Semence (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Semence.

Semence
Illustration
Confluence de la Semence avec l'Arconce à Charolles
Caractéristiques
Longueur 19,3 km [1]
Bassin collecteur Bassin de la Loire
Nombre de Strahler 3
Cours
Source Étang des Champs
· Localisation Verosvres
· Altitude 365 m
· Coordonnées 46° 24′ 02″ N, 4° 26′ 52″ E
Confluence Arconce
· Localisation Charolles
· Altitude 278 m
· Coordonnées 46° 26′ 03″ N, 4° 16′ 25″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche sans
· Rive droite Carrèze, Gâ
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Charolles
Cantons Saint-Bonnet-de-Joux, Charolles
Régions traversées Bourgogne-Franche-Comté
Principales localités Charolles

Sources : SANDRE, Géoportail

La Semence est un cours d'eau du département de Saône-et-Loire en région Bourgogne-Franche-Comté et un affluent gauche de l'Arconce, donc un sous affluent de la Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 19,3 km de longueur[1], la Semence prend source sur la commune de Verosvres, à l'Étang des Champs, à 365 m d'altitude et conflue en rive gauche de l'Arconce sur la commune de Charolles, en centre-ville, à 278 m d'altitude[2].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de Saône-et-Loire, l'Arconce traverse cinq communes[1] et deux cantons :

Soit en termes de cantons, la Semence prend source dans le canton de Saint-Bonnet-de-Joux, et conflue dans le canton de Charolles, le tout dans l'arrondissement de Charolles.

Affluents[modifier | modifier le code]

La Semence a deux tronçons affluents référencés[1] :

Le rang de Strahler est donc de trois.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Sandre, « Fiche cours d'eau - La Semence (K1145800) » (consulté le 5 février 2014)
  2. Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 5 février 2014)