Curraize

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Curraize
Illustration
Pont sur la Curraize à Saint-Georges-Haute-Ville.
Carte.
L'arrondissement de Montbrison
Caractéristiques
Longueur 21,8 km [1]
Bassin 109 km2
Bassin collecteur Loire
Nombre de Strahler 4
Cours
Source dans les Grands Bois
· Localisation Verrières-en-Forez
· Altitude 1 098 m
· Coordonnées 45° 33′ 17″ N, 3° 58′ 13″ E
Confluence Mare
· Localisation Précieux
· Altitude 358 m
· Coordonnées 45° 34′ 54″ N, 4° 11′ 04″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Loire
Arrondissement Montbrison
Cantons Montbrison, Saint-Jean-Soleymieux, Saint-Just-Saint-Rambert
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes

Sources : SANDRE, Géoportail

La Curraize est une rivière du département de la Loire, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes et un affluent de la Mare, donc un sous-affluent de la Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 21,8 kilomètres de longueur[1], la Curraize prend sa source dans les Grands Bois, sur la commune de Verrières-en-Forez, à l'altitude 1098 mètres, près du lieu-dit Fourchany[2]. Certains trouvent la source sur la commune de Chazelles-sur-Lavieu à l'altitude 1100 mètres[3].

Elle conflue sur la commune de Précieux, à l'altitude 358 mètres, entre les lieux-dits le Charmat et Azieux[2]. Le bassin versant est de 109 km²[4].

Le canal du Forez croise la Curraize par un pont-canal, sur la commune de Saint-Romain-le-Puy au lieu-dit 'le Côté des Tourettes'45° 34′ 48,6″ N, 4° 06′ 59,31″ E.

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de la Loire, la Curraize traverse neuf communes[1] et trois cantons :

Soit en termes de cantons, la Curraize prend source dans le canton de Montbrison, traverse le canton de Saint-Jean-Soleymieux, canton de Saint-Just-Saint-Rambert et conflue sur le même canton que la source le canton de Montbrison, dans l'arrondissement de Montbrison.

Affluents[modifier | modifier le code]

La Curraize a sept affluents référencés[1] :

Hydrologie[modifier | modifier le code]

le rang de Strahler est de quatre.

Aménagements[modifier | modifier le code]

Une station de traitement des eaux existe à Lavieu, Précieux et deux stations de pompage sur Saint-Thomas-la-Garde, Saint-Georges-Haute-Ville, près du lieu-dit les Salles-Basses.

Écologie[modifier | modifier le code]

La Curraize fait l'objet d'un classement en zone ZNIEFF de type I pour une superficie de 124,4 hectares[3] avec en particulier le grimpereau des bois, le tarin des aulnes, et l'écrevisse à pattes blanches.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références
  1. a b c et d Sandre, « Fiche cours d'eau - la Curraize (K0654000) » (consulté le 26 novembre 2017)
  2. a et b Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 13 décembre 2009)
  3. a et b région Rhône-Alpes et Ministère de l'Écologie, « Rivière la Curraize » (consulté le 13 décembre 2009)
  4. annuaire mairie, « La Curraize » (consulté le 13 décembre 2009)