Marchadaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
la Marchadaine
La vallée de la Marchadaine à Montrollet
La vallée de la Marchadaine à Montrollet
Caractéristiques
Longueur 21,4 km [1]
Bassin 151 km2 [2]
Bassin collecteur Loire
Débit moyen ?
Régime pluvial océanique
Cours
Source étang Mazet, Montrocher
· Localisation Montrol-Sénard (Haute-Vienne)
· Altitude 412 m
· Coordonnées 46° 00′ 40″ N 0° 57′ 26″ E / 46.0111, 0.95722 (Source - la Marchadaine)
Confluence l'Issoire
· Localisation moulin de l'Héraudie à Brillac (Charente)
· Altitude 159 m
· Coordonnées 46° 02′ 59″ N 0° 46′ 27″ E / 46.04972, 0.77417 (Confluence - la Marchadaine)
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Pluyant
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Charente, Haute-Vienne
Régions traversées Poitou-Charentes, Limousin

Sources : SANDRE, Géoportail

La Marchadaine est une rivière française de la Haute-Vienne et de la Charente dans les deux régions de Poitou-Charentes et Limousin et un affluent de l'Issoire, c'est-à-dire un sous-affluent de la Vienne et de la Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

D'une longueur de 21,4 kilomètres[1], la Marchadaine prend sa source sur la commune de Montrol-Sénard en Haute-Vienne, à l'altitude de 412 mètres (étang Mazet, près de Montrocher)[3].

Elle coule globalement du sud-est vers le nord-ouest, dans la partie orientale du département de la Charente qui fait partie géologiquement du Massif central et appelée Charente limousine.

Elle conflue sur la commune de Brillac, à l'altitude de 159 mètres (près de Gâtine)[4].

Départements, communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

La Marchadaine arrose deux départements et cinq communes réparties sur deux cantons[5],[1], soit d'amont en aval :

Affluents[modifier | modifier le code]

Montrollet et son étang sur le ruisseau du Pluyant
Montrollet et son étang sur le ruisseau du Pluyant

La Marchadaine a un affluent référencé[1] :

Hydrologie[modifier | modifier le code]

La Marchadaine traverse donc cinq communes représentant 151 km2 pour une densité de 13,1 habitants/km2 et une altitude moyenne de 275 mètres[2]

Aménagements[modifier | modifier le code]

Le chemin de grande randonnée « Au pays de la Mandragore », longe la Marchadaine[7].

Le long de la Marchadaine, on trouve les lieux-dits le Moulin de l'Héraudie, le Moulin de Brillac, le Moulin Brandin, le Moulin de Douzy, le Moulin du Buisson, le Moulin du Marousse, le Moulin Neuf, les forges du Bois Belet, la Forge.

Écologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le Sandre 2012 semble ajouter la commune de Brigueuil.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Sandre, « Fiche cours d'eau - La Marchadaine (L1115300) », consultée le 19 mai 2012
  2. a et b annuaire-mairie.fr/riviere, « Rivière La Marchadaine » (consulté le 19 mai 2012)
  3. Source de La Marchadaine sur Géoportail. Consulté le 19 mai 2012.
  4. Confluence de La Marchadaine sur Géoportail. Consulté le 19 mai 2012.
  5. Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 19 mai 2012)
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau de Pluyant (L1115700) » (consulté le 19 mai 2012)
  7. FFRandonnée, « GR De Pays ® : Au Pays De La Mandragore » (consulté le 19 mai 2012)