Plantain corne de cerf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Plantago coronopus

Le plantain corne de cerf (Plantago coronopus) encore appelé pied de corbeau[1] ou plantain corne de bœuf est une plante de la famille des Plantaginacées.

Son nom lui vient de la forme de ses feuilles divisées comme les bois d'un cerf. L'épithète coronopus dérive du grec koronê, « corneille » et pous, « pied », les divisions de la feuille pouvant évoquer, avec un peu d'imagination, les doigts d'une patte de corneille[2].

Description[modifier | modifier le code]

lieux digue du break 59140 année 2016
Plantain corne de cerf
Plantain corne de cerf dans un chemin sableux. Cette plante est souvent la dernière à subsister sur les sols piétinés.
Organes reproducteurs
Graine

Données d'après : Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004.

Plantago aschersonii est rapproché de Plantago coronopus ; il s'en différencie par ses feuilles lancéolées pubescentes.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Médicale[modifier | modifier le code]

Déjà connu des médecins de l'Antiquité, le plantain fut utilisé comme astringent dans les métrorragies ou pour simuler la virginité chez les jeunes filles qui l'avaient perdue.

De nos jours, employé comme diurétique. Entre dans la composition d'infusions, d'emplâtres contre les ulcères, pustules ou piqûres d'insectes. Peut servir aussi de collutoire pour gargarismes, ou de solution efficace contre la conjonctivite.

C'est au tanin et à la pectine de leurs différents organes et au mucilage des graines, que les plantains doivent leurs propriétés médicinales, notamment antibactériennes : soigne la dysenterie et les entérites diarrhéïformes (en infusions).

L'action astringente du tanin explique les bons effets du plantain en ophtalmologie et cicatrisation des ulcères variqueux (application des feuilles trempées dans l'eau bouillie). On dit le plantain utile contre l'acné, en crème. Contre les laryngites, pharyngites et trachéites en décoction.

Alimentaire[modifier | modifier le code]

Les feuilles de la première année sont parfois consommées comme légume (crues ou cuites), c'est ce que l'on nomme « un légume oublié ».

Plante-témoin[modifier | modifier le code]

C'est une « plante témoin », lorsqu'il n'y a plus que lui sur une dune c'est qu'elle va, très vite, redevenir mobile, il faut immédiatement en interdire l'accès.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Plantain corne de cerfːJohann Georg Sturm », , plantes.sauvages.free
  2. François Couplan, Les plantes et leurs noms : Histoires insolite, Éditions Quae, (lire en ligne), p. 100
  3. « Plantago coronopus L. », , Belles Fleurs de France

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]