Canche (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Canche.
Canche
Le haut des Gorges de la Canche
Le haut des Gorges de la Canche
Caractéristiques
Longueur 15,2 km
Bassin ?
Bassin collecteur Bassin de la Loire
Débit moyen ?
Régime pluvial
Cours
Confluence Celle
· Localisation La Celle-en-Morvan
· Altitude 325 m
· Coordonnées 47° 00′ 41″ N, 4° 11′ 37″ E
Se jette dans Celle
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Saône-et-Loire
Régions traversées Bourgogne-Franche-Comté
Principales localités Roussillon-en-Morvan, La Celle-en-Morvan

La Canche est une rivière française qui coule dans le nord du département de la Saône-et-Loire, dans le Parc naturel régional du Morvan. Elle rejoint la Chaloire à La Celle-en-Morvan pour former la Celle, qui est elle-même un affluent de l'Arroux, lequel se jette dans la Loire[1],[N 1].

On ne la confondra pas avec la Canche, fleuve côtier du Pas-de-Calais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Pont sur la route D179, au-dessous du barrage.

La Canche prend sa source dans la forêt domaniale de Saint-Prix, sur les pentes du Haut Folin, point culminant du Morvan, à près de 800 m d'altitude. Rejointe par le Méchet au lieu-dit La Croisette, elle s'écoule d'abord en direction du nord-est jusqu'à Roussillon-en-Morvan où elle oblique vers l'est. Sa longueur totale est de 15,2 km[2].

Au-dessus de Roussillon-en-Morvan, son cours est interrompu par un barrage hydro-électrique, après quoi elle se faufile dans le massif granitique par des gorges forestières pittoresques (les Gorges de la Canche) sur deux kilomètres environ, jusqu'à la centrale EDF. La cascade dite du Saut de la Canche se situe vers la mi-parcours. Dans la partie inférieure, on trouve des marmites de géant creusées par les tourbillons.

Le cours supérieur de la Canche est longé par la route départementale D179. Un sentier de randonnée (assez « sportif ») parcourt le fond des gorges. À partir de Roussillon, c'est la D978 qui l'accompagne jusqu'à La Celle.

Le confluent avec la Chaloire se situe à 330 m d'altitude environ.

Les gorges de la Canche sont classées réserve biologique domaniale, et font partie des sites Natura 2000[3],[4]. Les eaux de la rivière abritent le chabot de rivière et la truite fario, caractéristiques des eaux froides et très oxygénées. Le cincle plongeur s'y rencontre à proximité immédiate, et la vallée est fréquemment survolée par le circaète Jean-le-Blanc. En amont du barrage, on trouve des tourbières dues au sol acide et aux conditions climatiques particulières.

Communes traversées[modifier | modifier le code]

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Le barrage de la Canche[modifier | modifier le code]

Retenue et barrage de la Canche, à Roussillon-en-Morvan.

Le barrage et l'usine d'hydroélectricité, construits de 1919 à 1921 par la Compagnie d'électricité de la Grosne, ont été nationalisés et transférés à EDF en 1946. Les installations sont d'origine à l'exception des organes de commande, de transformation et d'évacuation du courant. Le barrage a une hauteur de 7,5 m et une longueur de 72,5 m. Il retient un volume d'eau de 23 600 m3. La puissance maximale de l'usine, fournie par trois groupes turbo-alternateurs, est de 2 500 kW. La production annuelle est d'environ 3,2 millions de kWh.

L'eau circule dans une conduite de 1 657 m de long pour un dénivelé de 106 m. Le courant produit est désormais évacué par une ligne souterraine. L'usine est pilotée depuis la centrale de Bois de Cure, dans l'Yonne[N 2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon une autre interprétation, la Canche se jette dans la Celle (parfois orthographiée Selle) à La Celle-en-Morvan ; la Chaloire étant considérée comme la section médiane de la Celle.
  2. Panneaux d'information installés en 2003 à proximité du barrage.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN au 1:100 000 n° 36 Nevers - Autun, 8e éd. (1996)
  2. SANDRE, « Fiche rivière la canche (K128800A) » (consulté le 22 juin 2009)
  3. Fiche FR2600982 sur le réseau Natura 2000
  4. Forêts, landes, tourbières de la vallée de la Canche sur le site du Parc naturel régional du Morvan