Aumance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aumance
L'Aumance à Hérisson
L'Aumance à Hérisson
Caractéristiques
Longueur 56,3 km [1]
Bassin 991 km2 [1]
Bassin collecteur la Loire
Débit moyen 6,62 m3/s (Hérisson) [2]
Régime pluvial
Cours
Source au lieu-dit les Bruyères
· Localisation Rocles
· Altitude 398 m
· Coordonnées 46° 25′ 51″ N, 3° 02′ 24″ E
Confluence le Cher
· Localisation Meaulne
· Altitude 164 m
· Coordonnées 46° 35′ 48″ N, 2° 36′ 14″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche L’Œil
· Rive droite Le Bandais
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Allier
Arrondissements Montluçon, Moulins
Cantons Montet, Montmarault, Hérisson, Cérilly
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes
Principales localités Cosne-d'Allier, Hérisson, Meaulne

Sources : SANDRE, Géoportail, Banque Hydro
L'Aumance à Meaulne
L'Aumance à Hérisson (Allier)

L’Aumance est une rivière française, affluent du Cher en rive droite, et dont le cours, comme le bassin versant, se situent presque entièrement dans le département de l'Allier avec quelques km2 dans le département du Puy-de-Dôme.

Son débit moyen enregistré à Hérisson est de 6,51 m3/s, mais est sujet à de fortes irrégularités. La rivière peut présenter des crues redoutables, jusqu'à plus de 300 m3/s (321 m3/s le 2 mars 2007).

L'Aumance a pour principal affluent l’Œil qui la rejoint à Cosne-d'Allier.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 56,3 km de longueur[1], l'Aumance prend naissance sur le territoire de la commune de Rocles, à 398 m d'altitude. Dès le départ, la rivière s'oriente vers l'ouest. Arrivée au niveau de Murat, elle effectue un léger virage en direction du nord-ouest et arrive ainsi à Cosne-d'Allier, où elle reçoit successivement les eaux du Bandais venu de droite, et de l’Œil, son affluent principal, venu de gauche de la région de Commentry. Grâce à ces apports, l'Aumance fait plus que doubler son débit moyen, et reprend son cours en direction de l'ouest, traversant ainsi le centre de la région du Bocage bourbonnais. Arrivée au niveau de Hérisson, elle effectue un dernier changement de direction, vers le nord-ouest, et, après de nombreux et pittoresques méandres, se jette dans le Cher en rive droite, sur le territoire de la localité de Meaulne, à 164 m d'altitude.

Communes traversées[modifier | modifier le code]

Vue de l'Aumance depuis un kayak

Dans le seul département de l'Allier, l'Aumance traverse ou longe onze communes[1] et quatre cantons :

Soit en termes de cantons, l'Aumance prend source dans le canton du Montet, traverse les canton de Montmarault, canton de Hérisson conflue dans le canton de Cérilly, le tout dans les deux arrondissement de Montluçon et arrondissement de Moulins.

Affluents[modifier | modifier le code]

L'Aumance a vingt-neuf (29) affluents référencés[1] et possède deux affluents notables :

  • Le Bandais (rive droite) 32 km sur six communes et avec dix-huit affluents.
  • L’Œil (rive gauche) 44,1 km sur douze communes et avec dix affluents. Tous deux se jettent dans l'Aumance au niveau de la localité de Cosne-d'Allier.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Aumance près d'Hérisson, vue par Henri Harpignies

Jusqu'au XVIIIe siècle, on considérait que c'était l'Aumance qui se jetait dans l'Œil ; c'est semble-t-il à la suite d'une erreur des Cassini que la situation a été inversée. Les textes anciens et la toponymie gardent trace du fait que la rivière qui passait à Hérisson s'appelait l'Œil.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Débits de l’Aumance à Hérisson[modifier | modifier le code]

Le débit moyen annuel de l'Aumance ou module, calculé sur 39 ans à Hérisson (de 1970 à 2008), est de 6,62 m3/s pour une surface de bassin de 928 km2, soit la presque totalité de ce dernier qui fait 986 km2 au total[2] et à 180 m d'altitude.

La rivière présente d'importantes fluctuations saisonnières de débit, avec des crues d'hiver-printemps portant le débit mensuel moyen à un niveau situé entre 6,67 et 12,5 m3/s de décembre à mai inclus (avec un maximum assez net en février), et des basses eaux d'été-automne, de juin à octobre, caractérisées par une baisse du débit moyen mensuel jusqu'à 1,25 m3/s au mois de septembre. Mais ces moyennes mensuelles cachent des oscillations bien plus importantes sur de courtes périodes.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : K5383010 - L'Aumance à Hérisson (Pont de la Roche) pour un bassin versant de 928 km2 et à 180 m d'altitude[2]
(08/10/2013 - données calculées sur 39 ans de 1970 à 2008)
L'Aumance à Hérisson.

En période d'étiage, le VCN3 peut chuter jusqu'à 0,07 m3/s, en cas de période quinquennale sèche, soit 70 litres par seconde, ce qui doit être considéré comme sévère.

Les crues de l'Aumance peuvent être énormes et dévastatrices pour une petite rivière de seulement 986 km2 de bassin. Les QIX 2 et QIX 5 valent respectivement 89 et 130 m3/s. Le QIX 10 est de 150 m3/s, le QIX 20 de 180 m3/s, tandis que le QIX 50 se monte à 210 m3/s.

