Auxence (affluent de la Romme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Auxence.
À ne pas confondre avec l'Auxence, affluent de la Seine.
Auxence
L'Auxence près de sa confluence avec la Romme (rivière).
L'Auxence près de sa confluence avec la Romme (rivière).
Caractéristiques
Longueur 17 km
Bassin ?
Bassin collecteur la Loire
Débit moyen 0,110 m3/s (Champtocé-sur-Loire)
Régime pluvial
Cours
· Localisation Belligné
· Coordonnées 47° 28′ 35″ N, 1° 01′ 04″ O
· Localisation Champtocé-sur-Loire
· Coordonnées 47° 27′ 04″ N, 0° 51′ 50″ O
Confluence la Romme
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France

L'Auxence est une rivière coulant dans les départements de la Loire-Atlantique et de Maine-et-Loire. C'est un affluent direct de la Romme qui se jette dans la Loire en rive droite.

Description[modifier | modifier le code]

Ce cours d'eau d'une longueur totale de 17 kilomètres, prend sa source en Loire-Atlantique, sur la commune de Loireauxence (commune déléguée de Belligné) et traverse la commune vers l'est en marquant la limite entre les communes déléguées de Belligné et de La Chapelle-Saint-Sauveur. Elle passe ensuite en Maine-et-Loire, arrosant le nord de la commune de Saint-Sigismond, marquant la limite de cette commune avec celle de Val d'Erdre-Auxence (commune déléguée de Villemoisan), puis entre Villemoisan et Champtocé-sur-Loire où elle rejoint la Romme[1].

Étang de la Clémencière[modifier | modifier le code]

Le premier étang de la Clémencière est situé sur la commune de La Cornuaille. Il est alimenté par le ruisseau Vernou. Celui-ci traverse cet étang et poursuit son cours jusqu'à l'étang de Piard, puis le ruisseau se jette dans l'Auxence. Sur son territoire, s'étend deux zones ZNIEFF de type II, c'est-à-dire un grand ensemble naturel riche et peu modifié, offrant des potentialités biologiques importantes. Elles sont situées au nord-est : Le bois des Charmeraies et l'étang de la Clemencière (ZNIEFF 520220037). C'est le boisement le plus important de cette partie du Segréen, constitué d'une chênaie-charmaie et de belles plantes vernales. L'étang a un intérêt local pour l'avifaune et les odonates. Il sert de refuge aux anatidés en période de chasse, puisque c'est le seul étang du secteur ou la chasse est interdite[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Caractéristiques de l'Auxence sur le site du SANDRE
  2. « ZNIEFF520220037 - BOIS DES CHARMERAIES ET ETANG DE LA CLEMENCIERE », sur l'inventaire national du patrimoine naturel, édité par le muséum national d’histoire naturelle, (consulté le 13 mars 2011)