Voueize

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un cours d'eau de France
Cet article est une ébauche concernant un cours d'eau de France.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Voueize (homonymie).
la Voueize
La Voueize à Chambon-sur-Voueize.La Voueize sur Commons
La Voueize à Chambon-sur-Voueize.
Caractéristiques
Longueur 53,6 km [1]
Bassin 440 km2 [2]
Bassin collecteur la Loire
Débit moyen 1,44 m3/s (Gouzon) [2],[3]
Nombre de Strahler 5
Organisme gestionnaire SMAB Voueize[4]
Régime pluvio-nival
Cours
Source source
· Localisation La Chaussade
· Altitude 597 m
· Coordonnées 45° 59′ 24″ N 2° 14′ 36″ E / 45.99, 2.2433 (Source - la Voueize)
Confluence la Tardes
· Localisation Chambon-sur-Voueize
· Altitude 333 m
· Coordonnées 46° 11′ 16″ N 2° 25′ 18″ E / 46.1879, 2.4218 (Confluence - la Voueize)
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Goze, Verneigette, Etang Pinaud, Bourdelles
· Rive droite Etang de Landes, Gane de Boulerand
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Creuse
Arrondissements Aubusson, Guéret
Cantons Aubusson, Gouzon, Boussac, Évaux-les-Bains
Régions traversées Limousin
Principales localités Gouzon

Sources : SANDRE:« K51-0310 », Géoportail, Banque Hydro

La Voueize est une rivière française, affluent gauche de la Tardes, et donc sous-affluent de la Loire par le Cher. Tant son bassin que son cours se situent totalement dans le département de la Creuse, dans l'ancienne région Limousin, donc la "nouvelle hyper" région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 53,6 km de longueur[1], la Voueize prend sur la commune de La Chaussade, à 597 m d'altitude[5].

La Voueize coule globalement du sud-ouest vers le nord-est[6]

Après avoir baigné la petite ville de Gouzon, elle se jette dans la Tardes, en rive gauche, dans la localité de Chambon-sur-Voueize, entre les lieux-dits le faubourg de Limoges et les Estonneries, à 333 m d'altitude[7].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de la Creuse, la Voueize traverse les treize communes[1] suivantes, de l'amont vers l'aval, de La Chaussade (source), Bosroger, Champagnat, Puy-Malsignat, Peyrat-la-Nonière, Saint-Julien-le-Châtel, Saint-Loup, Pierrefitte, Gouzon, Bord-Saint-Georges, Lussat, Lépaud, Chambon-sur-Voueize (confluence).

Soit en termes de canton, la Voueize prend source dans le canton d'Aubusson, traverse les canton de Gouzon et canton de Boussac, et conflue dans le canton d'Évaux-les-Bains, le tout dans les arrondissement d'Aubusson et arrondissement de Guéret.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Le Bassin versant de la Voueize est de 440 km2 et le "chevelu" ou longueur des cours d'eau bassin est de 440 km[2].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'organisme gestionnaire est le SMAB Voueize, d'bord intercommunal, puis transformé en octobre 2011 en syndicat mixte. Il a relancé en 2010 une « étude préalable à la mise en place d'un contrat territorial milieux aquatiques » sur la Voueize et la Goze et Verneignette et le ru de l'Etang de Landes. Ce syndicat « regroupe vingt-trois communes soit 60% du bassin versant de la rivière la Voueize »[4]. Ce syndicat mixte est partie prenante dans le SAGE du Cher amont[8]

Affluents[modifier | modifier le code]

La Voueize a seize tronçons affluents référencés[1] dont :

Hydrologie[modifier | modifier le code]

La Voueize à Gouzon[modifier | modifier le code]

La Voueize a été observée depuis le (44 ans) à la station K5143110 La Voueize à Gouzon, à 369 m d'altitude et pour un bassin versant de 144 km2[3].

