Authion (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Authion.

l'Authion
(le Changeon)
Illustration
L'Authion à Brain-sur-l'Authion.
Caractéristiques
Longueur 99,8 km [1]
Bassin 1 476 km2 [2]
Bassin collecteur la Loire
Débit moyen ?
Organisme gestionnaire SAGE de l'Authion[2]
Régime pluvial
Cours
Source à la fontaine de la Favrie
· Localisation Hommes
· Altitude 86 m
· Coordonnées 47° 25′ 47″ N, 0° 18′ 03″ E
Confluence la Loire
· Localisation Sainte-Gemmes-sur-Loire
· Altitude 15 m
· Coordonnées 47° 25′ 17″ N, 0° 33′ 09″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Lane
· Rive droite Lathan, Couasnon
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Indre-et-Loire, Maine-et-Loire
Arrondissements Chinon, Saumur, Angers
Cantons Langeais, Longué-Jumelles, Saumur, Beaufort-en-Vallée, Angers-7, Les Ponts-de-Cé, Angers-2
Régions traversées Centre-Val de Loire, Pays de la Loire
Principales localités Longué-Jumelles, Saumur, les Ponts-de-Cé

Sources : SANDRE:« L9--0220 », Géoportail

L'Authion est une rivière française qui coule dans les départements d'Indre-et-Loire et de Maine-et-Loire, dans les deux régions du Centre-Val de Loire et des Pays de la Loire. C'est un affluent direct du fleuve la Loire en rive droite.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 99,8 km de longueur[1], elle naît en Indre-et-Loire près de Bourgueil, à Hommes, à la fontaine de la Favrie, à 86 m d'altitude[3].

Elle coule globalement de l'est vers l'ouest[4].

Elle se jette dans la Loire près d'Angers à Sainte-Gemmes-sur-Loire, à 15 m d'altitude[5], et à l'ouest des Ponts-de-Cé. De sa source à Bourgueil, elle porte le nom de Changeon, puis à partir de Bourgueil on la nomme « Doigt » ou « Douet ».

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans les deux départements d'Indre-et-Loire et du Maine-et-Loire, l'Authion traverse les vingt-neuf communes[1] suivantes de Hommes (source), Rillé, Continvoir, Gizeux, Benais, Bourgueil, Saint-Nicolas-de-Bourgueil, Chouzé-sur-Loire, Brain-sur-Allonnes, Varennes-sur-Loire, Allonnes, Villebernier, Saumur, Vivy, Saint-Martin-de-la-Place, Longué-Jumelles, Saint-Clément-des-Levées, les Rosiers-sur-Loire, Beaufort-en-Vallée, La Ménitré, Mazé, Corné, Andard, Brain-sur-l'Authion, la Bohalle, la Daguenière, Trélazé, les Ponts-de-Cé, Sainte-Gemmes-sur-Loire (confluence).

Soit en termes de cantons, l'Authion prend source dans le canton de Langeais, traverse les cinq canton de Longué-Jumelles, canton de Saumur, canton de Beaufort-en-Vallée, canton d'Angers-7, canton des Ponts-de-Cé, conflue dans le canton d'Angers-2 dans les trois arrondissement de Chinon, arrondissement de Saumur et arrondissement d'Angers.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Le bassin versant de l'Authion est de 1 476 km2[2]

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'organisme gestionnaire est le SAGE de l'Authion[2].

Affluents[modifier | modifier le code]

L'Authion a trente tronçons ou affluents référencés[1] dont :

  • la Branne (rg[note 1]), 5,7 km sur les trois communes de Gizeux, Continvoir et Avrille-les-Ponceaux.
  • le Graffin (rd), 3,9 km sur les deux communes de Courleon et Gizeux avec un affluent.
  • le Millet (rg), 5,4 km sur les trois communes de Gizeux, Continvoir et Avril-les-Ponceaux.
  • Le Lane (rg), 27,9 km sur dix communes avec cinq tronçons affluents et de rang de Strahler trois.
  • l'Automne (rd), 15,2 km sur les trois communes de Vive, Allonnes et la Breille-les-Pins avec deux bras.
  • les Courants (rg), 1,3 km sur trois communes.
  • le Viel Authion (rg), 6,9 km sur trois communes.
  • Le Lathan (rd), 57,9 km
  • la Curée (rd), 9,4 km sur les trois communes deeaufort-en-Vallée, Longué-Jumelles et Brion.
  • Le Couasnon (rd), 34,8 km sur dix communes avec huit tronçons ou affluents référencés.
  • le fossé de la Coutière (rg), 2,4 km sur la seule commune de Mazé.

Rang de Strahler[modifier | modifier le code]

Hydrologie[modifier | modifier le code]

L'Authion a été observé à deux stations hydrologiques :

  • l'Authion à Longué-Jumelles (Pont Saint-René) du au , à 19 m d'altitude et pour un bassin versant de 477 km2[6]
  • l'Authion aux Ponts-de-Cé (pont Bourguiguon) du au , à 15 m d'altitude et pour un bassin versant de 1 500 km2[7]

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant la création des départements français en 1790, l'Authion prenait sa source dans les limites intérieures de l'ancienne province d'Anjou, qui incluait, à l'époque, le "Pays du Bourgueillois", dépendant de la sénéchaussée de Saumur.

Aujourd'hui, cette partie du département d'Indre-et-Loire se nomme la Touraine angevine.

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. rd pour rive droite et rg pour rive gauche

Références[modifier | modifier le code]

Ressources relatives à la géographie : GeoNames • Sandre • Thesaurus of Geographic NamesVoir et modifier les données sur WikidataNotices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Gemeinsame Normdatei