Pamparina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Pamparina
Festival international de musique de rue de Thiers
Image illustrative de l’article Pamparina
Le logo du festival pour l'édition de 2019.

Lieu Blason de Thiers.png Thiers
Période 3 jours
Scènes 5
Date de création 1998
Fondateurs
Statut juridique Association loi de 1901
Organisateurs Ville de Thiers
Direction Ville de Thiers
Médias associés La Montagne, France Musique, France 3 Auvergne, La Croix, L'Éveil, France Bleu Pays d'Auvergne, RCF, Télérama
Site web [1]

La Pamparina (aussi connue sous le nom de Festival international de musique de rue de Thiers) est un festival de musique créé en 1998 par Maurice Adevah-Pœuf, alors maire de Thiers. Le festival se déroule généralement le premier week-end du mois de juillet, pendant trois jours, dans les rues médiévales du centre-ville de Thiers (Puy-de-Dôme, France)[1].

Sa programmation, éclectique et internationale, mêle découverte de jeunes talents et légendes vivantes, au cœur de la cité médiévale[1].

Le festival permet également de faire découvrir le centre historique de Thiers, le musée de la coutellerie, la vallée des usines, le Creux de l'enfer ou l'Église Saint-Genès de Thiers[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Ouverte au public en 1998, la Pamparina vient combler un manque de festivité au début de l'été à Thiers.

Pamparina signifie Faire la fête en auvergnat[2].

Le festival restera pendant plus de 17 ans sous le seuil symbolique de fréquentation de 20 000 visiteurs. L'évolution du festival, son agrandissement, l'ajout de différentes activités dans le centre de Thiers a permis de doubler la fréquentation en deux ans[3]. Ainsi, en 2014, 21 000 visiteurs étaient présents, 25 000 en 2015 et plus de 45 000 pour l'édition de 2016[4]. L'édition de 2018 marque le record de fréquentation du festival avec 48 000 visiteurs[5].

En 1998, une seule scène était située au pied de l'église Saint-Genès, en 2010 une deuxième scène vient s'ajouter place Antonin-Chastel. C'est en 2012 qu'une troisième et quatrième scène au square du verdun et rue mercière viennent s'installer et à l'édition de 2015 qu'un Karaoké se manifeste dans la rue du Transvaal proche du château du Pirou. Trois espaces sont réservés aux spectacles: la place du Pirou au pied du château du Pirou, la place Lafayette et la placette en bas de la rue conchette[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c design.hyena.fr, « Pamparina le festival », sur www.pamparinalefestival.com (consulté le 19 mai 2017)
  2. Pierre Bonnaud, Nouveau dictionnaire général français-auvergnat, Nonette, Créer, , 776 p. (ISBN 2-909797-32-5, lire en ligne), p. 89
  3. Centre France, « Retour en images sur la Pamparina 2015 », www.lamontagne.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 19 mai 2017)
  4. « http://www.ville-thiers.fr/Pamparina-2016-quel-succes », sur www.ville-thiers.fr (consulté le 19 mai 2017)
  5. Centre France, « Festival - « Une nouvelle édition record » pour la Pamparina, à Thiers », www.lamontagne.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 10 juillet 2018)
  6. « http://www.ville-thiers.fr/Pamparina-1337 », sur www.ville-thiers.fr (consulté le 19 mai 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]