Usine d'Entraygues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Usine d'Entraygues
Usine d'Entraygues.jpg
L'usine prise depuis l’avenue Joseph-Claussat en juillet 2017, Le Creux de l'enfer est à droite.
Installations
Type d'usine
Fonctionnement
Date d'ouverture
Production
Produits
Localisation
Situation
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Factory.svg
Localisation sur la carte du Puy-de-Dôme
voir sur la carte du Puy-de-Dôme
Factory.svg

L'Usine d'Entraygues (ou coutellerie Sauzede Péaloux) est une ancienne usine de coutellerie qui a ouvert ses portes en 1836 située à Thiers dans le département du Puy-de-Dôme en région Auvergne-Rhône-Alpes. L'usine a la particularité d'être construite au milieu du lit de la Durolle, rivière qui, par sa force, faisait tourner des turbines actionnant des meules pour aiguiser les couteaux.

Histoire[1][modifier | modifier le code]

Ouverte en 1836, la coutellerie est située sur le lit de la Durolle. En effet, à cet endroit de la vallée des usines, les gorges de la Durolle sont tellement étroites que certaines usines ont été obligées d'empiéter sur le torrent ; l'usine d'Entraygues est construite sur un îlot rocheux entouré des eaux torrentielles de la Durolle. Une passerelle, construite en 1889 pour accéder à l'usine, subsiste encore de nos jours. En 1895, les ateliers de l'usine sont agrandis et les propriétaires font construire un atelier en surplomb au-dessus de la rivière.

À la fin du XIXe siècle, un incendie frappe l'usine mais seulement le dernier étage est touché[2]. Le toit est alors refait et l'usine connaît de nombreuses modifications.

Situation[modifier | modifier le code]

Le bâtiment est situé dans la profonde vallée des usines[3], proche du centre d'art contemporain du Creux de l'enfer. La Route départementale n°45 (avenue Joseph-Claussat) passe sur la rive droite de la Durolle tandis que l'usine est sur son lit[4].

À l'arrière de l'usine se trouve le cimetière et l'église Saint-Jean de Thiers construits sur une falaise plus en hauteur. Autour du bâtiment, les flots de la Durolle viennent s'encastrer entre l'usine et les contreforts des autres usines et de la route.

Divers[modifier | modifier le code]

  • L'usine doit son nom à sa situation dans le lit de la rivière, c'est-à-dire « entre les eaux » : « entraygues ».
  • Le bâtiment est le siège de l’association « La matrice d’Entraygues »[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Base de mérimée », sur www.culture.gouv.fr (consulté le 23 juillet 2017)
  2. « coutellerie Sauzede Péaloux - Monument historique de Thiers - Actuacity », sur Actuacity (consulté le 23 juillet 2017)
  3. a et b Centre France, « L’association « La matrice d’Entraygues » s’est réunie, samedi », www.lamontagne.fr,‎ (lire en ligne)
  4. « Image gallery », sur www.culture.gouv.fr (consulté le 23 juillet 2017)