Toujours à Hérisson, le débit instantané maximal enregistré a été de 321 m3/s le 2 mars 2007, tandis que la valeur journalière maximale était de 216 m3/s le 27 mai 1977. Si l'on compare la première de ces valeurs aux différents QIX de la rivière, l'on constate que cette crue de mars 2007 était très largement supérieure au niveau cinquantennal défini par le QIX 50, et sans doute bien supérieure également au niveau d'une crue centennale. Elle était dans tous les cas tout à fait exceptionnelle.

La lame d'eau écoulée dans le bassin est de 222 millimètres annuellement, ce qui peut être considéré comme moyennement abondant. C'est certes nettement inférieur à la moyenne française tous bassins confondus (320 millimètres), mais supérieur aux chiffres relevés sur bien des cours d'eau du bassin du Cher ou de l'Indre. Le débit spécifique (Qsp) atteint 7,0 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Débits des cours d’eau du bassin de l'Aumance[modifier | modifier le code]

Nom Localité Débits en m3/s Côte
max(m)
Max.
instant.
Max.
journ.
Lame
d'eau
(mm)
Surface
(km2)
Module VCN3
(étiage)
QIX 2 QIX 5 QIX 10 QIX 20 QIX 50
Bandais Vieure 0,848 0,001 26 36 42 49 - 4,58 38,7 30,3 206 130
Œil Malicorne 1,03 0,026 17 26 32 38 45 3,02 50,9 33,1 258 126
Œil Villefranche-d'Allier 2,24 0,031 26 38 46 53 - 2,98 53,1 51,2 223 319
Aumance Hérisson 6,51 0,069 93 140 170 200 230 3,78 321 216 222 928

Patrimoine - Tourisme - Curiosités[modifier | modifier le code]

  • Rocles : Château de la Lande du XIVe siècle, avec douves, chapelle, parc et dépendances (inscrit Monument Historique). Château de La Busserie du XVIIe. Château de Franchesse du XIXe. Ancien prieuré du XVIIIe. Église Saint-Saturnin des XIIe, XIVe et XVe siècles (Monument Historique), avec portail roman du XIIe et Vierge à l'enfant du XIIIe siècle. Étang du Lion qui dépendait du château de Montbillon situé sur la commune voisine de Saint-Sornin. Divers autres étangs, chasse, pêche. Gîtes ruraux.
  • Hérisson : Petite ville très pittoresque possédant un patrimoine très riche (Site inscrit). Vieilles maisons du XIIIe au XVIe siècle, vestiges des remparts, ruines du château du XIVe (inscrit Monument Historique - Site Inscrit). Porte de la Varenne et de la Rivière (tous deux inscrits Monument Historique). Château de Montchenin des XIIIe et XVe siècles. Château de la Roche-Othon du XIVe remanié par après (inscrit Monument Historique). Château du Pavillon du XVIIIe. Hôtel Mousse (Monument Historique). Pigeonnier de Crochepot (inscrit Monument Historique). Église St-Pierre de Chateloy des XIIe et XIIIe siècles avec peintures murales (Monument Historique). Église St-Sauveur du XVIIe (inscrit Monument Historique). Chapelle Saint-Étienne du XVe avec peintures murales. Cascade du Saut du Loup sur l'Aumance (Site inscrit). Le moulin Butoir avec sa roue de type "Sagebien" (visites gratuites de mars à octobre). Forêt de Soulongis. Station climatique d'été. Chasse, pêche, promenades. Gîtes ruraux, ferme-auberge. Festival de musique de Chateloy.
  • Vallon-en-Sully : Église romane des XIIe et XIIIe siècle de style bourbonnais (Monument Historique). Chapelle Notre-Dame du XIIIe à Reugny (ancien prieuré). Château du Creux du XVIIIe siècle (Monument Historique), avec vestiges médiévaux, jardins et parc. Château de La Lande du XVIe siècle (inscrit Monument Historique) avec pavillons et chapelle. Châteaux de Peufeulioux et des Prugnes en style gothique troubadour du XIXe. Musée d'art et de traditions populaires. Barrage sur l'Aumance. Canal du Berry. Vignes. Station verte. Élevage de chevaux, équitation. Pêche, canotage, camping, gîtes ruraux.
  • Meaulne : Église St-Symphorien du XVe siècle (inscrit Monument Historique) avec bases romanes, pietà du XVIe, peintures murales. Château du Plaix du XVIIe siècle (inscrit Monument Historique). Château des Alliers du XVIIe siècle. Château de Bellevue du XIXe siècle. Confluent Aumance-Cher, début de la superbe forêt de Tronçais. Canal du Berry aujourd'hui déclassé. Chasse, pêche, canoë-kayak, canotage, randonnées en forêt. Élevage de chevaux, club équestre. Gîte d'étape, camping.
  • L'Aumance est descendue en canoë-kayak avec un parcours facile de Cosne à Couture (5 km cl. I-II), sportif et encaissé de Couture à Hérisson (6 km cl. II-III(4)) et calme ensuite jusqu'à Meaulne (18 km cl. I).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]