Couze (affluent de la Gartempe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Couze.

Couze
Illustration
La Couze près de sa source à Saint-Léger-la-Montagne.
Carte.
Carte hydrographique de la Haute-Vienne. La Couze et le lac de Saint-Pardoux sont situés au nord.
Caractéristiques
Longueur 35,2 km [1]
Bassin 800 km2 [1]
Bassin collecteur Loire
Débit moyen ?
Nombre de Strahler 2
Organisme gestionnaire EPTB Vienne[2]
Régime pluvial océanique
Cours
Source les monts d'Ambazac
· Localisation Saint-Léger-la-Montagne
· Altitude 605 m
· Coordonnées 46° 01′ 03″ N, 1° 27′ 08″ E
Confluence Gartempe
· Localisation Rancon
· Altitude 196 m
· Coordonnées 46° 07′ 56″ N, 1° 12′ 33″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Haute-Vienne
Arrondissements Limoges, Bellac
Cantons Ambazac, Bellac, Châteauponsac
Régions traversées Nouvelle-Aquitaine

Sources : SANDRE:« L5114000 », Géoportail

La Couze est une rivière française, de la région de Nouvelle-Aquitaine, qui coule dans le département de la Haute-Vienne. C'est un affluent gauche de la Gartempe, et donc un sous-affluent de la Loire, par la Creuse et la Vienne.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 35,2 km de longueur[1], la Couze prend sa source dans les monts d'Ambazac, à 605 mètres d'altitude[3], près de Saint-Léger-la-Montagne. Elle coule vers l'ouest, remplissant avec son principal affluent le Ritord le lac de Saint-Pardoux. Elle prend la direction du nord-ouest[4], approchant Saint-Symphorien-sur-Couze et baignant Balledent, avant de se jeter dans la Gartempe près de Rancon[5].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de la Haute-Vienne, la Couze traverse les neuf communes[1] suivantes, de l'amont vers l'aval, Saint-Léger-la-Montagne (source), Bersac-sur-Rivalier, Razès, Compreignac, Saint-Pardoux, Saint-Symphorien-sur-Couze, Roussac, Balledent, Rancon (confluence).

Soit en termes de cantons, la Couze prend source dans le canton d'Ambazac, traverse le canton de Bellac, conflue dans le canton de Châteauponsac, le tout dans les arrondissements de Limoges et de Bellac.

Toponyme[modifier | modifier le code]

La Couze a donné son hydronyme à la commune de Saint-Symphorien-sur-Couze.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

La Couze traverse une seule zone hydrographique « La Couze & ses affluents » de 800 km2 de superficie[1]. Ca bassin versant est constitué à 59,92 % de « territoires agricoles », à 37,59 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 1,73 % de « territoires artificialisés », à 0,63 % de « surfaces en eau », à 0,63 % de « zones humides »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'EPTB Vienne a initiée en 2003 un projet le contrat de rivière pour la Gartempe et ses affluents, signé en novembre 2011, donc pour un programme d'actions de cind ans jusqu'en 2016[2]

Affluents[modifier | modifier le code]

La Couze a sept tronçons affluents référencés mais avec cinq bras donc avec deux affluents :

Donc son rang de Strahler est de deux.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Sur son cours on rencontre des moulins[7]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - La Couze (L5114000) » (consulté le 20 septembre 2014)
  2. a et b « Contrat de rivière Gartempe », sur www.eptb-vienne.fr (consulté le 2 mai 2016)
  3. Géoportail, « Source de la Couze » (consulté le 3 mai 2016).
  4. Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 3 mai 2016)
  5. Géoportail, « Confluece de la Couze ave la Gartempe » (consulté le 3 mai 2016).
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Ritord (L5115400) » (consulté le 3 mai 2016)
  7. « Vallée de la Couze et ses moulins », sur gartempe.fauvet.pagesperso-orange.fr (consulté le 3 mai 2016)