Dhuy (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dhuy (homonymie).
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Dhuis (rivière).

Dhuy
Illustration
La promenade du Dhuy à Saint-Cyr-en-Val.
Caractéristiques
Longueur 34,2 km
Bassin 216 km2
Bassin collecteur Loire
Débit moyen 0,683 m3/s (Saint-Cyr-en-Val)
Régime pluvial océanique
Cours
Confluence Loiret
Géographie
Principaux affluents
· Rive droite Ousson, Marmagne
Pays traversés Drapeau de la France France

Le Dhuy est une rivière française qui coule dans le département du Loiret. C'est un affluent du Loiret, donc un sous-affluent de la Loire.

On l'appelle le Leu entre sa source et la localité de Tigy, puis la Bergeresse au niveau de Vienne-en-Val (et dans la banque de données SANDRE)[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Dhuy est un cours d'eau de Sologne de 34,2 km de long[1]. Il naît sur le territoire de Sully-sur-Loire au lieu-dit « La Brosse », et parcourt la zone de bois et d'étangs de la région sud-est d'Orléans. Peu après sa naissance il s'approche à une centaine de mètres de la Loire au lieu-dit Bouteille (commune de Guilly) puis oblique vers l'ouest, parallèlement au fleuve, direction qu'il maintient tout au long de son parcours. Le Dhuy rejoint le Loiret en rive droite à Olivet, à 1 km de la source du Loiret et 5,5 km au sud-est de la ville d'Orléans.

Dans les années 1970, le cours du Dhuy a été fortement artificialisé, afin de favoriser les activités agricoles (suppression de boucles de la rivière, etc). Le résultat fut une baisse importante de la biodiversité et une nette dégradation de la qualité des eaux.

Communes traversées[modifier | modifier le code]

D'amont en aval, le Dhuy traverse ou longe les communes suivantes (toutes situées dans le département du Loiret) : Sully-sur-Loire, Guilly, Neuvy-en-Sullias,Tigy, Vienne-en-Val, Férolles, Marcilly-en-Villette, Sandillon, Saint-Cyr-en-Val, Orléans, Olivet.

La Marmagne près de Babille, sur Férolles

Affluents[modifier | modifier le code]

D'amont en aval ("rd" = rive droite ; "rg" = rive gauche), avec leur lieu de confluence :

Cours d'eau la Dhuy.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Le Dhuy est une rivière peu régulière. Son débit a été observé durant 43 ans (1966-2008), à Saint-Cyr-en-Val, localité située au niveau de son confluent avec le Loiret[9]. La surface ainsi étudiée est de 216 km2, soit la quasi-totalité du bassin versant du cours d'eau.

Le module de la rivière à Saint-Cyr-en-Val est de 0,683 m3/s.

Le Dhuy présente des fluctuations saisonnières de débit très marquées, comme bien des cours d'eau du bassin de la Loire. Les hautes eaux se déroulent en hiver et se caractérisent par des débits mensuels moyens allant de 1,09 à 1,53 m3/s, de décembre à mars inclus (avec un maximum en janvier). À partir du mois d'avril, le débit diminue progressivement jusqu'aux basses eaux d'été qui ont lieu de juillet à septembre, entraînant une baisse du débit mensuel moyen jusqu'au plancher de 0,067 m3/s au mois de septembre. Il faut cependant garder à l'esprit que ces chiffres ne sont que des moyennes, et occultent des fluctuations plus prononcées sur de plus courtes périodes ou selon les années.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Saint-Cyr-en-Val
(1966-2008)

Ainsi aux étiages, le VCN3 peut chuter jusque 0,001 m3/s (un litre) en cas de période quinquennale sèche, c'est-à-dire que le cours d'eau peut tomber presque à sec, ce qui est très sévère.

Les crues sont moyennement importantes, dans le contexte du bassin de la Loire où de fortes crues constituent souvent la norme. Les QIX 2 et QIX 5 valent respectivement 9 et 13 m3/s. Le QIX 10 est de 15 m3/s, le QIX 20 de 17 m3/s, tandis que le QIX 50 se monte à 20 m3/s.

Le débit instantané maximal enregistré à Saint-Cyr-en-Val a été de 22 m3/s le , tandis que la valeur journalière maximale était de 20 m3/s le 10 avril de la même année. En comparant la première de ces valeurs à l'échelle des QIX de la rivière, il apparaît que cette crue était d'ordre plus que cinquantennal et donc tout à fait exceptionnelle.

