Portail:Thiers

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Blason de Thiers
.
modifier ]

Introduction

Blason de Thiers
.

Thiers (Tïé en auvergnat) est une ville du centre de la France, Sous-préfecture du département du Puy-de-Dôme avec Ambert, Issoire et Riom. Elle est la 6e plus grande ville du département avec 11 805 habitants en .

Thiers est la capitale française de la coutellerie ; elle est par ailleurs le plus gros bassin coutelier mondial avec près de cent entreprises dans ce domaine et un musée qui lui est consacré. Plus de 80 % des couteaux produits en France pour la poche, la cuisine ou la table sont fabriqués par des entreprises thiernoises. En est créé le couteau éponyme au nom de la ville afin de garder en mémoire le passé industriel de la ville.

Également connue pour être une cité médiévale qui garde son caractère ancien, Thiers est aujourd'hui protégée par le label national des secteurs sauvegardés. Du haut de ses remparts en pierres, la vieille ville se compose en majorité de maisons à colombages entourant l'Église Saint-Genès de Thiers dont bon nombre est répertorié sur la base Mérimée.

En haut : le centre historique de Thiers vu depuis le Pont du navire au Moutier. En bas à droite : Le Château du Pirou. En bas au centre : La Pedde du coin des hasards. En bas à gauche : Le centre d'art du creux de l'enfer. Au milieu à gauche : L'Église Saint-Genès de Thiers. En haut à gauche : des couteaux Le Thiers.

Lumières sur... modifier ]

Claire Chazal

Claire Chazal photographiée en 2009 par le Studio Harcourt.

Native de Thiers en Auvergne, Claire Chazal est la fille de Jean Chazal, un fils d'ouvrier devenu haut fonc­tion­naire après avoir réussi l'ENA, et de Josette, un insti­tu­trice puis profes­seur agrégé de lettres. Claire a 5 ans lorsque toute la famille s'installe dans le XVIe arron­dis­se­ment de Paris. Sa mère enseigne alors au lycée Jean-Baptiste Say. Lorsque Claire n'est pas plon­gée dans ses lectures, elle pratique la danse clas­sique. La bonne élève fait un parcours sans faute, bacca­lau­réat scien­ti­fique mention bien, HEC puis DEA d'écono­mie à Assas, avant malheu­reu­se­ment d’échouer au concours d’en­trée de l’ENA.

Au début des années 1980, Claire Chazal se dirige vers le jour­na­lisme et tient une chro­nique sur la danse dans l'émis­sion Barbier de nuit de Chris­tian Barbier sur Europe 1. En 1981, elle fait une rencontre déter­mi­nante pour sa carrière: celle du patron de presse Philippe Tesson, alors à la tête du Quoti­dien de Paris. Elle y reste cinq ans et va apprendre à ses côtés le métier de journaliste. Au jour­nal Les Échos, elle est chef du service écono­mie. Après la presse écrite, elle arrive sur le petit écran et devient grand repor­ter spécia­li­sée en écono­mie à partir de 1988 sur Antenne 2. Entre 1991 et 2015, elle présenta les JT du week-end de TF1. En 1996, elle devient direc­trice adjointe de l'infor­ma­tion de la chaîne. Paral­lè­le­ment, elle anime chaque semaine une émis­sion sur Radio Clas­sique, L'Invité Culture de Claire Chazal. En septembre 2015, la direc­tion de TF1 annonce que la jour­nas­liste va quit­ter la présen­ta­tion du JT du week-end.

Vie politique de la ville modifier ]

André Chassaigne en 2010.

Le maire actuel de la ville est Claude Nowotny (PCF), successeur de Thierry Déglon et de Maurice Adevah-Pœuf. C'est le sixième maire de la ville depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, après les socialistes Antonin Chastel (de 1944 à 1952), Fernand Sauzedde (de 1952 à 1971), Maurice Adevah-Pœuf (de 1977 à 2001) et les conservateurs/libéraux René Barnérias (1971 à 1977) et Thierry Déglon (2001 à 2014).
Le député de la Cinquième circonscription du Puy-de-Dôme, où Thiers est la plus grande ville, est depuis 2002, André Chassaigne. Depuis les dernières Élections législatives françaises de 2017, il a entamé sont quatrième mandat.

