Ambène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

l'Ambène
Illustration
L'Ambène dans les gorges d'Enval.
Carte.
arrondissement de Riom dans le Puy-de-Dôme
Caractéristiques
Longueur 30,1 km [1]
Bassin collecteur la Loire
Débit moyen (Entraigues)
Nombre de Strahler 4
Régime pluvio-nival
Cours
Source au pied de la Roche-de-Sauterre
· Localisation Manzat
· Altitude 977 m
· Coordonnées 45° 54′ 21″ N, 2° 56′ 09″ E
Confluence le Bédat
· Localisation Entraigues
· Altitude 310 m
· Coordonnées 45° 53′ 22″ N, 3° 16′ 04″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Sardon
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Puy-de-Dôme
Arrondissements Riom
Cantons Saint-Georges-de-Mons, Saint-Ours, Châtel-Guyon, Riom, Aigueperse
Régions traversées Auvergne
Principales localités Riom

Sources : SANDRE:« K2774000 », Géoportail

L'Ambène est une petite rivière qui coule dans le département du Puy-de-Dôme, en région Auvergne-Rhône-Alpes, affluent du Bédat, donc sous-affluent de la Loire par l'Allier et la Morge.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom viendrait du gaulois amba qui signifie « petite rivière ».

Géographie[modifier | modifier le code]

La longueur de son cours d'eau de 30,1 kilomètres[1]. Elle prend sa source sur un plateau granitique à environ 800 m d'altitude , au pied de la Roche-de-Sauterre (977 m) sur la commune de Manzat.

Elle passe ensuite à Charbonnières-les-Varennes, puis par cascades et cascatelles successives, elle emprunte les gorges d'Enval, sauvage précipice appelé le « Bout du monde ».

Au bout de ces défilés, l'Ambène entre dans la plaine de la Limagne, traverse Mozac où elle est renforcée par le ruisseau des Moulins Blancs qui naît à Saint-Genès-l'Enfant (commune de Malauzat). À Mozac, elle traverse le territoire communal d'ouest en est, en passant à 150 m au nord de l'abbaye Saint-Pierre, puisqu'elle était un élément de sa défense. Au terroir dit des Boules entre Mozac et Riom, elle est artificiellement détournée pour alimenter le centre médiéval de la ville de Riom où existait un quartier artisanal de tanneries.

Elle passe enfin au sud d'Ennezat avant de se jeter au point de confluence d'Entraigues[N 1] dans la rivière du Bédat (environ 310 m d'altitude, rive gauche), affluent de la Morge et sous-affluent de l'Allier.

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Par ordre, d'amont en aval, sept communes sont traversées par l'Ambène : Manzat, Charbonnières-les-Varennes, Enval, Mozac, Riom, Ennezat et Entraigues.

Soit en termes de cantons, l'Ambène prend source dans le canton de Saint-Georges-de-Mons, traverse les canton de Saint-Ours, canton de Châtel-Guyon, canton de Riom, conflue dans le canton d'Aigueperse, le tout dans l'arrondissement de Riom.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

L'Ambène traverse une seule zone hydrographique Le Bédat de l'Ambène (C) à la Morge (NC) (K277) de 393 km2 de superficie[1],[N 2]. Ce bassin versant est constitué à 55,62 % de « territoires agricoles », à 26,12 % de « forêts et milieux semi-agricoles », à 18,39 % de « territoires artificialisés »[2]

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

L'Ambène a quatre affluents référencés[1] dont :

  • le Sardon ou le ruisseau le Ponturin (rg), 11,1 km sur quatre communes avec trois affluents et de rang de Strahler trois[2].

Donc son rang de Strahler est de quatre;

Hydrologie[modifier | modifier le code]

La coulée verte[modifier | modifier le code]

Projet initié en 1982, participant à la sensibilisation à l'environnement. La communauté de communes Riom Communauté aménage ainsi les berges de l'Ambène afin de proposer un cheminement doux. L’objectif final est de créer un cheminement partant des gorges d’Enval pour rallier Riom, à hauteur du moulin de la Croûte en passant par Mozac. Un circuit total de 10,5 kilomètres bordant l’Ambène, qui sera accessible à tous. L'espace aménagé comprend une piste cyclable, des cheminements piétonniers, des aires de jeux et des terrains de sport.

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Entraigues est un toponyme qui signifie « entre les eaux ». Ici, ce nom est dû à la présence des deux rivières : le Bédat et son affluent l'Ambène qui enserre le village.
  2. le SANDRE 2016 est incomplet concernant le bassin versant ainsi que les affluents et le Bedat a toujours pour affluent la fiche gelée du K277400A

Références[modifier | modifier le code]

Cet article est en partie rédigé grâce à l'entrée « Ambène » extraite de Paul Joanne (dir.), Dictionnaire géographique et administratif de la France et de ses colonies, t. 1, Paris, Éditions Hachette, 1890, p. 87. disponible sur Gallica

  1. a b c et d Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau d'Ambène (K2774000) » (consulté le 9 juillet 2016)
  2. a et b Sandre, « Fiche cours d'eau - le Sardon (K2775000) » (consulté le 9 juillet 2016)

Ressources relatives à la géographie : GeoNames • SandreVoir et modifier les données sur Wikidata