Liste de plantes alimentaires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cette liste de plantes alimentaires recense les principales plantes qui entrent généralement à grande échelle dans la composition de l'alimentation humaine.

Présentation[modifier | modifier le code]

Selon les estimations difficiles à effectuer, sur les plus de 300 000 espèces de plantes recensées dans le monde, il y aurait 80 000 espèces comestibles (près d'un quart des espèces, dont 50 assurent à elles seules 90 % de l'alimentation humaine[1]) et 10 000 espèces toxiques, soit 4 % des espèces végétales recensées[2] mais seul un petit nombre de plantes sont impliquées dans des intoxications sérieuses.

Ainsi, François Couplan évalue qu'en Europe[3], sur un total d'environ 12 000 espèces végétales (dont 1 600 comestibles), 4 % peuvent éventuellement provoquer des troubles de santé et une cinquantaine seulement (0,4 %) peuvent s'avérer véritablement dangereuses[4].

La France métropolitaine comprend plus de 6 000 espèces végétales (sans compter les 30 000 espèces de macrochampignons)[5],[6] qui se répartissent approximativement en 4 900 espèces indigènes et au moins 1 300 espèces introduites par l'Homme (volontairement ou accidentellement)[7]. Sur ces 6 000 plantes sauvages, plus de 1 000 sont comestibles, 300 ont une toxicité plus ou moins marquée et une vingtaine sont mortelles[8] (Aconit napel, laurier rose, grande cigüe, lierre, gui, chèvrefeuille des haies, colchique, datura, jusquiame)[9].

Céréales[modifier | modifier le code]

(Poacées sauf exceptions)

Céréales majeures[modifier | modifier le code]

  • Maïs grain, production mondiale 2002 : 602,6 millions de tonnes
  • Riz, production mondiale 2002 : 576,3 millions de tonnes
    • Riz, Oryza sativa L.
    • Riz de Casamance ou riz africain, Oryza glaberrina
  • Blé, production mondiale 2002 : 572,9 millions de tonnes
    • Blé tendre ou froment, Triticum aestivum L. subsp. aestivum
    • Épeautre, Triticum aestivum L. subsp. spelta (L.) Thell.
    • Blé dur, Triticum turgidum L. subsp. durum (Desf.) Husn
    • Amidonnier, Triticum turgidum L. subsp. dicoccum (Schrank ex Schübl.) Thell.
    • Blé de Pologne ou Kamut, Triticum turgidum L. subsp. turanicum (Jakubz.) Á. Löve & D. Löve
    • Engrain, Triticum monococcum L. subsp. monococcum

Céréales secondaires[modifier | modifier le code]

  • Orge, production mondiale 2002 : 132,2 millions de tonnes
    • Orge commune ou orge à 2 rangs (Hordeum vulgare L. subsp. vulgare
    • Escourgeon ou orge à 6 rangs, Hordeum hexastichon
  • Sorgho grain, production mondiale 2002 : 54,5 millions de tonnes
    • Sorgho, Sorghum bicolor (L.) Moench
  • Avoine, production mondiale 2002 : 25,5 millions de tonnes
    • Avoine commune, Avena sativa L.
  • Mil, production mondiale 2002 : 23,3 millions de tonnes
  • Seigle, production mondiale 2002 : 21,2 millions de tonnes
    • Seigle, Secale cereale L.
  • Triticale (hybride blé-seigle), production mondiale 2002 : 11 millions de tonnes
    • Triticale (×Triticosecale Wittm. ex A. Camus
  • Sarrasin, production mondiale 2002 : 2,1 millions de tonnes
    • Sarrasin ou blé noir, Fagopyrum esculentum Moench., Polygonacées
    • Sarrasin de Tartarie, Fagopyrum tartaricum (L.) Gaertn., Polygonacées

Céréales mineures et plantes assimilées[modifier | modifier le code]

Voir aussi Céréales

Plantes à féculents[modifier | modifier le code]

Légumineuses Fabacées[modifier | modifier le code]

Voir aussi Légumes secs

Autres plantes à féculents[modifier | modifier le code]

Plantes oléagineuses[modifier | modifier le code]

Plantes à graines oléagineuses[modifier | modifier le code]