Liste complète des maires de Thiers depuis 1751

Divisions administratives
Institutions

Transports à Thiers modifier ]

Échangeur entre les autoroutes A89 et A711.
La Rocade de Thiers en bleu.
La Gare de Thiers en 2016.

Transports routiers

Sortie 29 (Thiers-ouest, Vichy, Ambert, Courpière) à 429 km;

Sortie 30 (Thiers-centre, La Monnerie-le-Montel, Saint-Rémy-sur-Durolle, Celles-sur-Durolle et Chabreloche).

Transports ferroviaires

Vie religieuse de la ville modifier ]

L'Église Saint-Genès de Thiers
L'Église Saint-Jean de Thiers et son cimetière.
L'Abbaye du Moutier et l'Église Saint-Symphorien.

Culte catholique

L'Église Saint-Genès de Thiers (photo 1), l'Église Saint-Jean de Thiers (photo 2), l'Église Saint-symphorien (photo 3), la Chapelle Saint-Roch, la Chapelle des sœurs Nevers, la Chapelle de l'hospice, l'Abbaye du Moutier ;

Culte musulman

La Mosquée Rue Rouget de L'Isle.

Culte orthodoxe

Le Temple de la Place aux arbres

Culte mormon

L'église rue Edgar Quinet.

Les médias modifier ]

Presse écrite

La Montagne (Centre-France), Info Magazine, Le Semeur Hebdo, L'Effronté, Sports Auvergne, Un Deux Quatre, Zap63, Le journal du coin, La Galipote, La Gazette de Thiers et Ambert.

Radios

NRJ Clermont, France Bleu Pays d'Auvergne, Benbenradio, Radio Altitude, RCF 63, Radio Arverne, Radio Campus Clermont-Ferrand, Radio RVA, Radio Scoop Clermont-FD, Virgin Radio, Nostalgie, Chérie FM, RFM.

Télévision

France 3 Auvergne, iC1, TV8 Clermont-Ferrand.

Personnalités liées à la ville modifier ]

Montdory
Jean Anglade
Claire Chazal
Zinedine Soualem
François truffaut
Aime Jacquet


Personnes célèbres nées à Thiers

Saint Étienne de Muret, Montdory, Guillet de Saint-George, Pierre Dubouchet, Gilbert de Riberolles, Jean-Jacques Berger, Francisque Tapon-Fougas, Jean-Félix Nourrisson, Jean Jacques Anatole Bouquet de La Grye, Victor Louis Vincelet, Claude Bardel, Louis Lasteyras, Mauricia Coquiot, Pierre Thiers, René Barnérias, Philippe Chazal, Claire Chazal, Patrick Berhault, Zinedine Soualem, Mathieu Potte-Bonneville, Ludovic Genest.

Personnalités liées à Thiers

Claude-Antoine Rudel, Claude-Ignace-Sébastien Brugière de La Verchère, Pierre-Narcisse Guérin, Prosper Brugière de Barante, Prosper Marilhat, Joseph Claussat, Gabrielle Chanel, Jean Anglade, Michel Charasse, Aimé Jacquet, Maurice Adevah-Pœuf, Jean-Luc Petitrenaud, André Chassaigne, Margaret Maury.

Quelques visiteurs célèbres

François Ier, Thierry Ier, George Sand, Napoléon III, Philippe Pétain, Charles de Gaulle, François Truffaut, Johnny Hallyday, Dalida, Myriam El Khomri, Annie Cordy, Anne Roumanoff, François Valéry, Gil Alma.

Culture à Thiers modifier ]

Le complexe Espace.
L'Usine du May en 2012.
Le Creux de l'enfer en 2017.
La salle n°1 du Festival de coutellerie Coutellia.
Le logo du festival de musique La Pamparina pour l'édition de 2016.
Musée de la coutellerie de Thiers.
Le cinéma Le Monaco en 2011.

