3 % du module[2].

Crues[modifier | modifier le code]

Les crues peuvent être assez importantes, compte tenu de la taille du bassin versant de la rivière. Le QIX 2 est de 24 m3/s, le QIX 5 est de 38 m3/s, le QIX 10 est de 47 m3/s et le QIX 20 est de 55 m3/s[2].

Le débit instantané maximal enregistré à Saint-Léger-sur-Vouzance a été de 42,6 m3/s le , tandis que la valeur journalière maximale était de 34,0 m3/s le . La hauteur maximale instantanée a été de 401 cm ce même à 11h02[2]

Lame d'eau et débit spécifique[modifier | modifier le code]

La Vouzance est une rivière assez peu abondante. La lame d'eau écoulée dans son bassin versant est de 166 millimètres par an[2], ce qui est nettement inférieur à la moyenne d'ensemble de la France tous bassins confondus (plus ou moins 320 millimètres par an, et inférieur également à la moyenne du bassin de la Loire (245 millimètres par an). C'est nettement moindre que la moyenne du bassin versant de la Besbre voisine (402 millimètres par an), ainsi que de l'Acolin (206 millimètres par an). Le débit spécifique (ou Qsp) n'atteint de ce fait que le chiffre assez faible de 5,3 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin[2].

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

A Molinet a été réalisé, entre 1832 et 1835, par l’ingénieur Émile Martin un pont-aqueduc, modifié en 1892, qui permet au canal latéral à la Loire de traverser la Vouzance[6]. Ce pont compte trois arches.

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le SANDRE 2014 rajoute la commune de La Motte-Saint-Jean dans le département de Saône-et-Loire, et la limite départementale passe effectivement en amont sur la rive gauche et sud de la Loire
  2. rd pour rive droite et rg pour rive gauche

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h Sandre, « Fiche cours d'eau - La Vouzance (K1414000) » (consulté le 15 novembre 2014)
  2. a b c d e f g h i j et k Banque Hydro - MEDDE, « Synthèse de la Banque Hydro - La Vouzance à Saint-Léger-sur-Vouzance (K1414010) » (consulté le 1er novembre 2016)
  3. Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 15 novembre 2014)
  4. Aubert de La Faige et Roger de La Boutresse, Les Fiefs du Bourbonnais : Lapalisse (p.574).
  5. "La Rive Bourbonnaise de la Loire" Conférence en mars 1930 de Edgar CAPELIN, président de la Société d'Emulation du Bourbonnais
  6. Marielle Arnoux (CLP), « TRÉSORS CACHÉS, Molinet : le petit frère du pont aqueduc de Digoin », Journal de Saône-et-Loire,‎ (lire en ligne)
Ressources relatives à la géographieVoir et modifier les données sur Wikidata :