Couëtron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Couëtron
Illustration
Caractéristiques
Longueur 16,8 km
Bassin 85 km2
Bassin collecteur la Loire
Débit moyen 0,514 m3/s (Souday)
Régime pluvial
Cours
Confluence la Braye
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Régions traversées Centre-Val de Loire

Le Couëtron est un cours d’eau du centre de la France, qui coule entièrement dans le département de Loir-et-Cher. Son bassin s'étend dans la région méridionale du Perche, appelée Perche-Gouët et à des territoires limitrophes du Vendômois. C'est un affluent en rive gauche de la Braye, elle-même sous-affluent de la Loire par le Loir et la Maine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Couetron prend sa source aux environs de La Fontenelle, et prend d'emblée la direction de l'ouest, direction qu'il maintiendra presque tout au long de son parcours jusqu'aux abords de son débouché dans la Braye. Son bassin s'étend d'est en ouest au sud de ce qui reste de la forêt de Montmirail, c'est-à-dire au sud du parc naturel régional du Perche.

Affluents[modifier | modifier le code]

Pas d'affluents notables.

Communes traversées[modifier | modifier le code]

Depuis la source :

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Comparé aux autres cours d'eau du bassin du Loir, le Couetron est une rivière moyennement abondante, bénéficiant du climat un peu plus humide qui règne dans la région sud du Perche. Son débit a été observé sur une période de 32 ans (1970-2002), à Souday, localité toute proche de son confluent avec la Braye, affluent du Loir[1]. La surface de bassin ainsi étudiée est de 85 km2, soit la presque totalité du bassin versant de la rivière.

Le module de la rivière à Souday est de 0,514 m3/s.

Le Couetron présente des fluctuations saisonnières de débit assez marquées, avec une période de hautes eaux d'hiver portant le débit mensuel moyen à un niveau situé entre 0,87 et 1,15 m3/s, de décembre à mars inclus (avec un maximum en janvier-février). Dès fin mars le débit diminue progressivement pour aboutir à la période des basses eaux qui se déroule de juin à septembre, avec une baisse du débit moyen mensuel allant jusqu'à 0,124 m3/s au mois d'août, ce qui reste assez confortable pour un aussi petit cours d'eau. Cependant les fluctuations de débit peuvent être plus importantes d'après les années et sur des périodes plus courtes.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Souday
(Données calculées sur 32 ans)

À l'étiage le VCN3 peut chuter jusque 0,057 m3/s, en cas de période quinquennale sèche, soit 57 litres par seconde, ce qui n'est pas trop sévère, et normal comparé à la moyenne des cours d'eau du bassin du Loir.

Les crues peuvent être importantes compte tenu de la petitesse du bassin versant. Les QIX 2 et QIX 5 valent respectivement 12 et 18 m3/s. Le QIX 10 est de 22 m3/s, le QIX 20 de 26 m3/s, tandis que le QIX 50 se monte à 31 m3/s.

Le débit instantané maximal enregistré à Souday durant cette période, a été de 26,3 m3/s le 22 janvier 1995, tandis que le débit journalier maximal enregistré était de 17,7 m3/s le même jour. En comparant la première de ces valeurs à l'échelle des QIX de la rivière, il apparaît que cette crue était d'ordre vicennal, et donc destinée à se reproduire avec une fréquence certaine.

Il peut être intéressant de comparer les QIX 2, QIX 10 et QIX 20 du Couetron à ceux de l'Yvette, affluent de la rive gauche de l'Orge, coulant en amont de Paris, possédant un bassin trois fois plus vaste, et ayant produit quelques désastreuses inondations ces dernières décennies. Alors que le QIX 2 du Couetron se monte à 12 m3/s, celui de l'Yvette en vaut 9,4. Quant au QIX 10, celui du Couetron étant de 22 m3/s, il est de 15 m3/s pour l'Yvette. Enfin tandis le QIX 20 du Couetron se monte à 26 m3/s, celui de l'Yvette n'atteint que 17 m3/s. On doit en conclure que les crues du Couetron proportionnellement sont au moins quatre fois plus importantes que celles de l'Yvette, rivière présentant cependant des risques sérieux.

Le Couetron est une rivière moyennement abondante. La lame d'eau écoulée dans son bassin versant est de 192 millimètres annuellement, ce qui est nettement inférieur à la moyenne du bassin de la Loire (244 millimètres), mais beaucoup plus élevé que la moyenne du bassin du Loir (129 millimètres). Le débit spécifique (ou Qsp) de la rivière atteint 6,1 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Patrimoine - Curiosités - Tourisme[modifier | modifier le code]

Quoique enclavée bien loin des grands centres, la région du Couetron n'en est pas moins détentrice d'un riche patrimoine architectural tant civil que religieux, et notamment de châteaux et de très anciennes églises. À cela s'ajoutent les paysages verdoyants des collines du Perche et la forêt de Montmirail toute proche.

  • La Fontenelle, et son château du XIXe siècle, son église Saint-Loup-et-Saint-Gilles romane du XIIe siècle, dotée d'un riche mobilier (retable en bois du XVIIe et fonts baptismaux du XVIe siècle).
  • Arville possède une Commanderie de l'Ordre des Templiers bien restaurée. L'église Notre-Dame du XIIe siècle est l'ancienne chapelle des Templiers. Centre d'histoire de la Chevalerie. Pêche et sentiers de randonnée dans une campagne verdoyante. Collines du Perche.
  • Oigny et son église notre-Dame du XIIe siècle.
  • Le Plessis-Dorin, avec son église Saint-Jean-Baptiste des XIIe et XVe siècles ornée de grandes peintures du XVIIIe. La forêt de Montmirail est présente. Sentiers de randonnée, chasse et pêche, baignades et canoë-kayak dans le Couetron. Camping et centre de loisirs.
  • Souday bourgade possédant deux châteaux : Le château de Glatigny date du XVIe et sa chapelle du XVIIIe. Le château de La Cour du XIVe a été remanié au XIXe. Église Saint-Pierre, partiellement préromane du IXe siècle, et romane du XIe, remaniée aux XVIIe et XIXe siècles, ornée de fresques de la fin du XIIe siècle. Plan d'eau. Pêche, centre équestre, poney-club, gîtes ruraux et chambres d'hôtes...

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Banque Hydro - Station M1214010 - Le Couetron à Souday (ne pas cocher la case "Station en service")