Thiers propose une programmation et une saison culturelle chaque année, pour tous les publics. La ville possède une bibliothèque et une Médiathèque, toutes les deux situées en Ville-haute à proximité de la Place Antonin-Chastel et de l'hôtel-de-ville de Thiers. La médiathèque municipale est depuis janvier 2018 en cours de rénovation. La programmation culturelle est disponible sur le site de la ville.

La ville possède un cinéma ouvert toute l'année nommé Le Monaco situé dans le centre-ville. L’association thiernoise Emergence propose une programmation de films qui n’ont pas eu de publicité, des films indépendants réalisés par des gens qui ont des convictions et qui ne sont pas dans une logique commerciale et permet une ouverture sur le cinéma d’ailleurs. Le complexe Espace possède également une salle de cinéma mais n'est ouvert que quelques fois par mois.

Musées et lieux d'exposition

Le Musée de la coutellerie, La cité des couteliers, le Château du Pirou, le Château de la Chassaigne, l'Usine du may, Le Creux de l'enfer (Centre d'art contemporain), l'Usine d'Entraygues, l'Orangerie.

Salles de spectacles et de concerts

Le complexe Espace, Le complexe Métro, Le conservatoire Georges Guillot, La salle polyvalente Jo Cognet, La Sapine, La Roussette, La salle des Belins.

Festivals

La Pamparina (festival international de musique), Coutellia (Festival international de la coutellerie), La Foire au pré (Festival de bétail datant depuis plus de huit siècles), Les 13km Thiernois (Courses à pieds dans les rues de Thiers).

Géographie modifier ]

La Durolle.
La Dore à Iloa.
La Vallée des usines en 1900
L'Étang d'Iloa à Iloa Les Rives de Thiers.
Les bois noirs

Communes de l'Aire urbaine de Thiers

Infrastructures modifier ]

Etablissements de santé

Hôpital de Thiers.

Etablissements scolaires (écoles, collèges, lycées et universités)

Le Lycée Jean-Zay dans les années 1930.

Lycée Montdory, Lycée Jean-Zay, Lycée Germaine-Tillon, Collège Audembron, Collège Saint-Joseph, École primaire du Fau, École primaire du centre-A, École primaire du centre-B, École primaire de Turlet, École primaire des Garniers, École primaire de Bellevue, École primaire de la Vidalie, École primaire du Moutier, École primaire Émile-Zola, École maternelle du Fau, École maternelle du centre-A, École maternelle de Turlet, École maternelle des Garniers, École maternelle de la Vidalie, École maternelle du Moutier, École maternelle Émile-Zola.

La façade principale de l'hypermarché Carrefour et du centre commercial La Varenne 1.
Le centre commercial Intermarché de Thiers.

Lieux commerciaux

Le saviez-vous ? modifier ]

  • Thiers est bâtie sur un réseau souterrain de galeries qui étaient utilisées au moyen-âge pour relier un quartier de la cité médiévale à un autre. Aujourd'hui, plusieurs entrées sont dissimulées dans le centre ancien.
  • Aujourd'hui, un peu plus de 2km de remparts sont encore visibles autour de la cité médiévale. La majorité suit la Rue des murailles, d'où son nom.
  • La plus grande place publique de la ville-haute n'est pas la place Antonin-Chastel mais la Place Saint-Exupéry avec plus de 8 000m². Cette dernière est surtout connue pour accueillir la Salle Espace.
  • Le Pré des Archers, la place qui accueille la Foire au pré est plus grande que la Place de Jaude. La place située dans la ville-basse de Thiers a une superficie de 34 500 m² tandis que la célèbre place de Clermont-Ferrand a une superficie de 27 800 m².
  • Les rues tortueuses et pittoresques, ainsi qu'une cité médiévale suivant les pentes et les rochers ont permis à de nombreuses personnes d'imaginer une forme que donne la ville vue du ciel. Ainsi, Jean Anglade pense que "La ville ressembla longtemps, vue du ciel..., à un lézard qui descend, les pattes bien écartées, vers la Durolle pour y boire".