Faubourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le faubourg est primitivement un quartier « fors le bourg » (de l'ancien français « fors », issu du latin foris « en dehors » et de borc, bourg : forsborc vers 1200, forbours vers 1260[1]), donc en dehors des murs ou au-delà des portes d'une ville.

Aujourd'hui, on continue à nommer « faubourg » des quartiers incorporés à la ville, à la suite de la croissance de celle-ci. Les faubourgs sont généralement devenus des quartiers péricentraux et sont un espace de transition entre le centre-ville et la banlieue : on considère souvent les faubourgs comme la première couronne des périphéries urbaines.

Développement des faubourgs[modifier | modifier le code]

Dans la périphérie de la plupart des villes, les faubourgs se constituent souvent autour d'abbayes (comme les abbayes Saint-Lucien et Saint-Quentin, situées dans les faubourgs de Beauvais) ou de points de passage importants (faubourg de La Guillotière, existant dès le Moyen Âge à proximité du seul pont qui à l'époque franchit le Rhône et donne accès à Lyon).

Les faubourgs se forment également pour des raisons de commodité lorsque les activités nécessitent la présence d'un cours d'eau (moulin à eau) , d'un espace important (terrain dégagé de constructions denses) ou une prise de distance vis-à-vis de l'agglomération du fait du caractère polluant du métier exercé (peausserie, tannerie, teinturerie...)

Les anciens faubourgs de Paris[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Anciens faubourgs de Paris.

Paris était autrefois entouré de faubourgs :

Parmi les 80 quartiers administratifs actuels de Paris, deux ont conservé trace de ces faubourgs dans leur nom :

Enfin, huit rues de Paris conservent également une appellation rappelant leur appartenance passée à un faubourg :

Autre acception[modifier | modifier le code]

En argot, on appelait aussi « faubourg » le postérieur des femmes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alain Rey, Dictionnaire historique de la langue française, 3 vol., 3e édition, Le Robert, 2006

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :