Liste de plantes alimentaires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cette liste de plantes alimentaires recense les principales plantes qui entrent généralement à grande échelle dans la composition de l'alimentation humaine.

Présentation[modifier | modifier le code]

Selon les estimations difficiles à effectuer, sur les près de 400 000 espèces de plantes recensées dans le monde, 30 000 sont régulièrement exploitées par l'homme (parmi ces plantes utiles, 17 810 végétaux entrent dans la composition de médicaments, plus de 11 000 plantes servent de matériaux[1] et 5 538 servent comme nourriture humaine)[2]. Mais il y aurait 80 000 espèces comestibles (près de 20 % des espèces, dont 50 assurent à elles seules 90 % de l'alimentation humaine[3]). 10 000 espèces sont toxiques, soit 4 % des espèces végétales recensées[4] mais seul un petit nombre de plantes sont impliquées dans des intoxications sérieuses.

Ainsi, François Couplan évalue qu'en Europe[5], sur un total d'environ 12 000 espèces végétales (dont 1 600 comestibles), 4 % peuvent éventuellement provoquer des troubles de santé et une cinquantaine seulement (0,4 %) peuvent s'avérer véritablement dangereuses[6].

La France métropolitaine comprend plus de 6 000 espèces végétales (sans compter les 30 000 espèces de macrochampignons)[7],[8] qui se répartissent approximativement en 4 900 espèces indigènes et au moins 1 300 espèces introduites par l'Homme (volontairement ou accidentellement)[9]. Sur ces 6 000 plantes sauvages, plus de 1 000 sont comestibles, 300 ont une toxicité plus ou moins marquée et une vingtaine sont mortelles[10] (Aconit napel, laurier rose, grande cigüe, lierre, gui, chèvrefeuille des haies, colchique, datura, jusquiame)[11].

Variétés[modifier | modifier le code]

80 % de la nourriture d'origine végétale est assurée par seulement 17 familles botaniques dont les principales sont les Poaceae (graminées), les Fabaceae (légumineuses) et les Brassicaceae (crucifères). Il faut y ajouter une vingtaine d'autres familles dont les Rosaceae et leurs 150 espèces de Prunus comestibles (abricotier, amandier, cerisier, pêcher, prunier) ainsi que le Malus (pommiers)[12].

Céréales[modifier | modifier le code]

(Poacées sauf exceptions)

Céréales majeures[modifier | modifier le code]

  • Maïs grain, production mondiale 2002 : 602,6 millions de tonnes
  • Riz, production mondiale 2002 : 576,3 millions de tonnes
    • Riz, Oryza sativa L.
    • Riz de Casamance ou riz africain, Oryza glaberrina
  • Blé, production mondiale 2002 : 572,9 millions de tonnes
    • Blé tendre ou froment, Triticum aestivum L. subsp. aestivum
    • Épeautre, Triticum aestivum L. subsp. spelta (L.) Thell.
    • Blé dur, Triticum turgidum L. subsp. durum (Desf.) Husn
    • Amidonnier, Triticum turgidum L. subsp. dicoccum (Schrank ex Schübl.) Thell.
    • Blé de Pologne ou Kamut, Triticum turgidum L. subsp. turanicum (Jakubz.) Á. Löve & D. Löve
    • Engrain, Triticum monococcum L. subsp. monococcum

Céréales secondaires[modifier | modifier le code]

  • Orge, production mondiale 2002 : 132,2 millions de tonnes
    • Orge commune ou orge à 2 rangs (Hordeum vulgare L. subsp. vulgare
    • Escourgeon ou orge à 6 rangs, Hordeum hexastichon
  • Sorgho grain, production mondiale 2002 : 54,5 millions de tonnes
    • Sorgho, Sorghum bicolor (L.) Moench
  • Avoine, production mondiale 2002 : 25,5 millions de tonnes
    • Avoine commune, Avena sativa L.
  • Mil, production mondiale 2002 : 23,3 millions de tonnes
  • Seigle, production mondiale 2002 : 21,2 millions de tonnes
    • Seigle, Secale cereale L.
  • Triticale (hybride blé-seigle), production mondiale 2002 : 11 millions de tonnes
    • Triticale (×Triticosecale Wittm. ex A. Camus
  • Sarrasin, production mondiale 2002 : 2,1 millions de tonnes
    • Sarrasin ou blé noir, Fagopyrum esculentum Moench., Polygonacées
    • Sarrasin de Tartarie, Fagopyrum tartaricum (L.) Gaertn., Polygonacées

Céréales mineures et plantes assimilées[modifier | modifier le code]

Voir aussi Céréales

Plantes à féculents[modifier | modifier le code]

Légumineuses Fabacées[modifier | modifier le code]