Le module ou moyenne annuelle de son débit de la Voueize est, à Gouzon, de 1,44 m3/s[2].

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : K5143110 - La Voueize à Gouzon pour un bassin versant de 144 km2 et à 369 m d'altitude[3]
(le 08-04-2016 - données calculées sur 46 ans de 1971 à 2016)
Source : Banque Hydro - Ministère de l'écologie et du développement durable

Étiage ou basses eaux[modifier | modifier le code]

À l'étiage, c'est-à-dire aux basses eaux, le VCN3, ou débit minimal du cours d'eau enregistré pendant trois jours consécutifs sur un mois, en cas de quinquennale sèche s'établit à 0,009 m3/s, ce qui est peu[note 1],[3].

Crues[modifier | modifier le code]

Sur cette période d'observation, le débit journalier maximal a été observé le pour 19,50 m3/s. Le débit instantané maximal a été observé le même [note 2] avec 22,70 m3/s et la hauteur maximale instantanée a été de 212 cm soit 2,12 m le [3].

Les QIX 2 et 5 sont de 12,0 m3/s et 16,0 m3/s, le QIX 10 est de 19,0 m3/s, le QIX 20 est de 22,0 m3/s et le QIX 50 est de 26,0 m3/s[3].

Lame d'eau et débit spécifique[modifier | modifier le code]

La lame d'eau écoulée dans cette partie du bassin versant de la rivière est de 317 millimètres annuellement, ce qui est dans la moyenne en France, à 300 mm/an. Le débit spécifique (Qsp) atteint 10 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin[3].

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

On rencontre, sur son cours, les lieux-dits le moulin du Mazeau, le pont Barbot, le moulin Lascaud, un gué, le moulin de Villeranges, le Moulin des Côtes, les vestiges du Château de Barbe Bleue, les Gorges de la Voueize[9], le Moulin Girardy, le Moulin Ferrare[6].

ZNIEFF de type II[modifier | modifier le code]

La vallée de la Voueize fait l'objet d'une ZNIEFF de type II, pour une superficie de 648 hectares à l'amont de Chambon, sur les quatre communes suivantes de Bord-Saint-Georges, Chambon-sur-Voueize, Lépaud et Lussat[10].

Flore[modifier | modifier le code]

Plusieurs espèces remarquables ont été recensées : la luronium natans, anthericum liliago, Rhamnus cathartica, Scilla lilio-hyacinthoides[10].

Faune[modifier | modifier le code]

On rencontre des expèces remarquables telles la loche franche, le bouvière, le triton crêté[10].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. moins de 1% du module à 1,44 m3/s
  2. à 05h35

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Sandre, « Fiche cours d'eau - La Voueize (K51-0310) » (consulté le 29 avril 2016)
  2. a, b, c et d [PDF] « Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eau du bassin versant Cher Amont – Etat des lieux », sur www.gesteau.eaufrance.fr (consulté le 30 avril 2016)
  3. a, b, c, d, e, f et g Banque Hydro - MEDDE, « Synthèse de la Banque Hydro - La Voueize à Gouzon (K5143110) » (consulté le 30 avril 2016)
  4. a et b « Le syndicat mixte de la Voueize s’engage sur le long terme pour protéger ses cours d’eau », sur www.lamontagne.fr (consulté le 30 avril 2016)
  5. Source de la Voueize sur Géoportail (consulté le 30 avril 2016).
  6. a et b Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté en 30avril 2016)
  7. Confluence de la Voueize en rive gauche de la Tardes sur Géoportail (consulté le 30 avril 2016).
  8. « Les actions », sur www.sage-cher-amont.fr (consulté le 30 avril 2016)
  9. « Les Gorges de la Voueize - Chambon sur Voueize », sur www.tourisme-creuse.com (consulté le 30 avril 2016)
  10. a, b et c ZNIEFF 740006140 - Vallée de la Voueize à l'amont de Chambon sur le site de l’INPN et sa carte sur le site de la DIREN.