Piscine René Barnérias

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Piscine René Barnérias
Piscine René Barnérias.jpg
La Piscine René Barnérias en 2018.
Généralités
Noms précédents
Piscine Municipale
Surnom(s)
Piscine municipale
Adresse
19 Avenue Jean Jaurès, 63300 Blason de Thiers.png Thiers
Construction et ouverture
Construction
Ouverture
Rénovation
Aucune
Extension
Aucune
Utilisation
Clubs résidents
Les SAT, école de natation, Aquabike
Propriétaire
Ville de Thiers
Équipement
Tribunes
Oui
Dimensions
2 200 m2
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Auvergne
voir sur la carte d’Auvergne
Red pog.svg

La piscine René Barnérias (anciennement appelée piscine municipale) est un stade aquatique situé sur la commune de Thiers, dans le département français du Puy-de-Dôme[1]. Elle touche la Cité scolaire du Pontel depuis son ouverture en 1973.

Elle a pris le nom de la personne à la base du projet de sa construction, René Barnérias, alors maire de Thiers et décédé en 2011.

Pouvant accueillir des compétitions régionales, la fréquentation annuelle de la piscine est estimée à plus de 63 000 nageurs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Projet et ouverture[modifier | modifier le code]

Au début des années 1970, Thiers et son arrondissement n'avaient aucune piscine. Le maire en place entre 1971 et 1977, René Barnérias, a le projet de construire un stade aquatique dans le haut de Thiers, proche du Lycée Montdory et du Collège Audembron[2]. C'est en 1971 que les travaux commencent pour la piscine, mais aussi pour le Gymnase Jean-Mince, situé à quelques mètres[2]. En 1973, le maire René Barnérias inaugure les deux grands bâtiments.

Ouverture d'une deuxième piscine[modifier | modifier le code]

Au milieu des années 1980, Maurice Adevah-Pœuf, maire de Thiers entre 1977 et 2001, lance le projet d'une base de loisirs sur la commune de Thiers. Dans celui-ci figure le projet de construction d'un centre aqualudique extérieur, ouvert uniquement l'été, pour désengorger la piscine municipale et offrir une piscine conçue uniquement pour les loisirs, ce qui est différent de la piscine municipale[3]. En 1985, la construction de la base de loisirs initialement nommé Base de loisirs de Courty est entamée et en 1989, la base de loisirs Iloa Les rives de Thiers ouvre en même temps que sa piscine extérieure[4].

Dysfonctionnements[modifier | modifier le code]

Depuis le début des années 2000, la piscine municipale de Thiers connaît de nombreux dysfonctionnements[5]. En effet, que ce soit par rapport à la structure du bâtiment, aux fuites d'eau très importantes ou encore des problèmes sanitaires, la piscine ferme plusieurs fois au public par an, en plus des deux fermetures annuelles pour les vidanges des bassins[6].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Situation géographique[modifier | modifier le code]

La piscine est située à proximité du Lycée Montdory et du Collège Audembron. Le Gymnase Jean-Mince est à quelques mètres des bassins. La piscine, construite dans la ville-haute de Thiers, offre une vue panoramique sur la ville-basse, la plaine de la Limagne, sur les Monts Dore ainsi que sur la Chaîne des Puys. La piscine est accessible par l'ancienne Route nationale 106 devenue RD400 (appelée Avenue Jean-Jaurès)[3].

Elle est également accessible par bus avec un arret sur la ligne n°1 des Transports Urbains Thiernois[7]. La Gare de Thiers se situe à quelques centaines de mètres de la piscine.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Le stade aquatique est composé de deux bassins de taille variable[3]. Le premier est un bassin d'apprentissage et le deuxième est un bassin sportif ayant pour largeur six lignes d'eau soit 15 mètres. Ce dernier est long de 25 mètres[3]. La nature du sol est du carrelage, sa forme est rectangulaire, sa profondeur minimale est de 2 mètres tandis que la plus profonde est de 3,8 mètres[8].

La piscine municipale accueille les associations sportives, les scolaires et le grand public toute l’année[9]. L’équipement permet de découvrir des activités diverses, l’apprentissage ou le perfectionnement de la natation pour enfants et adultes[9]. Le jardin et le parcours aquatiques qui sont présents permettent aux enfants de vivre leurs premières découvertes aquatiques[9].

Économie[modifier | modifier le code]

La piscine emploie douze personnes en 2017[5]. Le déficit annuel de fonctionnement de la piscine s'élève à 400.000 €[5]. La perte d'eau dû aux nombreuses fissures dans les bassins représentent 32 m3 d'eau par jour, ce qui équivaut à la moyenne de la consommation d'un ménage sur une année complète[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « http://www.ville-thiers.fr/Piscine-Rene-Barnerias », sur www.ville-thiers.fr (consulté le 10 mars 2018)
  2. a et b « Thiers info », non,‎ , p. 20 (lire en ligne)
  3. a b c et d « Piscine René Barnerias à Thiers - Description et horaires », sur www.natationpourtous.com (consulté le 10 mars 2018)
  4. « ILOA, hier, aujourd'hui, demain », Thiers info,‎ , p. 16 (lire en ligne)
  5. a b c et d Centre France, « Fuites, chute de lattes et normes obsolètes, la piscine René-Barnérias menacée de naufrage », www.lamontagne.fr,‎ (lire en ligne)
  6. Centre France, « Grand nettoyage de février pour la piscine Barnérias », www.lamontagne.fr,‎ (lire en ligne)
  7. « Transports Urbains Thiernois », TUT,‎ (lire en ligne)
  8. « Grand bassin Piscine rené barnérias Thiers », sur Gralon (consulté le 10 mars 2018)
  9. a b et c « PISCINE RENÉ BARNERIAS », sur www.auvergne-tourisme.info (consulté le 10 mars 2018)