Voir aussi Légumes secs

Autres plantes à féculents[modifier | modifier le code]

Plantes oléagineuses[modifier | modifier le code]

Plantes à graines oléagineuses[modifier | modifier le code]

Arbres oléifères[modifier | modifier le code]

Plantes fruitières[modifier | modifier le code]

Fruits frais des pays tempérés[modifier | modifier le code]

Voir aussi Liste des arbres fruitiers, Liste de fruits Liste des cépages du monde

Agrumes[modifier | modifier le code]

(Rutacées)

  • Bergamotier, Citrus aurantium ssp. aurantiifolia var. Bergamia Riss.,
  • Bigaradier ou oranger amer, Citrus aurantium ssp. amara Engl.
  • Bigaradier à feuille de myrte, Citrus aurantium var. myrtifolia Raf.
  • Calamondin (ornement), Citrus madurensis Lour.
  • Citronnier, Citrus limon Burm.
  • Cédratier, Citrus medica L.
  • Combava, Citrus hystrix DC.
  • Kumquat, Fortunella spp Swingle
    • Kumquat nagami, Fortunella margarita (Lour.) Swingle
    • Kumquat marumi, Fortunella japonica (Thunb.) Swingle
    • Kumquat malais, Fortunella polyandra (Ridl.) Tanaka
    • Kumquat de Hong Kong, Fortunella hindsii (Champ. ex Benth.) Swingle
  • Lime, Citrus aurantiifolia Sw.
  • Mandarinier, Citrus nobilis var deliciosa Single.
  • Oranger, Citrus sinensis Osbeck
  • Pamplemoussier, Citrus grandis Osbeck
  • Pomélo, Citrus paradisi Macf.
  • Poncirus (arbre utilisé dans les croisements et comme porte-greffe), Poncirus trifoliata (L.) Raf.
  • Satsuma, Citrus nobilis var unshiu Single.
  • Tangerine (Mandarinier), Citrus reticulata Blanco
  • Hybrides modernes
    • Afourer (Clémentine × Tangor)
    • Citrandarin (Poncirus × Mandarine)
    • Citrange (Poncirus × Oranger)
    • Citrumelo (Poncirus × Pomélo)
    • Clemenvilla (Tangelo × Clémentine)
    • Fortuna (Clémentine × Tangerine)
    • Limequat (Lime × Kumquat)
    • Tangelo dont le Minneola, l'Ortanique et l'Ellendale (Tangerine × Pomélo)
    • Tangor (Orange × Tangerine)
    • Ugli (Pomélo × Mandarine)
    • Winola (Mandarine × Minnéola)

Voir aussi Agrume

Autres plantes à fruits frais des pays tropicaux[modifier | modifier le code]

Fruits secs[modifier | modifier le code]

Plantes potagères[modifier | modifier le code]

Légumes[modifier | modifier le code]

Légumes tropicaux[modifier | modifier le code]

Voir aussi Légumes, légumes verts, salade

Plantes condimentaires[modifier | modifier le code]

Plantes à épices[modifier | modifier le code]

Voir aussi Liste des épices

Plantes à boissons[modifier | modifier le code]

Plantes à boissons non fermentées[modifier | modifier le code]

Plantes à boissons fermentées[modifier | modifier le code]

Plantes sauvages comestibles[modifier | modifier le code]

Algues alimentaires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Textiles, construction, pâte à papier, etc.
  2. (en) Steven Bachman, State of the World's Plants Report. 2016, Royal Botanic Gardens, Kew, p. 21, 2016 (ISBN 978-1-84246-628-5).
  3. « Révolution biogénétique en Europe », Conseil de l'Europe, 1986, p.12
  4. (en) Paul Rockett, Ten thousand poisonous plants in the world, Raintree, , p. 7
  5. François Couplan, Encyclopédie des plantes comestibles de l'Europe, Equilibres, , 453 p..
  6. François Couplan, Le guide de la survie douce en pleine nature, Larousse, , p. 76
  7. Guillaume Eyssartier, Pierre Roux, L'indispensable guide du cueilleur de champignons, Humensis, , p. 2.
  8. Didier Borgarino, Christian Hurtado, Champignons de Provence, Edisud, , p. 39.
  9. Guillaume Fried, Guide des plantes invasives, Humensis, , p. 9.
  10. Christophe de Hody, « Plantes sauvages comestibles : la santé dans l’assiette », sur lasantedanslassiette.com (consulté en novembre 2018).
  11. Nathalie Mayer, « Les 10 plantes les plus toxiques que l’on rencontre en France », sur futura-sciences.com, .
  12. (en) Kathy J. Willis, State of the World's Plants Report. 2017, Royal Botanic Gardens, Kew, p. 8, 2017 (ISBN 978-1-84246-647-6).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]