Teyssonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Teysonne
Illustration
La Teysonne à Teysonne, barrage.
Carte.
L'arrondissement de Roanne dans l'ancienne région Rhône-Alpes
Caractéristiques
Longueur 30 km [1]
Bassin 162 km2 [1]
Bassin collecteur Loire
Nombre de Strahler 3
Organisme gestionnaire Syndicat intercommunal Eaux Teysonne[2]
Cours
Source Monts de la Madeleine, à la Croix du Sud (763 m)
· Localisation Saint-Bonnet-des-Quarts
· Altitude 600 m
· Coordonnées 46° 05′ 32″ N, 3° 50′ 33″ E
Confluence Loire
· Localisation Briennon
· Altitude 262 m
· Coordonnées 46° 10′ 37″ N, 4° 04′ 59″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Ria, Goutte d'Agnier, Goutte Pillot
· Rive droite Cacherat, Pont Briquet
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Loire
Arrondissement Roanne
Cantons La Pacaudière, Saint-Haon-le-Châtel, Roanne-Nord
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes
Principales localités Briennon

Sources : SANDRE, Géoportail

La Teysonne est une rivière française dans le département de la Loire. C'est un affluent de la rive gauche de la Loire.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom Teyssonne contient le suffixe gaulois -onna désignant un cours d’eau (fleuve ou rivière). On le retrouve dans les noms de la Garonne, de la Saône, de la Vauxonne, etc. Teys-, du gaulois tascos, ancien français taisson[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

La Teyssonne au hameau de Teyssonne sur la commune de Briennon, passerelle
La Teyssonne à Teyssonne, passerelle.

De 30 km de longueur[1], la Teyssonne descend des Monts de la Madeleine, où elle prend sa source à la Croix du Sud (763 m) et elle prend source à 600 m d'altitude.

Elle coule coule d'abord vers le Nord en suivant une faille tectonique, tout en traversant la commune de Saint-Bonnet-des-Quarts. Puis elle bifurque à l’est, et traverse dans la partie nord de la Plaine du Forez les communes de Changy, Saint-Forgeux-Lespinasse, Saint-Germain-Lespinasse, Noailly et La Bénisson-Dieu.

Elle rejoint la Loire peu après le hameau de Teyssonne, commune de Briennon, à 262 m d'altitude.

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de la Loire, la Teysonne traverse sept communes[1] et trois cantons :

Soit en termes de cantons, la Teyssonne prend source dans le canton de la Pacaudière, traverse le canton de Saint-Haon-le-Châtel, conflue dans le canton de Roanne-Nord, le tout dans l'arrondissement de Roanne.

Affluents[modifier | modifier le code]

La Teyssonne a dix affluents référencés[1] dont :

Le rang de Strahler est donc de trois.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

La Teyssonne traverse une seule zone hydrographique 'La Teissonne & ses affluents' (K108) pour 162 km2 de superficie. Le bassin versant est constitué de 73,74 % de territoires agricoles, 22,88 % de forêts et milieux semi-naturels et de 3,80 % de territoires artificialisés[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'organisme gestionnaire est le Syndicat intercommunal Eaux Teyssonne, sis rte Vivans à la Pacaudière. Il gère une population de 7 174 habitants sur onze communes[2].

Pêche[modifier | modifier le code]

La Teyssonne est un cours d'eau de première catégorie - source jusqu'au moulin Sarrot (sur la commune de Saint-Forgeux-Lespinasse) - et un cours d'eau de deuxième catégorie[5]. Une réserve de pêche est instituée jusqu'en 2017 sur la commune de Changy et pour un kilomètre par décret préfectoral[6].

Écologie et ZNIEFF[modifier | modifier le code]

Une ZNIEFF de type I est décrite sur la commune de Saint-Bonnet-des-Quarts pour 28 hectares depuis 2007 sous le numéro ZNIEFF 820032320 - Ruisseau de la Teyssonne[7].

En particulier, la population d'écrevisse à pattes blanches est bien équilibrée[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - La Teyssonne (K1084000) » (consulté le 8 avril 2014)
  2. a et b « Service d'eau potable de Syndicat des Eaux de la Teyssonne », sur eaucourante.fr/eau (consulté le 8 avril 2014)
  3. Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise (Errance 2001), p. 247
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - canal de Roanne à Digoin (K---0142) » (consulté le 8 avril 2014)
  5. « Pêcheurs de truites du Roannais - Présentation de l'AAPPMA », sur federationpeche42.fr (consulté le 8 avril 2014)
  6. « reserve_teyssonne », sur federationpeche42.fr (consulté le 8 avril 2014)
  7. a et b ZNIEFF 820032320 - Ruisseau de la Teyssonne sur le site de l’INPN et sa carte sur le site de la DIREN.