Arbres oléifères[modifier | modifier le code]

Plantes fruitières[modifier | modifier le code]

Fruits frais des pays tempérés[modifier | modifier le code]

Voir aussi Liste des arbres fruitiers, Liste de fruits Liste des cépages du monde

Agrumes[modifier | modifier le code]

(Rutacées)

  • Bergamotier, Citrus aurantium ssp. aurantiifolia var. Bergamia Riss.,
  • Bigaradier ou oranger amer, Citrus aurantium ssp. amara Engl.
  • Bigaradier à feuille de myrte, Citrus aurantium var. myrtifolia Raf.
  • Calamondin (ornement), Citrus madurensis Lour.
  • Citronnier, Citrus limon Burm.
  • Cédratier, Citrus medica L.
  • Combava, Citrus hystrix DC.
  • Kumquat, Fortunella spp Swingle
    • Kumquat nagami, Fortunella margarita (Lour.) Swingle
    • Kumquat marumi, Fortunella japonica (Thunb.) Swingle
    • Kumquat malais, Fortunella polyandra (Ridl.) Tanaka
    • Kumquat de Hong Kong, Fortunella hindsii (Champ. ex Benth.) Swingle
  • Lime, Citrus aurantiifolia Sw.
  • Mandarinier, Citrus nobilis var deliciosa Single.
  • Oranger, Citrus sinensis Osbeck
  • Pamplemoussier, Citrus grandis Osbeck
  • Pomélo, Citrus paradisi Macf.
  • Poncirus (arbre utilisé dans les croisements et comme porte-greffe), Poncirus trifoliata (L.) Raf.
  • Satsuma, Citrus nobilis var unshiu Single.
  • Tangerine (Mandarinier), Citrus reticulata Blanco
  • Hybrides modernes
    • Afourer (Clémentine × Tangor)
    • Citrandarin (Poncirus × Mandarine)
    • Citrange (Poncirus × Oranger)
    • Citrumelo (Poncirus × Pomélo)
    • Clemenvilla (Tangelo × Clémentine)
    • Fortuna (Clémentine × Tangerine)
    • Limequat (Lime × Kumquat)
    • Tangelo dont le Minneola, l'Ortanique et l'Ellendale (Tangerine × Pomélo)
    • Tangor (Orange × Tangerine)
    • Ugli (Pomélo × Mandarine)
    • Winola (Mandarine × Minnéola)

Voir aussi Agrume

Autres plantes à fruits frais des pays tropicaux[modifier | modifier le code]

Fruits secs[modifier | modifier le code]

Plantes potagères[modifier | modifier le code]

Légumes[modifier | modifier le code]

Légumes tropicaux[modifier | modifier le code]

Voir aussi Légumes, légumes verts, salade

Plantes condimentaires[modifier | modifier le code]

Plantes à épices[modifier | modifier le code]

Voir aussi Liste des épices

Plantes à boissons[modifier | modifier le code]

Plantes à boissons non fermentées[modifier | modifier le code]

Plantes à boissons fermentées[modifier | modifier le code]

Plantes sauvages comestibles[modifier | modifier le code]

Algues alimentaires[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  1. « Révolution biogénétique en Europe », Conseil de l'Europe, 1986, p .12
  2. (en) Paul Rockett, Ten thousand poisonous plants in the world, Raintree, , p. 7
  3. François Couplan, Encyclopédie des plantes comestibles de l'Europe, Equilibres, , 453 p..
  4. François Couplan, Le guide de la survie douce en pleine nature, Larousse, , p. 76
  5. Guillaume Eyssartier, Pierre Roux, L'indispensable guide du cueilleur de champignons, Humensis, , p. 2.
  6. Didier Borgarino, Christian Hurtado, Champignons de Provence, Edisud, , p. 39.
  7. Guillaume Fried, Guide des plantes invasives, Humensis, , p. 9.
  8. Christophe de Hody, « Plantes sauvages comestibles : la santé dans l’assiette », sur lasantedanslassiette.com (consulté en novembre 2018).
  9. Nathalie Mayer, « Les 10 plantes les plus toxiques que l’on rencontre en France », sur futura-sciences.com, .