Fouzon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fouzon
Le Fouzon traversant Dun-le-Poëlier, en 2012.
Le Fouzon traversant Dun-le-Poëlier, en 2012.
Caractéristiques
Longueur 59 km [1]
Bassin 1 002 km2
Bassin collecteur Bassin de la Loire
Débit moyen 5,74 m3/s (Meusnes)
Régime Pluvial
Cours
Source ?
· Localisation Nohant-en-Graçay
· Altitude 128 m
· Coordonnées 47° 07′ 09″ N, 1° 56′ 29″ E
Confluence Cher
· Localisation Couffy
· Altitude 71 m
· Coordonnées 47° 15′ 47″ N, 1° 27′ 30″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Pozon, Renon et Nahon
· Rive droite Verger
Pays traversés Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Départements Cher
Indre
Loir-et-Cher
Principales localités Châtillon-sur-Cher, Anjouin, Chabris et Graçay

Sources : SANDRE, Géoportail et Banque Hydro

Le Fouzon est une rivière française, qui coule dans les départements du Cher, de l'Indre et de Loir-et-Cher, en région Centre-Val de Loire.

Hydronymie[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Long de 59 km[1], il prend sa source dans le département du Cher, à 128 m d'altitude, vers Nohant-en-Graçay[1]. Son confluent avec le Cher[1], sur rive gauche, se trouve près de la commune de Couffy[1], dans le département de Loir-et-Cher.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Le Fouzon est une rivière assez peu abondante, comme la plupart des cours d'eau de plaine du Berry (départements de l'Indre et du Cher).

La station hydrométrique de Menetou-sur-Nahon, localité de l'Indre située à une vingtaine de kilomètres de son confluent, a relevé, sur une portion de bassin de plus de 950 kilomètres carrés (plus de 95 % du bassin versant), un module ou débit moyen interannuel de 5,59 m3/s.

Son débit a aussi été observé sur une période de 35 ans (1970-2007), à Meusnes, localité du département de Loir-et-Cher, située peu avant son confluent avec le Cher. Le bassin versant de la rivière y est de 1 002 km2, c'est-à-dire sa quasi-totalité.

Le module de la rivière à Meusnes est de 5,74 m3/s.

Le Fouzon présente des fluctuations saisonnières de débit très marquées, comme bien souvent dans le centre de la France, avec des hautes eaux d'hiver portant le débit mensuel moyen à un niveau situé entre 8,0 et 13,6 m3/s, de janvier à avril inclus (avec un maximum fort marqué en février), et des basses eaux d'été, de fin juin à début octobre, avec une baisse du débit moyen mensuel jusqu'à 1,71 m3/s au mois d'août. Mais les fluctuations sont bien plus prononcées sur de plus courtes périodes.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Meusnes - données calculées sur 35 ans
(1970-2007)

À l'étiage, le VCN3 peut chuter jusque 0,200 m3/s, en cas de période quinquennale sèche, soit 200 litres par seconde, ce qui est moyennement sévère, et plutôt normal dans cette région du centre de la France, éloignée de l'océan.

Les crues peuvent être importantes compte tenu de la taille du bassin. Les QIX 2 et QIX 5 valent respectivement 46 et 70 m3/s. Le QIX 10 est de 86 m3/s, le QIX 20 de 100 m3/s. Quant au QIX 50, il se monte à 130 m3/s.

Le débit instantané maximal enregistré à Meusnes a été de 125 m3/s le , tandis que la valeur journalière maximale était de 117 m3/s le même jour. En comparant la première de ces valeurs à l'échelle des QIX, il apparaît que cette crue était d'ordre cinquantennal, et donc de fréquence très faible.

Au total, le Fouzon est une rivière irrégulière et moyennement abondante, comme la plupart des rivières de plaine du Berry. La lame d'eau écoulée dans son bassin est de 181 millimètres annuellement, ce qui est très inférieur à la moyenne d'ensemble de la France tous bassins confondus, et aussi à la moyenne du bassin de la Loire (plus ou moins 244 millimètres). Le débit spécifique (ou Qsp) de la rivière atteint 5,7 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Histoire[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Loisirs[modifier | modifier le code]

Activités nautiques[modifier | modifier le code]

Pêche et poissons[modifier | modifier le code]

Le cours d'eau est de deuxième catégorie ; les poissons susceptibles d’être péchés sont : ablette, barbeau commun, black-bass à grande bouche, brème, brochet, carassin, gardon, goujon, perche, poisson-chat, rotengle, sandre, silure et tanche.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Fouzon (K65-0300) » (consulté le 22 décembre 2011).
  2. Site du Géoportail, consulté le 22 décembre 2011.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]