Le Dhuy est une rivière fort peu abondante. La lame d'eau écoulée dans son bassin versant est de 100 millimètres annuellement, ce qui constitue moins du tiers de la moyenne d'ensemble de la France (320 millimètres). C'est aussi largement inférieur à la moyenne du bassin de la Loire (plus ou moins 245 millimètres). Le débit spécifique (ou Qsp) atteint 3,2 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Impact du Dhuy sur le débit du Loiret[modifier | modifier le code]

Le Dhuy procure plus ou moins 30 % de l'eau du Loiret, le reste provenant essentiellement de résurgences de la Loire[10].

Signification du nom[modifier | modifier le code]

Un duit ou dhuit est une petite digue submersible construite dans le lit mineur, parallèlement à l’écoulement. Il est souvent formé de pieux et de rochers empilés. Le mot est synonyme de “chevrette”[11].

Gouvernance[modifier | modifier le code]

Échelle du bassin[modifier | modifier le code]

En France, la gestion de l’eau, soumise à une législation nationale et à des directives européennes, se décline par bassin hydrographique, au nombre de sept en France métropolitaine, échelle cohérente écologiquement et adaptée à une gestion des ressources en eau. La Dhuy est sur le territoire du bassin Loire-Bretagne et l'organisme de gestion à l'échelle du bassin est l'agence de l'eau Loire-Bretagne[12].

Échelle locale[modifier | modifier le code]

En 2017, la Dhuy était gérée au niveau local par le syndicat intercommunal du Bassin du Loiret[13].

SAGE Val Dhuy - Loiret[modifier | modifier le code]

Carte des SAGE concernant le Loiret.

Le schéma d'aménagement et de gestion des eaux (SAGE) est un outil de planification au périmètre plus restreint que le schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux (Sdage). Il est fondé sur une unité de territoire où s’imposent une solidarité physique et humaine (bassins versants, nappes souterraines, estuaires, …). Il fixe les objectifs généraux, les règles, les actions et moyens à mettre en oeuvre pour gérer la ressource en eau et concilier tous ses usages. Le SAGE est élaboré par une commission locale de l’eau (C.L.E.) composée d’élus, d’usagers et de représentants de l’Etat. Il doit être approuvé par le Préfet après avis du comité de bassin pour devenir opposable aux décisions publiques. Les SAGE doivent être compatibles avec les orientations du SDAGE en application sur leur territoire. Le SAGE Val Dhuy - Loiret est un des quatre SAGE concernant le département du Loiret. Il couvre une partie du val d'Orléans et concerne les cours d'eau de l'Ousson, de la Marmagne et du Dhuy[14].

Nom du SAGE Phase Périmètre fixé le Création CLE Approuvé le Superficie Nb communes du Loiret
Val Dhuy - Loiret[15] Mis en œuvre 14 janvier 1999 26 octobre 1999 15 décembre 2011 331 km2 21

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Dhuy (K43-031-) » (consulté le 19 septembre 2017)
  2. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Massy (K4374400) » (consulté le 19 septembre 2017)
  3. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Mothois (K4374600) » (consulté le 19 septembre 2017)
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de l'étang des Noues (K4374900) » (consulté le 19 septembre 2017)
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - L'Ousson (K4375400) » (consulté le 19 septembre 2017)
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Marmagne (K4377500) » (consulté le 19 septembre 2017)
  7. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Morchêne (K438450A) » (consulté le 19 septembre 2017)
  8. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de Gobson (K4386002) » (consulté le 19 septembre 2017)
  9. Banque Hydro - Station M0514010 - Le Dhuy à Saint-Cyr-en-Val (option Synthèse)
  10. « La rivière Loiret et son bassin versant », sur www.apsl-loiret.org, (consulté le 4 mars 2010) « lien brisé »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  11. « Étude de dangers de la levée d’Orléans - digues de classe A - Glossaire », sur side.developpement-durable.gouv.fr, Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, (consulté le 20 septembre 2017).
  12. « Carte du bassin Loire-Bretagne », sur http://www.donnees.centre.developpement-durable.gouv.fr (consulté le 31 mars 2018)
  13. « Syndicats de rivière dans le département du Loiret », sur http://www.geoloiret.com, (consulté le 2 avril 2018)
  14. « SAGE du Syndicat intercommunal du Bassin du Loiret (SIBL) », sur http://www.sage-val-dhuy-loiret.fr (consulté le 2 avril 2018)
  15. « Documents du SAGE Loiret », sur http://www.gesteau.fr (consulté le 27 août 2017)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]