Beauze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Beauze
Illustration
La Beauze à Aubusson, juste avant sa confluence avec la Creuse.
Caractéristiques
Longueur 16,6 km [1]
Bassin ?
Bassin collecteur Loire
Débit moyen ?
Nombre de Strahler 3
Régime pluvio-nival
Cours
Source Saint-Quentin-la-Chabanne
· Localisation sud-sud-ouest du puy du Pic de l'Or
· Altitude vers 760 m
· Coordonnées 45° 51′ 33″ N, 2° 06′ 56″ E
Confluence Creuse
· Localisation Aubusson
· Altitude 427 m
· Coordonnées 45° 57′ 18″ N, 2° 10′ 01″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche ruisseau de Frongier
· Rive droite Chambroutière
Pays traversés France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Creuse
Principales localités Aubusson

Sources : Sandre : L4104400, Géoportail

La Beauze est une rivière française du département de la Creuse, en région Nouvelle-Aquitaine, affluent de la Creuse et sous-affluent de la Loire par la Vienne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le confluent de la Beauze et de la Creuse à Aubusson.

La Beauze prend sa source dans le département de la Creuse vers 760 mètres d’altitude sur le plateau de Millevaches, entre le puy du Pic de l'Or et le puy de Vitrat, sur la commune de Saint-Quentin-la-Chabanne, trois kilomètres à l'ouest du bourg.

Elle prend d'abord la direction du nord-ouest, passant sous les routes départementales (RD) 10 puis 59. Elle oblique alors vers le nord-est, passant sous la RD 32. Elle reçoit le ruisseau de Chambroutière à droite puis le ruisseau de Frongier à gauche.

Elle entre dans Aubusson et passe sous la RD 941 puis sous la ligne ferroviaire Guéret-Felletin. Elle rejoint 250 mètres plus loin la Creuse en rive gauche, à 427 mètres d’altitude, juste à l'aval du pont Neuf.

De 1947 jusqu'au début des années 2000, un barrage existait sur la Beauze pour alimenter en eau potable Aubusson[2]. Il est aujourd'hui partiellement détruit[3].

S'écoulant globalement du sud-ouest vers le nord-est, la Beauze est longue de 16,6 km[1].

Communes et département traversés[modifier | modifier le code]

La Beauze arrose cinq communes[1] dans le département de la Creuse, soit d'amont vers l'aval : Saint-Quentin-la-Chabanne (source), La Nouaille, Vallière, Saint-Marc-à-Frongier et Aubusson (confluence avec la Creuse).

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Son bassin versant est compris dans la zone hydrographique « la Creuse de la Rozeille au ruisseau de Tranloup »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

Parmi les trois affluents répertoriés par le Sandre[1], les deux principaux sont, d'amont vers l'aval :

  • le Chambroutière, ou ruisseau de Chambroutière, ou ruisseau de Villemonteix (4,1 km) en rive droite[4] ;
  • le ruisseau de Frongier (3 km) en rive droite[5].

Le Chambroutière ayant un affluent : le Villemonteix[6], le nombre de Strahler de la Beauze est donc de trois.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Crues[modifier | modifier le code]

Le , après un très violent orage, la Beauze charrie des arbres, détruisant les bâtiments de la filature Grellet et emportant les métiers à tisser, les laines et les matériaux[7].

Du 3 au , des pluies exceptionnellement fortes sur le plateau de Millevaches[8] ont généré des crues très importantes sur la Creuse et ses affluents. Le débit de la Beauze a été estimé à cette période à 54 m3/s[7].

Environnement[modifier | modifier le code]

Hormis Aubusson, les quatre autres communes arrosées par la Beauze font partie du parc naturel régional de Millevaches en Limousin.

Au sud-ouest d'Aubusson, une petite zone de 49 hectares située sur les pentes abruptes en contrebas du bois de la Villatte, en rive gauche de la Beauze et incluant le dernier kilomètre aval du ruisseau de Frongier[9], est une zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF). Elle est notamment remarquable par la présence du cincle plongeur et de plusieurs espèces de plantes montagnardes[10].

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Sandre, « Fiche cours d'eau - la Beauze (L4104400) » (consulté le 30 juin 2018).
  2. Le barrage de Beauze, consulté le 30 juin 2018.
  3. Barrage de Beauze, Sandre, consulté le 30 juin 2018.
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - le Chambroutière (L4105100) », consulté le 30 juin 2018.
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - L4105600 (L4105600) », consulté le 30 juin 2018.
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - le Villemonteix (L4105200) », consulté le 30 juin 2018.
  7. a et b [PDF] Commune d’Aubusson – Plan de prévention des risques naturels prévisibles – risques d’inondation (archive), Préfecture de la Creuse, consulté le 30 juin 2018.
  8. Maurice Pardé, « La crue exceptionnelle d'octobre 1960 dans l'ouest du Massif Central », Annales de géographie, t. 71, no 383, 1962, p. 36-63, sur Persée, consulté le 1er juillet 2018.
  9. Carte de la ZNIEFF 740006174, Inventaire national du patrimoine naturel, consulté le 30 juin 2018. Pour visualiser correctement la zone concernée, diminuer l'opacité de la couche "Métropole : ZNIEFF1".
  10. [PDF] Vallée de la Beauze, Inventaire national du patrimoine naturel, consulté le 30 juin 2018.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]