Yèvre (Cher)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

47° 13′ 09″ N 2° 03′ 35″ E / 47.21917, 2.05972 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yèvre.
l'Yèvre
(ruisseau de Gron, le Terrecout)
alt=Bords de l'Yèvre à Vierzon      Images externes    selon le SIVY - Syndicat intercommunal de la vallée de l'Yèvre         bassin versant de l'Yèvre
Bords de l'Yèvre à Vierzon
Images externes
selon le SIVY - Syndicat intercommunal de la vallée de l'Yèvre
bassin versant de l'Yèvre
Caractéristiques
Longueur 80 km [1]
Bassin 2 220 km2
Bassin collecteur Loire
Débit moyen 15,5 m3/s
Organisme gestionnaire Syndicat intercommunal de la vallée de l'Yèvre[2]
Régime pluvial
Cours
Source château du Coupois
· Localisation Gron
· Altitude 189 m
· Coordonnées 47° 08′ 18″ N 2° 44′ 54″ E / 47.1383, 2.7483 (Source - l'Yèvre)  
Confluence Cher
· Localisation Vierzon
· Altitude 95 m
· Coordonnées 47° 13′ 09″ N 2° 03′ 25″ E / 47.2192, 2.0569 (Confluence - l'Yèvre)  
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche L'Airain, L'Auron
· Rive droite l'Ouatier, le Langis, le Moulon, le Colin, le Barangeon
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Cher
Arrondissements Bourges, Vierzon
Cantons Baugy, Aix-d'Angillon, Bourges-1, Bourges-2, Saint-Doulchard, Mehun-sur-Yèvre, Vierzon-2, Vierzon-1
Régions traversées Région Centre

Sources : SANDRE, Géoportail

L'Yèvre est une rivière française qui coule dans le département du Cher et qui se jette en rive droite dans le Cher à Vierzon. Avec la Sauldre et l'Arnon, elle compte parmi les principaux affluents de cette rivière.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 80,6 km de longueur[1], elle prend sa source à Gron, à une trentaine de kilomètres à l'est de Bourges (forêt de Saint-Igny). Elle traverse des paysages de plaines, à forte dominance rurale, marqués par l'agriculture, mais également des paysages urbains, déterminés par les agglomérations de Bourges, et de Vierzon, enfin, elle conflue avec le Cher, en rive droite - donc au nord -, au niveau de Vierzon, après un parcours de 80 kilomètres.

Des paysages plus spécifiques caractérisent le bassin versant de l’Yèvre tel que les Marais de Bourges ou la région forestière de la Sologne en aval de la rivière.

Communes traversées[modifier | modifier le code]

Dans le seul département du Cher (18) l'Yèvre traverse dix-huit communes[1] et huit cantons :

Soit en termes de cantons, l'Yèvre prend source dans le canton de Baugy, traverse les canton des Aix-d'Angillon, canton de Bourges-1, canton de Bourges-2, canton de Saint-Doulchard, canton de Mehun-sur-Yèvre, canton de Vierzon-2, conflue dans le canton de Vierzon-1, le tout dans les deux arrondissement de Bourges et arrondissement de Vierzon.

Principaux affluents[modifier | modifier le code]

L'Yèvre a trente-un affluents référencés[1] dont :

L'Yèvre à Bourges : Marais de l'Yèvre et de la Voiselle.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

L'Yèvre a été observé à la station K5552300 - de Savigny-en-Septaine de 1996 à 2013, sur 18 ans pour un bassin de 531 km2 et à 141 m d'altitude[3]. Le module y est de 3,19 m3⋅/s.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : K5552300 - L'Yèvre à Savigny-en-Septaine pour un bassin versant de 531 km2 et à 141 m d'altitude[3]
(le 08-10-2013 sur 18 ans de 1996 à 2013)

Source : Banque Hydro - Ministère de l'écologie et du développement durable

Toponymes[modifier | modifier le code]

L'Yèvre a donné son hydronyme aux deux communes suivantes : Moulins-sur-Yèvre, Mehun-sur-Yèvre.

Etymologie[modifier | modifier le code]

D'un ancien *Avara, que l'on retrouve dans Avaricum (Bourges), et qui a évolué en *Avra puis *Ievra.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Sandre, « Fiche cours d'eau - L'Yèvre (K5--0230) » (consulté le 12 octobre 2013)
  2. « Syndicat intercommunal de la vallée de l'Yèvre », sur www.vallee-yevre.com (consulté le 12 octobre 2013)
  3. a et b Banque Hydro - MEDDE, « Synthèse de la Banque Hydro - L'Yèvre à Savigny-en-Septaine (K5552300) » (consulté le 13 octobre 2013)
  • Roland Narboux, Au fil de l'Yèvre, Éditions La Bouinotte, 2004.