Sanguèze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sanguèze
Illustration
La Sanguèze sous le pont romain de Mouzillon
Caractéristiques
Longueur 44 km [1]
Bassin 162 km2 [1]
Bassin collecteur Bassin de la Loire
Régime Pluvial océanique
Cours
Source Mauges
· Localisation La Renaudière, Maine-et-Loire, France
· Altitude 47 m
· Coordonnées 47° 08′ 11″ N, 1° 04′ 46″ O
Confluence Sèvre nantaise
· Localisation Le Pallet, Loire-Atlantique, France
· Altitude m
· Coordonnées 47° 07′ 47″ N, 1° 20′ 00″ O
Se jette dans Sèvre nantaise
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Loire-Atlantique, Maine-et-Loire
Régions traversées Pays de la Loire
Principales localités La Renaudière, Villedieu-la-Blouère, Gesté, La Chaussaire, La Regrippière, Tillières, Vallet, Mouzillon, Le Pallet

Sources : SANDRE, Géoportail

La Sanguèze est une rivière de l'Ouest de la France, dans les deux départements de la Loire-Atlantique et de Maine-et-Loire, en région Pays de la Loire, affluent de la Sèvre nantaise en rive droite, donc sous-affluent de la Loire.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom Sanguèze est une forme altérée de Saint-Guaise, ou Saint-Vaise[2], encore prononcé Sainguèze dans la région.

Géographie[modifier | modifier le code]

Prenant sa source à La Renaudière[3], en Maine-et-Loire, elle prend une direction nord en traversant Villedieu-la-Blouère, Gesté et La Chaussaire, puis une direction ouest-sud-ouest, en faisant la limite départementale entre Maine-et-Loire et Loire-Atlantique, entre les communes de La Regrippière et Tillières. Elle traverse ensuite le vignoble du Muscadet, par Vallet, Mouzillon (où elle est enjambée par le Pont romain) et, au Pallet, où, après un parcours de 44 km[1], se jette dans la Sèvre nantaise qui, elle-même se déverse dans la Loire.

Affluents[modifier | modifier le code]

En aval de La Chaussaire, la Sanguèze reçoit les eaux du Ruisseau du Verret. Ensuite, elle reçoit le Ruisseau de La Braudière et le Ruisseau de la Digue à Tillières. À l'est de Mouzillon, elle est rejointe par la Logne.

Gestion[modifier | modifier le code]

Le S.A.G.E.[4] de la Sèvre Nantaise englobe la Sèvre Nantaise, les Petite et Grande Maine, la Moine, l'Ouin et la Sanguèze.

Renaturation[modifier | modifier le code]

Le clapet de la Motte, ouvert définitivement dans le cadre de la renaturation à Mouzillon.

À l'été 2004, le Syndicat d'Aménagement de la Sanguèze expérimente un retour au cours naturel de la rivière en éliminant une partie des constructions retenant l'eau et modifiant le débit. Il s'agit aussi de maîtriser la pollution et le déclin de certaines espèces de poissons qui ne pouvaient pas survivre dans une eau sous-oxygénée car trop stagnante[5].

Ainsi, à l'étang de la Motte, dans le bas du bourg de Mouzillon, le clapet de retenue de la pièce d'eau est ouvert et l'espace libéré est réaménagé pour que la nature reprenne ses droits.

D'autres structures seront aussi modifiées, telles que des chaussées de vieux moulins à eau, autorisant le franchissement par les poissons, impossible jusque-là et l'arrêt d'accumulation de sédiments.

Les deux derniers tiers de la rivière vont être rendus au cours normal de l'eau.

Galerie[modifier | modifier le code]

Dans le sens du courant.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Sandre, « Fiche cours d'eau - La Sanguèze (M7314000) » (consulté le 25 septembre 2013)
  2. [PDF] « Clisson et ses monuments - "Etude historique et archéologique" par le Comte Paul de Bethou », sur odile-halbert.com (consulté le 24 septembre 2013), p. 14
  3. « Syndicat intercommunal d'aménagement de la Sangueze », sur sevre-nantaise.com
  4. « SAGE Sèvre Nantaise », sur gesteau.eaufrance.fr (consulté le 16 septembre 2013)
  5. « L'expérimentation de renaturation de la Sanguèze à la Motte à Mouzillon par le Syndicat d'Aménagement de la Sanguèze », sur sevre-nantaise.com (consulté le 27 septembre 2013)